L’isolation du sol

Nécessaire ou obligatoire?

Selon la norme d’isolation, les valeurs k maximales suivants s’appliquent aux sols:

  • Sol en contact avec l’air extérieur: 0,6
  • Sol en contact avec un espace mis hors gel: 0,9
  • Sol sur terre ferme: 1,2

Comment isoler votre sol?

Eléments de plancher revêtus d’une couche d’isolation sur leur face inférieure

  • pose du sol et de l’isolation en une seule opération
  • le sol conserve son inertie thermique (ce qui n’est pas le cas de l’isolation au-dessus du sol)

Panneaux isolants

  • faible valeur lambda; isolent mieux que les mortiers isolants;
  • moins épais pour une même valeur isolante placés sur la couche de remplissage (= chape coulée sur les conduites);
  • sur la couche d’isolation vient ensuite une chape armée nivelante
  • attention aux ponts thermiques aux angles, coins, autour des conduites,…

Mortiers isolants

  • Placement rapide: couche de remplissage et isolation sont placées en une seule opération
  • pose à l’état liquide; se place donc automatiquement autour de toutes les conduites et dans les coins
  • sont livrés à l’état sec sur chantier, dans des sacs ou en silo
  • à allonger d’eau sur chantier et ajouter éventuellement du ciment
  • différentes possibilités:
    • à base de granulés de polystyrène, mélangés avec de l’eau et du ciment: faible valeur lambda (mais légèrement supérieure à celle du mortier de polyuréthane) et forte résistance à la compression (aucun armement nécessaire dans la couche de finition)
    • à base de polyuréthane: valeur lambda un peu plus faible que le mortier de polystyrène
    • béton cellulaire: bon marché, mais valeur lambda élevée; ne peut être considéré comme un matériau d’isolation
    • béton d’argex (béton mélangé à des granulés d’argile expansés): contribue à la valeur isolante, mais n’est pas un produit isolant à proprement parler

Mousse PU

  • chère, mais atteint la valeur lambda la plus basse de tous les produits d’isolation de sol
  • la pose n’est pas à la portée de non-professionnels