Elio Di Rupo sabre dans les mesures favorisant les économies d'énergie

Elio Di Rupo sabre dans les mesures favorisant les économies d'énergie

La réduction d'impôt pour investissements permettant des économies d'énergie est démantelée pour l'isolation des toits et entièrement supprimée pour tous les autres investissements. C'est ce qui figure dans l'accord de gouvernement que les négociateurs ont conclu. Puisque cet exercice budgétaire concerne les exercices d'imposition 2013 et 2014, les investissements visant à réaliser des économies d'énergie seront en péril dès le 1er janvier 2012. La Confédération Construction déplore profondément cette décision et demande que les avantages octroyés par le niveau fédéral ne soient pas ainsi brutalement supprimés avant que les Régions n'aient pris le relais.

Jusqu'à présent, le maître d'ouvrage particulier peut bénéficier d'une réduction d'impôt de 40% s'il procède par exemple au remplacement ou à l'entretien d'une chaudière, au placement de double vitrage ou de panneaux solaires ou fait isoler le toit de son habitation. Cette mesure a un impact favorable important sur l'activité du secteur, est intéressante pour les particuliers et contribue dans une large mesure à la réduction des émissions de CO2 en Belgique.

« 5.000 emplois en danger »

« Normalement, ce sont les autorités régionales qui gèrent cette matière. En principe, il ne devrait donc pas y avoir de catastrophe, mais rien n’a été communiqué à ce sujet. En outre, le gouvernement flamand a demandé à ce qu’un débat soit initié. Le montant de la prime est donc encore susceptible de changer. Il existe une confusion totale au niveau régional. C’est pourquoi un règlement intermédiaire doit être établi par les autorités fédérales. Par ailleurs, 5.000 travailleurs sont en danger si les mesures de soutien venaient à disparaître » explique Peter Boelaert, porte-parole.

"Une décision injustifiable"

La Confédération Construction estime cette décision injustifiable. D'un côté, les autorités veulent persuader les citoyens de l'absolue nécessité d'isoler leur toiture, de faire placer des vitrages et des chaudières à haut rendement. De l'autre, l'Etat renonce brutalement à ces incitants sans développer d'alternatives. D'autant plus que le système des prêts verts disparaît lui aussi au 1er janvier 2012…

Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction: "Pour atteindre les objectifs climatiques de 2020, nous devons remplacer, sur une base annuelle, 180.000 chaudières, isoler 275.000 toitures et remplacer le simple vitrage dans 210.000 logements. Sans incitants de la part des autorités et avec une détérioration des possibilités de crédit, nous n'atteindrons jamais ces objectifs."

Tous les articles sur rénover

Toutes les infos sur rénover se trouvent ici

Maisons à voir

Thomas & Piron

  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Traditionnelle
Découvrez la maison

Livingwood

  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison
Découvrez toutes les maisons