Entretenir un étang de jardin

Entretenir un étang de jardin

Celui qui possède un étang de jardin depuis longtemps sait qu’il faut continuellement l’entretenir pour qu’il reste en bon état. Ce principe vaut également pour les plantes aquatiques et la composition chimique de l’eau, ainsi que pour les poissons qui doivent pouvoir nager dans les meilleures conditions toute l’année durant.

Fournitures:Outillage:
  • Pompe à oxygène
  • Kits de test pour eau d’étang (O2, GH, KH, pH)
  • Bactéries lyophilisées
  • Substrat de fond
  • Filet
  • Sécateur
  • Râteau
  • Épuisette

Étape 1: entretenir les plantes d’étang

Printemps

  • Le printemps est la période la plus indiquée pour examiner vos plantes d’étang et pour réparer les dégâts provoqués par les mois d’hiver.
  • Remplacez les plantes mortes et abîmées par de nouvelles plantes. Vous pouvez démarier ou remplacer les plantes qui prolifèrent ou qui deviennent trop grandes. Coupez les racines qui sont en train de pourrir, de nénuphars par exemple, et vous pouvez éventuellement remplir de terreau spécial étangs les paniers ou sacs tissés de plantation.
  • Ne démariez et ne remplacez pas toutes les plantes en même temps, car vous aurez cette année un étang complètement nu, compromettant ainsi l’équilibre biologique. C’est pourquoi il vaut mieux se concentrer sur un ou tout au plus deux groupes de plantes à chaque entretien de printemps.
    • Nénuphars: ils doivent être démariés tous les 3 ou 4 ans, surtout lorsque vous remarquez qu’ils forment de petites feuilles et qu’ils fleurissent moins abondamment. Vous pouvez démarier les nénuphars dès que les gelées nocturnes ont disparu.
    • Plantes palustres: il est conseillé de démarier les plantes palustres tous les 2 ans. Si les plantes sont encore en pleine forme, attendez qu’elles commencent à devenir trop grandes ou à dépérir. Comme pour les nénuphars, vous pouvez démarier les plantes palustres au début du printemps, après la période de gel.
    • Plantes flottantes:mieux vaut ne pas toucher à ces plantes. Pendant la haute saison, vous pouvez toujours démarier les plantes flottantes qui s’étendent trop. En hiver, elles tombent généralement au fond de l’étang.
    • Plantes oxygénantes: vous pouvez diviser ou démarier les trop gros bouquets de plantes oxygénantes, mais attendez les mois d’été. En effet, les plantes oxygénantes dépérissent en hiver, un bon moment leur étant de toute façon nécessaire avant de bien se développer à nouveau.

Automne

  • En automne, enlevez les parties de plantes et feuilles mortes de l’étang. Vous évitez ainsi une acidification du fond de l’étang en hiver et un développement excessif d’algues au printemps.
  • Utilisez un râteau pour débarrasser également le fond de l’étang du dépôt de matières organiques en décomposition. Vous pouvez ensuite ajouter éventuellement un substrat de fond. Ce substrat n’a pas d’influence sur la composition chimique de l’eau et favorisera le développement naturel de l’étang après l’hiver.
  • En automne, vous pouvez tendre un filet au-dessus de l’étang pour éviter que des feuilles ne tombent dans votre étang.

