Tire ton plan : un séjour accueillant

Dans le cadre de notre rubrique "Tire ton plan", nous soumettons chaque mois le projet d'un lecteur à trois spécialistes qui réalisent des propositions d'aménagement. Cette fois-ci, il s'agit du séjour de Laure et Alexandre.

La situation existante

Laure et Alexandre emménageront bientôt dans leur petite maison, au centre de Genval. La particularité de leur nouveau logement ? La porte d’entrée donne directement dans la pièce de vie ! Celle-ci se compose de deux espaces ouverts, avec un sol recouvert d’un carrelage blanc. Une ancienne cheminée se trouve contre le mitoyen de gauche, à l’avant. À l’arrière, contre le mitoyen de droite, la cage d’escalier ouverte mène à l’étage et dissimule l’accès vers la cave. Au fond de la pièce, une ouverture donne sur la cuisine, qui permet elle-même d’accéder à une courette extérieure et au long jardin de 3 ares.

Les souhaits

Le couple souhaite optimiser cette pièce de vie de quelque 25 m2. L’objectif principal est d’intimiser l’espace pour ne pas avoir l’impression de vivre dans un hall d’entrée. Il faudrait donc lui donner un caractère « cocoon » et confortable. Dans la mesure du possible, il faudrait aussi prévoir un vestiaire pour les manteaux et chaussures. Laure et Alexandre veulent également profiter d’une luminosité optimale dans la pièce pour augmenter la sensation d’espace (mais la fenêtre à rue ne peut pas être modifiée). Ils envisagent de supprimer la cheminée et n’excluent pas d’agrandir l’ouverture vers la cuisine. À terme, ils prévoient aussi de construire une nouvelle extension à l’emplacement de l’actuelle cour extérieure, mais ce projet n’est pas directement à l’ordre du jour. Il y a donc de quoi faire, et nos architectes devront faire preuve de créativité pour relever ce défi !

La conception de Donald Maho

Dans un monde où les prix de l’immobilier grimpent et où la population ne cesse de croître, il appartient aux concepteurs de prouver que même les petits logements peuvent offrir un grand confort. Ce projet en est un excellent exemple ! La surface totale étant limitée, il est essentiel que toutes les fonctions soient cohérentes et occupent la bonne place. La cuisine est donc intégrée au projet.

Le grand meuble en contreplaqué teinté blanc, réalisé sur mesure, constitue le point de départ du projet et son fil rouge. Ce volume sert de vestiaire au niveau de l’entrée, se prolonge dans l’espace de vie et la cuisine, et se transforme en armoire ouverte dans la salle à manger. Avec une belle profondeur de 60 centimètres, il offre non seulement un espace de rangement maximal, mais permet aussi de fusionner les pièces et leurs fonctions en un seul ensemble. Le sol en béton lissé, qui s’étend sur tout le rez-de-chaussée, renforce encore cet effet.

Des rubans LED à intensité variable, placés en bas et en haut du meuble, l’éclairent sur toute sa profondeur et confèrent à l’ensemble une impression de plus grande légèreté. L’apport de lumière naturelle étant limité, le blanc prédomine, avec quelques accents de couleur créés par l’ameublement.

La lumière et la vue sont également prises en compte au niveau de l’entrée. Une structure verticale, en lattes de contreplaqué ajourées, constitue une limite ludique, qui assure l’intimité sans faire obstacle à la lumière. Le soir, tout le mur de la façade avant peut être fermé par un épais rideau, afin que la porte d’entrée et la fenêtre ne viennent pas perturber une soirée au coin du feu.

Budget

  • Gros œuvre : 2 000 euros
  • Électricité et éclairage : 3 500 euros
  • Équipements sanitaires : 3 500 euros
  • PUR projeté + béton lissé : 3 840 euros
  • Faux plafond : 2 190 euros
  • Menuiserie sur mesure : 15 500 euros
  • Travaux de peinture : 1 000 euros 
    Total, hors TVA* : 31 530 euros 

*Indication pour ce projet

Conception : Donald Maho
Découvrez le projet d'architectuurbureau Wolfs ainsi que celui de Caroline Convertini.