Protection

Photo: Camba

Portes et fenêtres doivent posséder une bonne sécurité par défaut. C’est principalement important à l’arrière de la maison, car c’est par là qu’interviennent 80 % des cambriolages. Sans système de sécurité de base, un système d’alarme électronique est inutile. 

Protection des portes

Fermeture par cylindre

  • Les portes extérieures à serrure à garniture comme utilisée à l’intérieur sont inacceptables. Un cylindre est incontournable.
  • Une bonne serrure doit avoir un pêne dormant (la partie mobile de la serrure se déplace latéralement dans la plaque de fermeture) et ce d’au moins 20 mm.
  • Les meilleures serrures voient leur pêne dormant renforcé à l’acier.
  • Afin d’éviter que les cambrioleurs ne forent dans le cylindre, il est préférable que lesdits cylindres soient équipés de tiges métalliques.
  • Veillez à ce que le cylindre ne sorte pas de plus de 2 mm de la porte, faute de quoi il serait facile de le briser.
  • Préférez un ancrage multipoint à un ancrage simple afin que la porte soit verrouillée en plusieurs endroits dans le chambranle. 

Matériel de sécurité

  • Le surcoût lié à du matériel de sécurité est relativement faible par rapport à la sécurité supplémentaire qu’il fournit.
  • Ajoutez une pâte de sécurité autour de chaque cylindre. Les vis ne seront ainsi accessibles que de l’intérieur. Les coûts sont déductibles fiscalement.
  • Il est préférable d’équiper les portes avec des serrures multi-points. De cette façon, la porte sera ancrée en trois points : supérieur, moyen et inférieur.
  • Il existe aussi des pênes croches qui s’accrochent dans le cadre. Il s’agit de fermetures plus difficiles à forcer que les broches ordinaires.
  • Vous avez des doutes sur la fermeture ou non de votre porte ? Optez pour une porte qui se ferme automatiquement. N’oubliez jamais d’avoir une clé en poche.
  • Placez un pêne dormant si les charnières de vos portes extérieures sont vers l’extérieur. Les verrous sont disposés que les axes latéraux de la charnière et, lorsque la porte ou la fenêtre est fermée, le pêne tombe dans une ouverture faite dans le cadre de la porte ou de la fenêtre. Impossible de les dégrader. Vous pouvez également équiper les charnières de pastilles spéciales se plaçant sur les vis afin que celles-ci ne puissent être dévissées. 

La gestion des clés

  • Prévoyez un certificat de sécurité sans lequel les personnes ayant une clé ne pourront effectuer de copies.
  • Confort : vous pouvez utiliser une seule clé pour toutes les portes (clé commune).
  • Il est également intéressant de permettre l’ouverture avec une clé même si une clé est dans le cylindre à l’intérieur (fonction urgence et danger). 

La sécurisation des fenêtres

  • Les fenêtres fixes sont plus sûres et mieux insonorisées.
  • Les fenêtres que vous pouvez ouvrir seront équipées, sur leur poignée, d’une serrure protégée contre l’effraction.
  • La préférence sera donnée à une fermeture en forme de champignon afin de faciliter la fermeture mais de compliquer l’ouverture. Plus il y a d’accroches et plus la sécurité est élevée.
  • Vous pouvez aussi équiper les fenêtres d’une serrure supplémentaire. C’est moins intéressant esthétiquement, mais plus sûr. Une serrure supplémentaire empêche plus longtemps que la fenêtre ne soit forcée.
  • Il existe des systèmes de sécurisation pour les fenêtres coulissantes et oscillo-battantes.
  • Il est intéressant d’envisager le verre de sécurité pour les petites fenêtres (sous-sol, toilettes…). Ils sont souvent ciblés par les voleurs parce qu’elles font peu de bruit quand on les brise.
  • Nous parlons des barreaux pour être exhaustifs, mais ils ne sont clairement pas une solution esthétique. 
  • Les spécialistes en lutte contre les cambriolages soulignent le danger des fenêtres coulissantes. Leur système de fermeture pourrait être forcé plus facilement. Vous pouvez prendre les mesures nécessaires afin que vos fenêtres coulissantes répondent aux normes de sécurité les plus efficaces.