Étape 2: vérifier la qualité de l’eau

  • Au printemps, vérifiez bien la teneur en oxygène. Après l’hiver, l’oxygène peut venir à manquer du fait que des micro-organismes se répandent sur les déchets organiques encore présents. Ils produisent ainsi du dioxyde de carbone et consomment beaucoup d’oxygène. Vu que les plantes oxygénantes doivent à nouveau se développer, il se peut que vous deviez ajouter de l’oxygène à l’eau de bassin à l’aide d’une pompe à oxygène.
  • Utilisez un kit de test pour vérifier régulièrement la composition chimique de l’eau de bassin. Lors de cette opération, surveillez surtout la valeur du pH, qui donne la teneur en oxygène de l’eau. Dans un étang sain, la valeur du pH sera de 7 à 8 le matin et de 8 à 9 le soir. Vous trouverez dans le commerce des produits spéciaux qui remettent à niveau une teneur en oxygène trop élevée ou trop basse.
  • La valeur du pH est directement influencée par la valeur kH, c’est-à-dire la teneur en carbonate. Une valeur kH de 5 est idéale et indique que la teneur en oxygène de l’eau de bassin reste stable.
  • Lorsque vous contrôlez la valeur GH (dureté totale), veillez à ce qu’elle soit comprise entre 8 et 12, surtout à l’entrée de l’hiver, souvent humide, car la pluie a une influence néfaste sur la valeur GH qui, comme la valeur kH, contribue à une teneur en oxygène stable.
  • Pour accélérer le processus de développement de votre étang après l’hiver, vous pouvez prévoir une cure de printemps avec une dose de bactéries lyophilisées.
  • Vérifiez également la pompe de l’étang, le filtre et le filtre UV éventuel. En effet, lorsque votre étang déborde de vie pendant la haute saison, mieux vaut éviter toute panne. Faites une révision complète du filtre et remplacez les pièces du filtre endommagées ou usées. Remplacez également la lampe du filtre UV ou prévoyez quelques lampes de réserve.

Étape 3: soigner les poissons

  • À l’entrée de l’hiver, arrêtez de nourrir les poissons lorsque la température de l’eau descend sous 8°C. Au printemps, vous pouvez recommencer à nourrir les poissons dès que la température de l’eau remonte à plus de 10°C.
  • Surveillez régulièrement l’état de forme des poissons. Faites surtout attention aux poissons faibles et peu actifs.
  • Surveillez également les particularités extérieures des poissons. Des ulcères ou des taches anormales aux nageoires et aux écailles indiquent une infection bactérienne. Si vous les décelez à temps, vous pouvez généralement remédier aux problèmes grâce à des pommades spéciales que vous trouverez dans le commerce.
  • Les poissons d’étang peuvent également être attaqués par des parasites, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les parasites les plus connus sont les sangsues, les poux de carpe et les vers à ancre. Les parasites extérieurs se logent de préférence dans la région de la tête du poisson. Si vous trouvez des parasites, consultez un spécialiste le plus rapidement possible. Il vous aidera à soigner les poissons atteints et à détecter l’origine des parasites.
  • De plus, les attaques fongiques surviennent souvent chez les poissons d’étang. Le champignon ressemble à une prolifération de duvet blanc sur les flancs du poisson. Le champignon a parfois une couleur verte ou brune à cause des algues qui viennent s’y fixer. Vous trouverez dans le commerce différents moyens de combattre les champignons.
  • Mettez les poissons malades à part, dans un petit récipient ou dans un sceau. Vous pourrez ainsi mieux les soigner, et vous éviterez que les poissons sains soient contaminés.

Étape 4: maintenir l’étang à l’abri du gel

  • En hiver, les plantes d’étang transforment moins de dioxyde de carbone en oxygène. En combinaison avec une couche de glace à la surface de l’étang, l’oxygène peut venir à manquer. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que l’étang ne soit jamais recouvert totalement de glace.
  • Avec un peu d’eau chaude, vous pouvez faire un trou de 5 à 10 cm de diamètre. En cas de gel prolongé, vérifiez régulièrement si les trous n’ont pas été rebouchés par le gel. N’essayez jamais de tailler un trou dans la glace, car les poissons pourraient en pâtir.
  • Pour éviter que votre étang ne soit complètement gelé, vous pouvez également brancher une pompe à air qui maintient (une partie de) la couche d’eau supérieure en mouvement.
  • Vous pouvez aussi recouvrir l’étang avec des planches, mais cela a pour inconvénient que les poissons seront plongés dans le noir pendant quelques mois. Des panneaux en plastique transparent peuvent éventuellement constituer une alternative.
Difficulté:

Tous les articles sur etang

Toutes les infos sur etang se trouvent ici

Commandez de la documentation gratuite

De Saegher Steenfabrieken

Les pavés en terre cuite
Les pavés en terre cuite
  • Les pavés sont durables
  • Classe et allure
  • 100% naturels
Commandez gratuitement

Renson - Ventilation

Votre guide pour une habitation saine et agréable
Votre guide pour une habitation saine et agréable
  • Renson Healty Domectic Conept
  • Ventilation de base naturelle
  • Protection solaire extérieure
  • Nightcooling
Commandez gratuitement
Découvrez toute la documentation gratuite