Primes en 2017 : objectif stabilité

Que ce soit en Wallonie ou en Région de Bruxelles-Capitale, les différents régimes de primes devraient rester stables en 2017. Une bonne nouvelle pour un secteur qui subit réforme sur réforme depuis des années.

Si les primes restent plus ou moins stables, les exigences en termes de PEB, elles, sont à la hausse.

Photo: Monier Tuiles

Dans le cadre des rénovations, pour obtenir les primes, la Région wallonne, suivie par la Région de Bruxelles -Capitale, insiste sur l’utilisation de matériaux toujours plus efficaces.

Photo: Recticel Insulation

Certes, rien n’est jamais certain lorsqu’on parle de décision politique. On le voit dans d’autres articles : l’Europe veut renforcer ses exigences en termes de performances énergétiques des habitations, l’accessibilité aux primes diverses et variées devient de plus en plus difficile et un futur réajustement budgétaire pourrait venir mettre à mal un équilibre déjà précaire.

Les mêmes et on recommence

Pourtant, à l’aube de 2017, il semble que les autorités bruxelloises et wallonnes aient souhaité apporter un peu de stabilité au système des primes à la rénovation. Cela pourrait d’ailleurs apparaître comme une non-information puisque les primes énergie, par exemple pour la Wallonie, sont soumises à un décret sur 2015-2017.

Il est par ailleurs préférable pour les personnes ayant introduit dernièrement ou souhaitant le faire des demandes de primes de se rendre sur les sites energie.wallonie.be et www.environnement.brussels, respectivement pour la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale.

Les exigences du PEB changent

Si les primes restent plus ou moins stables, les exigences en termes de PEB, elles, sont à la hausse. Le législateur, s’il a décidé de ne rien changer aux primes, entend toutefois que les personnes cherchant à rénover adoptent des attitudes plus écoenvironnementales. L’objectif est que d’ici 2021, tous les bâtiments à construire soient à Quasi Zéro énergie.

Pour les nouvelles constructions, le niveau E passe de 80 à 65 à partir du 1er janvier 2017. Dans le cadre des rénovations, pour obtenir les primes, la Région wallonne, suivie par la Région de Bruxelles-Capitale, insiste sur l’utilisation de matériaux toujours plus efficaces. Là encore, les sites dédiés aux performances énergétiques mis en place par les différentes régions vous permettront d’établir avec précision si vous êtes dans le cadre pour obtenir des primes par rapport aux travaux envisagés.

On le voit, il y a un équilibre ténu entre les primes qui ne bougent pas et les normes qui se renforcent – à juste titre – et qui entraînent de facto des surcoûts. Reste à savoir comment le candidat à la rénovation va aborder les choses en 2017.

A quelles primes avez-vous droit ? Consultez notre indicateur des primes !