Conseils d’experts : c’est le moment de réaliser ses travaux de jardinage

En janvier, les journées sont froides, sombres et assez pluvieuses. Pourtant, les passionnés de jardin ne se reposent pas sur leurs lauriers ce mois-ci. En effet, à chaque début d’année, les jardiniers taillent et protègent leurs plantes contre le gel. Certaines plantations sont également possibles. L’expert Bart Verelst présente en détail le programme des jardins pour ce mois de janvier.

En janvier, l’objectif ultime du jardinier : l’élagage

En janvier, vous pouvez ressortir vos outils d’élagage. La plupart des arbustes ont probablement déjà été taillés à l’automne, il est temps désormais de s’attaquer aux arbres fruitiers et aux saules. « Vous pouvez complètement élaguer un saule, mais si vous laissez pousser trois ou quatre branches pendant quelques années, vous obtenez des branches épaisses que vous pouvez utiliser comme bois de chauffage », conseille Verelst.

La taille des vignes est également possible en janvier, mais durant la première moitié du mois. « Le flux de sève de la vigne démarre rapidement », explique Verelst. « Fin janvier, tout est déjà en reprise et l’élagage n’est plus possible. »

Élaguer comme un pro?  5 conseils en or pour un jardin au top

N’épandez pas de sel mais du sable

Le risque de gel est réel en janvier et les sols peuvent donc devenir glissants. « Dans les jardins privés, il est important de ne pas répandre de sel en cas de gel, mais d’utiliser du sable », explique Verelst. « Le gros sel finit par s’écouler et finit dans les plantes. Il affecte les parois cellulaires des racines, affaiblissant vos plantations. Optez plutôt pour du sable avec des coquilles cassées, ce qui améliore l’adhérence. »

En cas de neige en janvier, il est préférable de ne pas marcher dans la pelouse. « Il n’est pas conseillé de marcher sur une pelouse enneigée, car vous verrez encore les traces de pas sur l’herbe un mois plus tard », explique Verelst. « Si vous avez une serre, je vous conseille de la remplir de neige fraîche. Au moment de la fonte, l’eau emporte tous les sels des engrais. Résultat : vous commencez la nouvelle saison avec des sols parfaitement prêts. »

Protégez vos plantes du gel

Vous avez sûrement dans votre jardin des plantes qui craignent le gel et qu’il faut protéger du froid et du vent. « Les oliviers, les lauriers roses ou les agapanthes en pot seront mieux à l’intérieur pendant les mois les plus froids », explique Verelst. « Protégez vos plantes vivaces en les recouvrant de voiles d’hivernage, pour l’effet isolant, et de bâche en plastique, contre le vent. »

Protéger vos plantes des gelées nocturnes : des conseils pour passer l’hiver en toute sécurité.

En hiver, la plupart des plantes sont au ralenti, mais cela ne signifie pas qu’elles n’ont pas besoin d’eau. « Si vous avez mis à l’abri des plantes en pot dans la serre, l’abri de jardin ou à l’intérieur, n’oubliez pas de les arroser », ajoute Verelst.

Plantez des pensées d’hiver pour apporter de la couleur

En janvier, le jardin se protège principalement contre toutes sortes de dommages, mais il y a aussi une note positive. « Vous pouvez parfaitement planter certaines fleurs, telles que les pensées d’hiver », ajoute Verelst. « Les perce-neige et les crocus apparaissent juste après. Et comme il fait chaud de plus en plus tôt dans l’année, les jonquilles arrivent aussi plus tôt. Et voilà comment vous apportez de la couleur à votre jardin d’hiver. »

Pré-semis en janvier pour un potager productif

Le potager est au point mort. Cependant, si vous souhaitez vous régaler de vos propres légumes plus rapidement au printemps, vous pouvez déjà présemer en intérieur. « Certaines espèces mettent six à huit semaines à germer », explique Verelst. « Pour pouvoir récolter plus tôt dans l’année, vous pouvez, par exemple, semer des poivrons et des aubergines en pots dans la maison. Une fois que les plants sont assez forts et que la météo le permet, vous pouvez les planter dans le potager. »

Commencez à programmer votre potager : voici comment créer un potager en 4 étapes.

Autre conseil : réchauffez les sols

Si vous prévoyez de présemer à l’intérieur, réchauffer les sols du potager s’avère être une très bonne idée. « Couvrez votre potager avec des bâches pour que le sol absorbe plus de soleil et atteigne la température optimale de semis et de plantation de quinze degrés plus vite », conseille Verelst. « C’est une habitude chez les producteurs de pommes de terre, mais cela peut aussi être fait dans votre potager. »

N’oubliez pas nos amis les oiseaux

Pour finir, n’oubliez pas les oiseaux. « Prévoyez un endroit dans le jardin pour déposer régulièrement de l’eau fraîche pour les oiseaux », explique Verelst. « Suspendre des boules de graines est aussi un joli bonus pour nos amis les oiseaux. »

Articles partenaires

Voir tous les partenaires
  • Au travail ! Profitez de votre jardin grâce à EasyBlue de Primagaz
    Au travail ! Profitez de votre jardin grâce à EasyBlue de Primagaz

    Le printemps arrive ! Il est temps de rafraîchir votre jardin et votre terrasse afin de profiter pleinement du beau temps. Grâce à l’EasyBlue PLUS (6 kg)...

    L'article en entier
  • Prêt pour un printemps sans mauvaise herbe ? L’outil parfait : une bouteille de gaz propane portable
    Prêt pour un printemps sans mauvaise herbe ? L’outil parfait : une bouteille de gaz propane portable

    Marre des mauvaises herbes dans votre jardin, mais pas question de passer aux pesticides ? Un desherbeur thermique au gaz propane offre une alternative...

    L'article en entier
  • Un jardin adapté à toutes les conditions climatiques ? 5 conseils pour le réaliser !
    Un jardin adapté à toutes les conditions climatiques ? 5 conseils pour le réaliser !

    Impossible de l’ignorer : notre climat change radicalement. Les fortes averses causent des dommages plus sévères et nos étés deviennent de plus en plus...

    L'article en entier