livios logo

Conseils pour l’aménagement du jardin et le pavage

Pour être certain que votre jardin restera pendant de longues années cet ultime espace de détente, il faut tenir compte de quelques conseils pratiques.

Nettoyage des pavés

Vous attaquer à vos pavés avec le nettoyeur à haute pression n’est dans la plupart des cas pas une bonne idée, car vous risquez d’abîmer votre allée ou votre terrasse. Utilisez de préférence des produits et systèmes adaptés aux allées de jardin et terrasses. Ou confiez ce travail à des entreprises qui utilisent des machines à poncer, à cirer et à brosser spéciales. Ces machines ne fonctionnent pas à haute pression, mais permettent de réaliser un aussi bon nettoyage en profondeur.

Photo Livios
  

Photo Knauf
  

Ecoulement de l’eau

Si vous installez une allée, vous devez respecter l’inclinaison requise. Prévoyez un écart de niveau d’au moins 1 cm par mètre vers la rue ou le jardin. L’écoulement de l’eau ne peut être dirigé vers l’habitation, car vous risquez ainsi la formation de flaques.

Comment réaliser une allée sinueuse ?

Vous projetez d’aménager vous-même votre allée de jardin à l’aide de pavés klinkers, mais la réalisation de son trajet sinueux vous effraie un peu. Soyez rassurés, ceci ne vous posera pas le moindre problème, si vous respectez la règle d’or suivante : placez les pavés dans le sens de la longueur. Vous devez seulement veiller à respecter l’appareillage des pavés.

Attention aux grands arbres

Si vous voulez installer des arbres ou de grands buissons au jardin, veillez à ne pas les planter à proximité de la ligne d’égouttage ou de votre maison. Les racines de ces plantes sont si grandes et puissantes qu’elles peuvent déplacer facilement une conduite d’égout, voire la perforer. Les racines risquent aussi d’occasionner des dégâts aux fondations, allées et sentiers de jardin.

Goulottes pour câbles

Si vous souhaitez raccorder des câbles dans votre jardin, vous pouvez utiliser des goulottes. La goulotte est en résine synthétique, laquelle garantit un raccordement étanche et résistant aux coups.

Photo Livios
  

Photo Livios
  

Protégez vos plantes en hiver

Les plantes qui souffrent en hiver peuvent être protégées avec de la paille, des résidus de tourbe ou des épines de sapin. Recouvrez surtout le pied de la plante. Pour éviter que la tourbe ne s’envole au premier coup de vent, recouvrez-la d’une couche de sable. Pour les plantes très fragiles, vous pouvez les entourer d’une gaine par exemple en tôle ondulée. Remplissez ensuite cette gaine de paille, de feuilles ou de résidus de tourbe. Vous pouvez envelopper les plantes en pots avec une membrane noppée pour protéger les racines du froid extrême.

Robinet supplémentaire

Celui qui possède un grand balcon ou une terrasse, avec de nombreuses plantes, peut prévoir un tuyau d’arrosage et un petit robinet. Vous éviterez ainsi perte de temps et efforts pour arroser vos plantes chaque jour.

Une douche pour les plantes fragiles

Si vous avez au jardin de nombreuses plantes délicates qui demandent d’être arrosées régulièrement, une ancienne tête de douche peut faire des miracles. Montez-la sur le tuyau d’arrosage. Le jet que vous produirez ainsi est suffisamment doux pour traiter avec égard les plantes les plus vulnérables.

Les bulbes en pot

Les bulbes mis dans des pots ou des bacs à fleurs nécessitent un bon drainage de l’eau. Posez donc au fond du pot une couche de briquaillons, gravier ou granulés, que vous recouvrez ensuite d’un matériau perméable à l’eau et ensuite d’une couche de terre. Lorsqu’il gèle, vous pouvez mettre le pot ou le bac à l’abri.

Photo Livios
  

Photo Livios
  

Rafraîchir un ancien pot de fleurs

En appliquant un primer pour support poreux et une couche de peinture, vous pouvez rafraîchir un ancien pot de fleurs. Une couleur différente pour le bord, un motif personnalisé ou un élément décoratif un peu plus sobre, c’est à vous de décider. Customisez vos pots en réalisant un effet à l’aide d’un linge imprégné de peinture. Ou mélangez de la chaux à votre peinture encore humide pour un accent méridional tout à fait typique. Bref, le choix est infini.

Un petit étang

Pour beaucoup de gens, un étang est l’endroit idéal pour se détendre et où il y a toujours quelque chose à voir. Mais, tout le monde ne dispose pas de l’espace suffisant pour aménager un étang. Heureusement, il existe des alternatives, comme un petit étang maçonné, une ancienne baignoire ou une tonne à eau. Avec de l’eau, quelques plantes aquatiques et même quelques poissons, vous obtenez un splendide petit étang. Solution idéale pour le balcon, la terrasse ou dans un petit jardin.

Scarifier

Chaque fois que vous tondez, des résidus d’herbe restent sur la pelouse. Cette herbe forme à la longue une couche qui empêche le passage de l’air et de l’eau vers les racines. A l’aide d’un râteau scarificateur, vous pouvez casser cette couche. De plus, vous allez aussi aérer la couche supérieure de la terre, si bien que le gazon bénéficiera de suffisamment d’air.

Lisez aussi : Entretenir le gazon

Electricité au jardin

Au jardin, prévoyez un maximum de circuits électriques distincts, dont un circuit séparé pour la pièce d’eau. Prévoyez également un différentiel de 30 mA pour l’éclairage de jardin, afin de garantir une sécurité maximale du circuit électrique.

Photo Livios
  

Photo Livios
  

Bois au jardin

Si vous choisissez une essence de bois tropicale, il est recommandé d’un point de vue écologique et éthique d’acheter du bois avec le label FSC. FSC signifie Forest Stewardship Council, une organisation internationale qui contrôle que la société concernée applique les principes de gestion durable des forêts.

Lisez aussi : Classification : bois

Quand aménager un jardin et apporter l’engrais ?

De mars à juin et d’août à octobre. Le printemps est idéal parce qu’à cette période, vous bénéficiez de longues journées ensoleillées, mais en revanche, les mauvaises herbes sont aussi en pleine croissance. En automne, vous avez moins de mauvaises herbes, mais vous risquez, en cas de gel précoce, que les semences d’herbes ne germent pas bien. Mettez une première dose d’engrais en mars-avril et une demi-dose en octobre-novembre. Veillez éventuellement à un appoint d’engrais régulier entre mai et août.

Tondre la pelouse

L’herbe pousse 20 à 30 jours après son semis. Ne la tondez pour la première fois que lorsqu’elle a atteint 8 cm environ. Réglez la première hauteur de tonte pas trop basse (à environ 5 cm au-dessus du sol). La fois suivante, vous pouvez régler la tonte à environ 3 cm.

Lisez aussi : Semer du gazon


https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/22300/conseils-pour-lamenagement-du-jardin-et-le-pavage/