Prolongation du paquet énergie de base jusqu’à fin mars 2023

Mardi dernier, le 11 octobre, le gouvernement fédéral s’est accordé sur le budget pour les deux prochaines années. Il a été décidé par exemple de prolonger le paquet énergie de base jusqu’à fin mars 2023 et de supprimer l’avantage fiscal pour une résidence secondaire à partir de 2024.

Attribution du paquet énergie de base

Plus tôt dans l’année, les ministres fédéraux avaient décidé d’accorder une réduction forfaitaire sur la facture énergétique jusqu’à la fin de cette année, le fameux paquet énergie de base. Cette réduction a été mise en place pour éviter que les familles n’ayant pas droit au taux social soient laissées pour compte. Le gouvernement fédéral prolonge à présent cette réduction d’un montant de 196 euros pour le gaz et l’électricité jusqu’au 31 mars 2023. Le forfait de base couvre ainsi toute la période hivernale et la facture d’énergie sera légèrement réduite pour de nombreux foyers pendant quelques mois supplémentaires. 

Le gouvernement a constitué un dispositif tampon si les prix de l’énergie chutaient soudainement. Dans ce genre de situation, l’intervention diminuera également proportionnellement. En effet, en cas de forte diminution, une mesure compensatoire est moins requise. Une augmentation du paquet de base si les prix du marché continuent d’augmenter n’est pas incluse dans ce dispositif.

En plus de la prolongation du paquet de base, le gouvernement fédéral a également décidé de/d’ :

  • Attribuer un chèque de 250 euros aux personnes chauffant leur maison avec des granulés ;

  • Réformer le tarif social de l’énergie. Actuellement, ce tarif protège environ deux millions de Belges contre des factures élevées de gaz et d’électricité. Avec cette réforme, le gouvernement veut mieux atteindre le groupe cible et prévenir les abus ;

  • Réformer les taxes sur l’énergie en un système de droits d’accises. Toutefois, cette réforme n’entrera en vigueur que lorsque les prix de l’énergie baisseront.

Suppression de l’avantage fiscal pour résidence secondaire

Le fédéral s’est également penché sur l’avantage fiscal que représente une résidence secondaire. Actuellement, cet avantage fiscal peut s’élever à 700 euros par an. À partir de 2024, les nouveaux propriétaires de résidences secondaires ne pourront plus bénéficier de cet avantage. Les personnes déjà propriétaire d’une résidence secondaire, ou qui prévoient une acquisition en 2023, pourront continuer à bénéficier de la réduction d’impôt. Cette suppression définitive ne s’appliquera qu’aux personnes qui achèteront une résidence secondaire à partir de 2024.

Articles partenaires

Voir tous les partenaires
  • Pas de raccordement au gaz dans votre rue ? Voici comment se chauffer au gaz naturel malgré tout

    Depuis le 1er janvier 2022, vous n’êtes plus autorisé à remplacer votre ancienne chaudière au fioul si votre rue est raccordée au gaz. Et si votre...

    L'article en entier
  • Besoin d’équipements techniques pour votre maison ? Commandez notre magazine gratuit ‘Mon énergie’

    Électricité, chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation... Les équipements techniques sont indispensables pour assurer le confort de votre habitation....

    L'article en entier
  • Aperçu des primes à l’isolation actuelles

    Les primes accordées pour les travaux d’isolation ont changé depuis le 1 janvier 2021. Le fait que chaque région ait ses propres règles complique...

    L'article en entier
  • Connaissez-vous la directive d'écoconception ?

    Non ? Pourtant, elle va apporter des changements dans notre vie quotidienne et modifier notre rapport à l’énergie dans toute l’UE. Son résultat le plus...

    L'article en entier