Les bons plans de Virginie : un bardage d’extérieur en intérieur

Dans leur péniche reconvertie en gîte, Leslie et Pierre ont utilisé des panneaux en fibres-ciment traditionnellement destinés aux façades pour habiller les chambres.

Vivre sur une péniche

Amarrée le long du canal Bruxelles-Charleroi du côté d’Ittre, dans le Brabant wallon, la péniche de Leslie et Pierre affiche une longueur de pas moins de 67 mètres. De quoi aménager confortablement quatre grandes chambres en enfilade le long du couloir d’accès placé plein sud afin d’éviter aux chambres les éventuels coups de surchauffe.

Besoin de lumière

Comme c’est le cas pour toute la surface de la péniche, le plancher des chambres est constitué du bois d’origine, l’azobé, qui a magnifiquement traversé le temps depuis sa pose en 1944. Pour contrebalancer sa teinte sombre, tout comme celle rougeâtre du merbau utilisé pour la tête de lit et la salle de bains attachée, Leslie et Pierre souhaitaient des teintes claires pour l’habillage de certaines parois et l’aménagement de mobilier de rangement. De quoi créer un contraste et apporter de la lumière, étant donné que seule la salle de bains reçoit de la lumière naturelle provenant de hublots.

Un bardage d’extérieur

Si parois et mobilier de rangement forment un ensemble homogène, ils sont constitués de deux matériaux différents : du MDF pour le mobilier et des panneaux en fibres-ciment pour les parois. Offrant divers coloris et finitions, ce type de panneaux est traditionnellement utilisé pour le recouvrement des façades extérieures, et s’utilise désormais aussi en intérieur. La composition fibreuse d’un tel panneau en fait un matériau léger et compact, polyvalent, à la fois solide et doté d’une certaine souplesse, facile à installer comme à entretenir, et résistant à l’humidité comme au feu.

Joints ouverts

Le mobilier de rangement en MDF, laqué dans la même teinte beige-sable que les panneaux, a été placé en parfaite continuité avec les panneaux, installés à l’horizontale pour être en harmonie avec les longs tiroirs et souligner l’aspect longiligne des volumes. Les panneaux présentent aussi des joints ouverts. Leslie et Pierre auraient pu choisir ce procédé uniquement pour alléger l’ensemble, mais dans leur cas cela permet avant tout une certaine dilatation pour éviter les fissures, car oui ça bouge sur un bateau !

Articles partenaires

Voir tous les partenaires
  • Carreler dans une pièce humide ? Un jeu d’enfant avec ce plan par étapes
    Carreler dans une pièce humide ? Un jeu d’enfant avec ce plan par étapes

    Vous aménagez votre salle de bains ou votre cuisine et vous apprêtez à carreler un mur ? Tenez compte des points importants suivants si vous voulez éviter...

    L'article en entier
  • Lambris : une décoration créative et acoustique pour votre mur ou votre plafond
    Lambris : une décoration créative et acoustique pour votre mur ou votre plafond

    Vous voulez donner un nouveau look à vos murs ou à votre plafond, mais vous voulez quelque chose de plus qu'une simple couche de peinture ou de papier...

    L'article en entier
  • Fermacell : une seule et unique plaque en fibres de gypse pour toutes les applications
    Fermacell : une seule et unique plaque en fibres de gypse pour toutes les applications

    Si vous parachevez votre maison ou appartement au moyen de plaques de carton-plâtre, vous devez souvent vous demander quelle plaque vous allez utiliser...

    L'article en entier
  • Voici comment aménager un couloir
    Voici comment aménager un couloir

    Nombreux sont ceux qui laissent l’espace souvent étroit du couloir vide ou le remplissent d’armoires et de caisses à défaut de pouvoir les placer ailleurs. ...

    L'article en entier