Cave comme pièce de vie : étanche et lumineuse

Cave comme pièce de vie : étanche et lumineuse

Les terrains à bâtir rétrécissent, les volumes de construction sont de plus en plus compactes, le logement se densifie : à l'heure actuelle, chaque mètre carré compte dans un projet de nouvelle construction. L'une des solutions consiste à utiliser la cave comme pièce de vie à part entière. Mais cette décision place le maître d'ouvrage ainsi que l'architecte face à plusieurs défis au niveau du gros œuvre et du parachèvement. Interrogés sur les deux principaux défis soulevés par la décision de faire de la cave une pièce de vie, les architectes Tom Vanhee (ROOM & ROOM), Wouter Taelman (At2-architecten) et Frederik De Hauwere (Aicod) sont unanimes : une étanchéité parfaite à l'humidité et des solutions pour faire pénétrer la lumière.

Analyse approfondie du terrain

Photo: Dewaele

L'étanchéité de la cave commence par une bonne analyse du terrain : où se trouve le niveau de la nappe phréatique ? Quel type de sous-sol ? Quelle est la portance et la pression de l'eau ? "Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un ingénieur en stabilité. Selon le type de terre, il sera plus facile ou plus difficile d'obtenir une cave étanche ", explique Taelman. "Dans une terre sablonneuse, les briques en béton cimentées suffiront. Une terre argileuse et limoneuse étant plus humide et moins stable, la cave doit être réalisée à l'aide de béton armé. L'ingénieur en stabilité proposera la méthode de construction la plus appropriée en analysant la composition de sol et en déterminant les niveaux précis des différentes couches de terre portante."

Etanchéité

"Il existe différentes méthodes pour obtenir une cave parfaitement étanche par coulage de béton sur place ou au moyen de caves semi-préfabriquées ", poursuit Vanhee. "Selon la situation, il est important de choisir la méthode adaptée. Dans un cas, une seule procédure suffit, tandis que dans un autre, il faudra combiner drainage, application d'un bitume à l'extérieur, cimentage à l'intérieur, etc., …"
Réaliser un cuvelage en béton est une solution intéressante. L'option la plus chère mais aussi la meilleure consiste à réaliser une construction intérieure indépendante. Si de l'eau venait à pénétrer, elle ne parviendrait pas jusqu'au mur intérieur, par la création d'une zone tampon permettant l'évacuation de l'eau."
Vanhee comme Taelman soulignent tous deux l'importance d'une bonne occlusion hydraulique, l'élément qui se trouve entre la dalle de plancher et le mur. "Auparavant, il s'agissait de plaques en acier, mais elles ont été remplacées par de l'aluminium et du plastique. Ce dernier surtout représente une amélioration considérable ", précise Taelman.

Haute et sèche

Si votre cave est parfaitement étanche à l'eau, le degré d'humidité sera également bon. Mais est-ce que c'est suffisant pour obtenir un climat intérieur sain dans une pièce où les fenêtres ne s'imposent pas comme une évidence ? "Je ne choisirais pas un système de ventilation D. La hauteur de votre pièce intervient aussi", fait remarquer De Hauwere. "Généralement, une cave a une hauteur de 2,20 ou 2,30 m. Si vous souhaitez la transformer en pièce de vie, vous devez certainement prévoir une hauteur nette de 2,50 m. En effet, plus une pièce est haute, meilleure est la circulation naturelle de l'air. Ainsi, vous avez moins de risque de condensation, mais vous avez aussi une plus grande sensation d'espace." Vanhee confirme qu'un plafond haut peut faire une grande différence.

Boîte sombre

Un autre défi consiste à faire pénétrer la lumière du jour. "Sinon, vous vous y sentirez comme enfermé dans une boîte sombre", pense De Hauwere. "Si vous voulez l'utiliser comme pièce de vie, vous ne pouvez vous passer de la lumière du jour. L'idéal est de ne pas enterrer complètement la cave sous la ligne du terrain, afin de pouvoir placer des fenêtres en hauteur. Sinon, vous pouvez intégrer un vide."
Selon Vanhee, plusieurs options existent. "Un jardin en pente vers la cave est l'idéal. Outre le vide ou les ouvertures périscopiques, vous pouvez aussi prévoir un patio extérieur à côté de votre cave."
"Les puits de lumière et coupoles sont aussi une solution. Divers modèles sont équipés d'un capteur de lumière qui oriente le miroir en fonction de la position du soleil, de manière à bénéficier à tout moment de l'intensité lumineuse maximale", précise Taelman. "S'il est impossible d'exploiter la lumière du jour, je pense que les plafonds tendus représentent une bonne alternative. Si vous dissimulez l'éclairage derrière le plafond, vous obtenez une surface complètement éclairée.

Avis partagés sur l'isolation

Sur la façon d'isoler au mieux la cave, tous ne sont pas d'accord. "On peut isoler par l'intérieur ou par l'extérieur, même si je ne suis pas partisan de cette dernière méthode", explique Taelman. Même si l'exécution est parfaite, il y a toujours des ponts thermiques. Avec une isolation intérieure, vous pouvez garantir un raccord parfait entre l'isolation de mur et l'isolation de sol et donc un meilleur rendement à la clé. De Hauwere ne partage pas ce point de vue. "Isoler à l'extérieur est la meilleure façon d'éviter les ponts thermiques. Optez pour une isolation intérieure uniquement si vous ne pouvez pas faire autrement."

Finition

L'étape finale est la finition des plafond, murs et sol. "Si votre cave répond parfaitement aux exigences d'une pièce de vie, aucune restriction ne sera en principe imposée à la finition", observe Vanhee. "Cependant, les clients ne choisissent pas souvent la méthode d'étanchéité la plus coûteuse, si bien qu'il y a toujours un faible risque d'humidité. Si vous n'êtes pas sûr à 100 % de votre choix, utilisez des matériaux ‘sûrs’ comme les sols industriels en polybéton ou les carrelages en terre cuite ou en ciment."
"Un enduit humide pour les murs peut être utilisé, si vous prévoyez une natte ditra ou une membrane à plots faisant office de matériau d'absorption entre le mur et l'enduit ", explique Vanhee. Les cloisons de doublage présentent quelques avantages, pense Taelmans. "Si vous les placez sur une structure portance, l'air peut circuler à l'arrière de la cloison de doublage et réduire ainsi le risque de condensation et de formation de moisissures." Mais ajoute Van Hauwere: "Elles permettent aussi de dissimuler les tuyaux, prises de contact et câbles."

Pas idéale pour une cuisine

"Je déconseille cependant d'y installer une cuisine", estime De Hauwere. "Si votre cave se situe en dessous du niveau de l'égouttage de rue, vous aurez besoin d'une pompe pour évacuer l'eau en hauteur. Et plus votre point d'évacuation sera bas, plus ce sera complexe."

Tous les articles sur ventilation

Toutes les infos sur ventilation se trouvent ici

Commandez de la documentation gratuite

Wilms SA

Rolvent, l'air aussi pur à l'intérieur qu'à l'exté
Rolvent, l'air aussi pur à l'intérieur qu'à l'exté
  • Un système unique
  • Combinez volet ou store résistant au vent avec ventilation
Commandez gratuitement

Renson - Ventilation

Votre guide pour une habitation saine et agréable
Votre guide pour une habitation saine et agréable
  • Renson Healty Domectic Conept
  • Ventilation de base naturelle
  • Protection solaire extérieure
  • Nightcooling
Commandez gratuitement
Découvrez toute la documentation gratuite