Installer un poêle au bois indépendant

Face à la flambée des prix de l’électricité, du gaz naturel et du mazout, les poêles au bois rencontrent un certain succès. La popularité croissante du poêle au bois ne s’explique pas uniquement par cet avantage financier, mais aussi par le fonctionnement du poêle au bois.

Avant l’installation d’un poêle, faites toujours contrôler votre cheminé par un ramoneur !

Fournitures :Outillage :
  • Poêle au bois avec conduit de cheminée résistant à la chaleur et pièces de raccord
  • Matériau résistant à la chaleur
  • Socle en matériau ignifuge
  • Brosse pour peindre

Étape 1 : déterminer l’emplacement du poêle

  • Placez le poêle au bois suffisamment loin de tout matériau inflammable dans la pièce. Songez bien à la place qu’occupe un poêle au bois. Réduisez au strict minimum le risque de brûlure. Pour ce faire, vous pouvez consulter notre ‘truc&astuce’ ‘Protéger son habitation contre l’incendie’.
  • Utilisez des matériaux résistants à la chaleur. Laissez un espace entre ces matériaux et les surfaces qui doivent être protégées. L’air peut ainsi circuler derrière les matériaux résistants à la chaleur. Les espaces situés à l’arrière du poêle ne sont jamais chauds.
  • Songez bien au matériau que vous utilisez. Le choix de matériaux en pierre, fer, inox, carrelage et aluminium résistants à la chaleur est vaste.
  • En cas de doute, vous avez intérêt à demander conseil à un installateur professionnel.

Étape 2 : installer le poêle

  • Pour la conduite d’évacuation des fumées, achetez le bon tuyau en matériau résistant à la chaleur.
  • Lisez attentivement la notice du poêle au bois.
  • Placez un socle ignifuge à l’endroit où le poêle à bois doit être installé.
  • En fonction des dimensions, placez le poêle au bois sur le socle, avec l’aide ou non d’une autre personne. Veillez à ce que le poêle au bois se trouve au-dessous du trou d’évacuation des fumées.
  • Montez le poêle au bois à l’aide des pièces de raccord livrés avec le poêle.
  • Veillez à ce que le poêle au bois puisse être nettoyé aisément. Placez-le de telle sorte qu’il reste accessible de partout.

Étape 3 : placer le conduit de cheminée

  • Veillez à ce que tous les raccords soient bien étanches.
  • Placez l’extrémité inférieure du conduit de cheminée droit sur le poêle. Fixez-y la partie supérieure et fixez-la dans le trou au plafond. Fixez ensuite l’extrémité inférieure sur le raccord du poêle. La conduite d’évacuation des fumées peut également être placée dans une cheminée existante. Etudiez les possibilités d’installation de votre poêle. Souvent les poêles au bois sont équipés pour un raccord au-dessus du poêle ou à l’arrière de celui-ci. Utilisez éventuellement des coudes pour réaliser les branchements corrects vers la cheminée.
  • Veillez à ce que les différentes pièces soient raccordées de manière parfaitement étanche. Sinon, des gaz nocifs risquent de se libérer dans la pièce.

Étape 4 : prévoir des mesures supplémentaires

  • Il est recommandé d’installer un détecteur de CO ainsi qu’un détecteur de fumées (‘Installer un détecteur de fumée’) dans la pièce où est installé le poêle au bois. Placez également un extincteur à proximité du poêle.
  • Faites ramoner la cheminée une fois par an. Le ramoneur contrôle le dépôt de suie sur les parois de la cheminée et enlève l’excédent de suie.
  • Veillez à disposer d’uns stock suffisant de bois sec pour passer l’hiver et faites fonctionner votre poêle régulièrement.