Tracer la maison sur le terrain : il faut bien préparer le travail

Tracer la maison sur le terrain : il faut bien préparer le travail

Théodolite et plan de construction. L’implantation du bâtiment peut commencer .

Photo: Livios

Celui qui prend part activement à la construction de son habitation ne se privera certainement pas du plaisir de tracer son bâtiment sur le terrain. C’est faisable, mais il est important de procéder par ordre, car des erreurs commises au moment de l’implantation risquent fort d’avoir des conséquences durables. Aussi nous vous proposons ces quelques conseils pour préparer le travail.

Vous ne pouvez tracer votre maison sur le terrain que lorsque la parcelle a été déblayée et qu’un employé de la commune est venu indiquer la limite de construction. Il s’agit de déterminer ici le recul entre la voie publique et la façade avant de votre habitation. Cette limite est indiquée avec deux piquets en bois qui sont généralement peints en rouge sur leur partie supérieure visible. Veillez à ce que ces piquets restent en place pendant les travaux de terrassement ! Veillez aussi à respecter la distance minimale de 3 mètres entre votre habitation et la limite de la parcelle avec votre voisin. Si vous construisez sur cave et que vous devrez enlever des terres, vous devez en tenir compte lorsque vous tracez votre bâtiment et veiller à prévoir un espace suffisant (1,5 à 2m entre le bâtiment et les piquets) pour le terrassier.

Rassembler le matériel nécessaire

Une bonne équerre permet de réaliser une implantation plus rapidement.

Photo: Livios

Calculer la diagonale en utilisant le théorème de Pythagore pour contrôler vos mesures.

Photo: Livios

Pour tracer votre bâtiment, vous avez besoin d’un certain nombre de piquets et de planches, en fonction de la forme de votre habitation, d’un cordeau, d’un maillet, d’une grande quantité de clous, d’un théodolite (que vous pouvez éventuellement louer) ou d’un niveau à eau flexible, d’un niveau à bulle, d’un mètre pliant, d’un crayon, d’un long mètre-ruban (pour pouvoir mesurer facilement la diagonale de votre habitation), d’un plan de construction détaillé avec toutes les mesures de surface, d’une grande équerre (que vous pouvez fabriquer vous-même) et quelques personnes pour vous aider. Veillez à avoir tout le matériel en suffisance, de manière à ne pas devoir vous arrêter en plein travail, parce que par exemple il vous manque quelques piquets. Pour info : pour tracer une forme simple comme un carré, vous avez besoin de 8 piquets et de 4 planches en bois. Pour chaque angle supplémentaire, vous avez donc besoin de 2 piquets et d’une planche supplémentaires.

Mesurer le niveau de construction

Vous pouvez maintenant tracer votre habitation. Attendez que les conditions météorologiques soient optimales, de manière à pouvoir déplier entièrement le plan de construction au sol. Posez celui-ci de préférence au centre de la parcelle et dans le sens dans lequel l’habitation va être bâtie, donc dos à la rue lorsque vous regardez le plan.
Placez le théodolite au centre de votre parcelle et demandez à quelqu’un de se placer au centre de la voie publique avec une latte graduée, de manière à pouvoir mesurer la hauteur de votre parcelle par rapport à la rue. Ceci est important pour pouvoir ensuite régler correctement les cordeaux au niveau de construction (hauteur de sol fini de votre habitation). Si pour des raisons pratiques, vous n’êtes pas en mesure de le faire, placez les cordeaux à une hauteur qui permettra par la suite des calculs faciles, par exemple à 30, 40 ou 50cm au-dessus du niveau de construction. Retenez bien cette cote, car vous risquez des problèmes par la suite.
Si vous n’avez pas de théodolite, vous pouvez aussi utiliser un niveau flexible (que vous pouvez fabriquer vous-même avec un morceau de tuyau d’arrosage).

Théorème de Pythagore

Lorsque vous avez quitté les bancs de l’école, vous pensiez peut-être ne plus jamais devoir utiliser cette règle de mathématique… pas de chance ! Pour vérifier vos mesures lors de l’implantation de votre habitation, ce théorème est le moyen de contrôle idéal. Car tout le monde ne possède pas des appareils de mesure ultra sophistiqués, comme un théodolite. Si vous connaissez la longueur de votre façade et la longueur des façades latérales, vous pouvez facilement calculer la longueur de la diagonale de votre maison. Calculez celle-ci après avoir tracé votre bâtiment afin d’être sûr à 100 % de votre travail et pour vérifier que votre habitation est bien d’équerre.

C² = A² + B²
C : diagonale
A et B : côtés du rectangle

Toutes les maisons ne présentent pas une forme aussi simple. Mais souvent il est possible de diviser des formes plus complexes en différents rectangles et carrés, de manière à pouvoir utiliser le théorème de Pythagore pour contrôler vos mesures.

Cette méthode pour tracer des angles bien droits est utilisée beaucoup plus souvent que vous ne le pensez. Lors de l’implantation d’un bâtiment, pour déterminer la hauteur d’un pignon afin de disposer les tuiles correctement sur le pan de toiture, pour bien commencer la pose d’un revêtement de sol, pour fabriquer soi-même une équerre, …

Tous les articles sur travaux préparatoires

Dès à présent, ne ratez aucun article sur travaux préparatoires