De solides fondations pour votre abri de jardin : comment s’y prendre

De solides fondations pour votre abri de jardin : comment s’y prendre

Photo: infobeton.be

Photo: Livios
Photo: Livios

Un bel abri de jardin peut virer au cauchemar si vous n’avez pas prévu de bonnes fondations. Affaissement de terrain, portes et fenêtres qui coincent, problèmes d’humidité,… Avec ces conseils, impossible de vous tromper.

Il existe différentes solutions pour assurer une assise solide à votre abri de jardin. La plus courante est la fondation sur terre-plein avec une couche de béton coulé. Cette technique offre en effet une base solide pour votre abri de jardin.

Quelle fonction ?

La fonction de votre abri de jardin détermine la composition des fondations. Va-t-il servir de simple espace de rangement ? Dans ce cas les fondations peuvent être plus minces que s’il va servir de salle de jeu, de chambre d’hôtes ou pour abriter du matériel lourd comme un tracteur tondeuse. La fonction a donc des conséquences sur le type de fondations.

Etat du terrain

Un deuxième facteur déterminant est l’état du terrain. Est-il de niveau ? Si oui, vous pourrez plus rapidement entamer les fondations que si votre terrain présente une déclivité. Dans ce dernier cas, vous devrez le surélever ou le creuser. Dans certains cas, vous devrez d’abord prévoir un talus ou un muret de soutènement.

Portance du sol

Pour éviter les affaissements de sol, l’assise de votre abri de jardin doit avoir une portance suffisante. Si votre sol n’est pas homogène ou compact, vous devez apporter de la bonne terre. Vérifiez également la composition du sol. Celui-ci est-il drainant (sable, pierres) ou peu perméable à l’eau (argile) ? La composition a un impact sur la stabilité.

Réfléchissez avant de commencer

Comme pour beaucoup d’activités de bricolage, un bon planning est la clé du succès. Bien réfléchir au préalable à certaines choses permet d’éviter bien des désillusions. Si par exemple vous souhaitez une alimentation en eau et en électricité dans votre abri de jardin, il est recommandé de tirer les câbles et conduites avant la pose de la couche de béton. Par après, cette tâche s’avèrera beaucoup plus compliquée.

Faire appel à une centrale à béton ou préparer soi-même son béton ?

Pour réaliser vos fondations, vous pouvez préparer le béton vous-même ou acheter du béton prêt à être coulé. Le béton est un mélange de ciment, de sable, de gravier et d’eau. Si l’emplacement de votre abri est difficilement accessible, vous avez intérêt à réaliser le mélange vous-même. Idem si les frais de transport du béton préparé sont exorbitants par rapport au travail pour réaliser vous-même votre béton.

Avec du béton provenant d’une centrale à béton, vous êtes en revanche certain de la qualité du béton. La proportion des ingrédients est optimale et constante. Il est aussi possible de pomper du béton mais cela coûte plus cher.

Au travail

Une chape de béton solide nécessite d’importants travaux préparatoires. A l’emplacement de l’abri, vous devez enlever l’herbe complètement et creuser ensuite jusqu’au niveau naturel du sol en veillant à ce que celui-ci soit bien plat. Le niveau supérieur des fondations doit se situer au-dessus du niveau du sol. Pour les bords des fondations, vous devez réaliser un coffrage au moyen de planches bien droites fixées horizontalement. Le bord supérieur du coffrage doit correspondre au niveau supérieur de la chape de béton. Faites en sorte que le coffrage ne soit pas comprimé pendant le coulage du béton.

Terrassement

L’épaisseur de terre que vous devez creuser dépend de l’épaisseur de la chape de béton que vous allez réaliser. Et cette dernière dépend à son tour de la qualité du sous-sol : stabilité, cohésion, pouvoir drainant... Au besoin, vous devrez creuser davantage et ensuite prévoir une couche de graviers. Pour les bords, vous devez de toute façon creuser davantage. Ces tranchées de fondation font office de barrière antigel. Grâce à celle-ci, la terre sous la chape ne gèlera pas.

Humidité et eau

Le problème le plus courant lorsque les fondations d’un abri de jardin n’ont pas été réalisées correctement est l’humidité. Il est cependant possible d’y remédier en respectant certaines mesures. Pour éviter l’humidité ascensionnelle, placez une membrane en plastique sous le béton. Pour éviter l’accumulation d’eau de surface, prévoyez une pente, un caniveau ou un lit de gravier. Et prévoyez aussi une évacuation d’eau pour la toiture. Décidez à l’avance où vous installerez la décharge d’eau de pluie.

Solide, stable et de niveau

L’assise idéale pour un abri de jardin est une couche de béton plat armé de 15 cm. Cette construction solide est moins sensible aux affaissements et fissures. Le risque que la porte ou les fenêtres coincent est alors inexistant. De plus, vous pouvez lisser la surface de la chape de béton, de telle sorte que le sol de votre abri ne nécessite aucune autre finition.

Nos remerciements à Noël Naert, engineering consultant chez

Tous les articles sur abri de jardin

Dès à présent, ne ratez aucun article sur abri de jardin

Commandez de la documentation gratuite

Betafence NV

Source d'inspiration savourez votre liberté sécuri
Source d'inspiration savourez votre liberté sécuri
  • Installer clôture
  • Découvrez l'assortiment
Commandez gratuitement
Découvrez toute la documentation gratuite