Les dimensions optimales pour votre cuisine

La cuisine est un des espaces de vie où vous passez le plus de temps. Il est donc aussi agréable si cet espace répond aux besoins à la reine de la cuisine qui sommeille en vous et à ses princes. Et pas seulement en termes d’équipement, mais aussi d’ergonomie et de facilité d’utilisation. Nous vous révélons la recette de la cuisine idéale.

1. Choisissez en fonction de l’espace

Une cuisine à simple ou double paroi est idéale pour les longues pièces étroites.

Photo: SieMatic  

Idéalement, il faut que le plan de travail vienne entre 10 et 15 cm en dessous de la hauteur du coude. Pour le lavage, on parle de 0 à 5 cm.

Photo: FRANKE NV  

La manière de stocker les choses fera aussi la différence. Optez pour des tiroirs en lieu et place des traditionnelles étagères. Les tiroirs vous offrent une meilleure vue d’ensemble.

Photo: Van Marcke  

Vous construisez une nouvelle maison ? Vous rénovez une maison existante ou repensez un appartement pour lequel l’agencement des lieux est important ? Les dimensions de votre cuisine dépendront de l’espace dont vous disposez. Sur cette base, vous aurez le choix entre différents types de cuisine : une cuisine en L, une cuisine à simple ou double paroi, une cuisine en G ou en U, mais aussi un îlot de cuisine.

Un type de cuisine prendra plus d’espace qu’un autre. Une cuisine en G est destinée, par exemple, aux grandes pièces tandis qu’une cuisine à simple ou double paroi est idéale pour les longues pièces étroites. L’îlot de cuisine est également un choix populaire, mais vous pourriez très vite manquer d’espace. L’îlot en lui-même fait au minimum un mètre de large. Quant au passage, vous devez compter un minimum d’un mètre, voire un mètre vingt.

2. Limitez le parcours utile

Votre cuisine se compose de différentes zones : provisions, stockage, lavage, préparation et cuisson. Les zones de nettoyage, de cuisson et de préparation jouent un rôle très important. Elles forment ce que l’on appelle le triangle de travail. En additionnant les distances entre ces trois points, vous obtenez votre parcours utile. En termes d’ergonomie, celui-ci soit se situer entre 6 et 8 mètres. La distance entre la zone de cuisson et le nettoyage doit être la plus courte possible puisque c’est entre elles que se fait un maximum d’interactions.

Assurez-vous que chaque zone fasse au moins 90 cm de large, en ce compris les tiroirs, les colonnes et les armoires à tiroir. Un placard en plus ne fait jamais de tort, mais il ne faut pas exagérer. Vous augmentez votre capacité de stockage, mais aussi votre parcours utile. Et croyez-le ou pas, votre cuisine peut être trop petite, mais aussi trop grande. 

3. Le bon plan de travail

Par défaut, un plan de travail se positionne à 91 cm, mais aujourd’hui, les choix se portent de plus en plus souvent sur des hauteurs entre 80 et 100 cm. Idéalement, il faut que le plan de travail vienne entre 10 et 15 cm en dessous de la hauteur du coude. Pour le lavage, on parle de 0 à 5 cm. Voyons-nous les choses trop en grand ? Une chose est certaine : la hauteur idéale d’un plan de travail est différente chez chacun. 

Assurez-vous de disposer d’un espace de travail suffisant entre les armoires ; comptez minimum 90 cm. La profondeur du plan de travail joue également un rôle important. Une profondeur de 60 cm semble idéale. Toutefois, si vous souhaitez plus d’espace de pose, il suffit d’élargir un peu le plan de travail. 

4. L’ergonomie reste primordiale

Des adaptations ergonomiques simples peuvent rendre les choses bien plus simples dans la cuisine. Et nous ne parlons pas seulement de la longueur du parcours utile ou de la hauteur du plan de travail. La manière de stocker les choses fera aussi la différence. Optez pour des tiroirs en lieu et place des traditionnelles étagères. Les tiroirs vous offrent une meilleure vue d’ensemble. Vous voyez leur contenu et pouvez directement prendre les choses. Avec des étagères, vous devez vite retirer des choses pour atteindre l’objet désiré. C’est beaucoup moins pratique.

Rangez les choses que vous utilisez souvent à portée de main et à hauteur de bras. Les ustensiles et robots de cuisine que vous utilisez moins souvent seront placés dans les armoires inférieures ou supérieures. Notez qu’il est plus confortable de fléchir les jambes et aucun objet pas est inatteignable. Les objets lourds se placeront en premier, recouvert d’un essuie léger. 

Four et micro-ondes seront idéalement placés à hauteur du plan de travail. De cette manière, vous enfournez et retirez du four en gardant le dos bien droit. De plus, vous vérifierez plus aisément si votre repas est cuit…. Ou pas.