Réaliser une sortie de toit pour une conduite d’un poêle dans une toiture en tuiles

Une sortie de toit s’utilise entre autres comme bouche d’aération, de ventilation, d’amenée d’air frais, d’évacuation d’un sèche-linge ou d’un feu ouvert. Cette fiche de bricolage va vous aider à installer une sortie de toit pour une conduite de poêle.

Il s’agit d’une opération difficile. Décidez donc en connaissance de cause si vous voulez le faire vous-même ou si vous préférez confier ce travail à un spécialiste. Si vous voulez le faire vous-même, suivez à la lettre toutes les étapes ci-dessous afin d’éviter un feu de cheminée.

Fournitures :Outillage :
  • Sortie de toiture (pour toiture inclinée en tuiles)
  • Colliers de suspension
  • Plaque métallique ou résistante au feu (8mm d’épaisseur, 40x30cm)
  • Peinture résistante au feu
  • Vis (3cm de longueur)
  • Matériau isolant ininflammable (comme de la laine de roche)
  • Socle
  • Mèche à tête conique (diamètre 12mm)
  • Long tournevis
  • Crayon
  • Mètre ruban
  • Scie sauteuse
  • Perceuse sur batterie
  • Echelle

Étape 1 : déterminer l’emplacement

  • Réfléchissez bien à l’emplacement du poêle. Placez le poêle sur une plaque ou un socle résistant au feu.
  • Faites attention au revêtement de sol. Si vous remplissez le poêle, des flammèches risquent de sortir du poêle et d’endommager votre revêtement de sol.
  • Les meubles doivent être placés à une distance minimum de 90cm.
  • Choisissez la position de la sortie de toiture à l’intérieur de l’emplacement où la sortie de toiture doit se trouver.
  • Veillez à respecter une distance minimale de 8cm entre la construction en bois ou plaques de plâtre de la toiture et la conduite du poêle.

Étape 2 : réaliser le trou

  • Avec une mèche à tête conique, percez un trou au travers du pan de toiture au centre de l’emplacement. De cette manière, vous pourrez encore adapter ultérieurement la position de la sortie de toiture à gauche ou droite et en bas ou en haut, de manière à ce qu’elle soit bien positionnée sur la toiture en tuiles.
  • Avec un long tournevis, levez légèrement la tuile.

Conseil : Pour faciliter le raccordement entre la sortie de toiture et l’alignement de la toiture, laissez suffisamment d’espace.

  • Montez sur le toit afin d’enlever la tuile que vous avez soulevée.
  • Travaillez en toute sécurité. Veillez à ce que l’échelle soit stable (consultez éventuellement notre truc&astuce ‘travailler avec une échelle en toute sécurité’) et portez des chaussures avec suffisamment d’adhérence.
  • Sur la toiture, à l’endroit où la tuile a été enlevée, dessinez le trou pour la sortie de toiture. Si le trou doit être plus grand, percez à nouveau avec la mèche à tête conique. Enlevez les tuiles supérieures.
  • Avec une scie à guichet (électrique), sciez à 1cm autour du trait. Vous remplirez après l’espace avec un matériau isolant ignifuge et réaliserez la finition avec un panneau ignifuge.

Étape 3 : placer la sortie de toiture

  • Insérez la conduite d’évacuation dans le trou.
  • Placez une pièce en T sur le poêle. Cette pièce vous évitera bien des difficultés lorsque vous devrez plus tard ramoner la cheminée.
  • La pièce en T est constituée des 3 éléments : une pièce insérée dans le poêle, une pièce dans la conduite qui va vers le haut et une pièce recouverte d’un pot que vous pouvez ouvrir lors du nettoyage.

Étape 4 : réaliser les finitions de la sortie de toiture

  • La conduite d’évacuation traverse le pan de toiture et ressort à l’intérieur. Fixez la conduite avec des colliers de suspension de manière à ce qu’elle reste bien fixe et que le poids des conduites ne repose pas entièrement sur le poêle, mais soit supporté par les colliers de suspension.
  • Placez la conduite aussi droite que possible pour favoriser le tirage. Si vous devez réaliser des coudes, faites-le de manière progressive (p. ex. il vaut mieux 2 coudes de 45° qu’un seul de 90°).
  • Ne rétrécissez pas la conduite sans raison. Renseignez-vous avant, car la cheminée risque de ne plus tirer.
  • Remplissez l’espace entre la conduite et le pan de toiture avec un matériau isolant ignifuge. Vous pouvez utiliser par exemple de la laine de roche.
  • Fermez le gros trou avec un panneau ignifuge. Recouvrez l’espace autour du trou avec une rosace.
  • Vous pouvez également fermer le trou avec une plaque métallique, que vous aurez peint éventuellement avec une peinture noire résistante au feu, pour une belle finition du plafond.
  • Recouvrez les tuiles autour du trou avec un solin en plomb de manière à éviter que l’eau de pluie ne pénètre dans la maison le long de la conduite de cheminée.
  • Placez un chapeau sur la cheminée de telle sorte que l’eau de pluie ne pénètre pas directement dans la cheminée.

Étape 5 : vérifier le poêle

  • Lorsque le poêle fonctionne, vérifiez que les points de contact de la cheminée avec le sol ou la toiture ne surchauffent pas.
  • En cas de surchauffe, prenez directement les mesures qui s’imposent pour éviter un incendie.
  • Respectez également la distance minimale entre le poêle et le mobilier.
  • Installez des détecteurs de fumée et de CO.
  • Consultez aussi notre truc&astuce ‘Protéger son habitation contre l’incendie’.

Étape 6 : allumer le poêle

Photo: Livios
  • Pour des raisons de santé et de protection de l’environnement, ne brûlez aucun plastique, imprimé ni autre déchet dans votre poêle, même s’il s’agit d’un brûle-tout. Mettez-y uniquement du charbon, du bois ou des briquettes.
  • S’il s’agit d’un poêle au bois, utilisez uniquement du bois sec. Consultez notre truc&astuce ‘Choisir et stocker son bois de chauffage’.