Quels frais (supplémentaires) pour une rénovation?

Quels frais (supplémentaires) pour une rénovation?

Kati Lamens

Photo: Luminus

Budgétiser des travaux de construction est difficile et c’est aussi le cas pour les rénovations. Car qui sait quelles complications inattendues peuvent apparaître ? Un bon conseil : prévoyez un coussin financier avant de vous lancer.

Un petit exercice de calcul

Le prix indicatif d’une construction neuve s’élève actuellement à environ 1.450 EUR/m², en ce compris les honoraires de l’architecte et les 21% de TVA. Si vous connaissez la superficie de votre maison, le calcul est alors assez simple. Malheureusement, cela n’est pas le cas si vous vous lancez dans une rénovation…

Complications inattendues

« Il est impossible d’établir un devis au mètre carré » explique Kati Lamens du bureau d’architecture éponyme. « Chaque rénovation est différente et vous rencontrez toujours des complications imprévues qui viennent mettre à mal votre budget. Aviez-vous imaginé que de la pourriture se cachait derrière un chevron de bois ? Ou, autre exemple, que la poutre maîtresse ne se trouve pas là où vous vous y attendiez ?

Augmenter le coût par poste

« Nous commençons toujours par établir une esquisse des travaux, puis nous essayons d’en déduire un coût par poste, tout en y appliquant un pourcentage de réserve » indique Kati. « Une aide précieuse est de travailler avec une équipe de construction qui a de l’expérience en matière de rénovation. La différence d’avec une construction neuve est que vous avez immédiatement tout ce dont vous avez besoin, mais pas en détail parce que vous n’avez pas eu l’occasion de partir de zéro. »

Un quart du budget pour l’architecte

« En cas de rénovation profonde, vous devez compter 15 à 25% des frais totaux pour les frais d’architecte, et ce, en fonction du montant de votre budget ‘rénovation’ » souligne Kati. « Une rénovation est gourmande en temps pour nous. Parce que nous devons tenir compte de la situation de départ, prendre des mesures, les enregistrer et les convertir en normes énergétiques et en mode de vie actuel, tout en respectant les souhaits du propriétaire. Sans compter qu’il y a également énormément d’imprévus sur le plan exclusivement pratique. »

Un coussin financier de 15%

« Beaucoup de propriétaires sont incrédules lorsque je leur annonce ce que vont coûter leurs rénovations » raconte Kati. « Mais ils comprennent lorsque nous expliquons chaque poste, un par un. En plus du budget prévisionnel, je leur recommande toujours de s’assurer un coussin financier d’au moins 15% des frais de rénovation et, au mieux, de 20% de ceux-ci. Si votre projet coûte 100.000 EUR, vous devrez avoir accès à 15.000 EUR supplémentaires pour les frais imprévus. »

Deux sur trois

Mieux vaut ne pas prendre ce conseil à la légère. « Je constate que deux propriétaires sur trois doivent faire appel à leur réserve. Et il ne s’agit pas, dans la plupart des cas, de faire face à des prix plus importants que prévu. Si vous trouvez une poutre en bois vermoulu et qu’elle supporte la pièce, vous devrez la changer. Si les fondations existantes ne correspondent pas à la charge prévue… Cela demande non seulement du matériel supplémentaire, mais aussi des études de faisabilité complémentaire pour votre architecte ou un ingénieur. »

Auteur: Tom Mondelaers

Tous les articles sur rénover

Toutes les infos sur rénover se trouvent ici

Maisons à voir

Livingwood

  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Maisons Blavier SA

  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Traditionnelle
Découvrez la maison
Découvrez toutes les maisons