livios logo

Abattre un arbre

Difficulté:

Les arbres malades ou envahissants doivent être abattus, soit parce qu’ils gênent la vue soit risquent de constituer un danger en cas de vents violents ou tempête. Vous pouvez bien entendu faire appel à une entreprise spécialisée, surtout s’il y a plusieurs arbres à abattre ou s’ils se trouvent trop près de votre habitation ou de celle de votre voisin. Dans la plupart des cas, vous pouvez cependant vous contenter de réduire sa taille et pour le faire de la manière la plus sûre et la plus efficace possible, nous vous proposons la fiche suivante.

Avant de scier un arbre, prenez contact avec votre administration communale pour connaître la législation en vigueur.

Fournitures:Outillage:
  • Vêtements de sécurité
  • Cale synthétique
  • Tronçonneuse

Étape 1: déterminer la direction de chute


  

  • Il ne faut pas nécessairement contrecarrer la direction de chute d’un arbre isolé. Mais il est important de savoir exactement vers quel côté va tomber l’arbre. Aussi tenez compte des facteurs suivants:
    • - Racine: observez minutieusement la forme de la racine. Ne contrecarrez pas la chute d’un arbre avec une racine présentant de gros renforts.
    • - Cime: la cime d’un arbre peut également indiquer la direction de chute. Si vous remarquez clairement que la cime est plus forte ou plus dense d’un côté, l’arbre tombera plus facilement de ce côté.
    • - Direction du vent: les arbres très hauts avec une large racine sont extrêmement sensibles au vent. À de faibles vitesses, le vent peut s’avérer un adjuvant qui vous simplifiera largement la tâche. Par contre, n’abattez jamais un arbre lorsque le vent est fort.
  • Parfois, il arrive que l’on doive forcer la direction de chute de l’arbre, si par exemple l’arbre se trouve à proximité d’une voie publique ou de la clôture du voisin.

Étape 2: préparer la zone de travail


  

  • Dégagez le terrain et enlevez tous les obstacles à proximité de la zone de chute de l’arbre.
  • Les spectateurs doivent se tenir à une distance de sécurité qui équivaut à 2 fois la taille de l’arbre.
  • Veillez non seulement à prévoir suffisamment d’espace dans la direction de chute de l’arbre, mais aussi à disposer d’espace suffisant pour vous écarter.

Étape 3: pratiquer l’entaille d’abattage


  

  • Avant de pratiquer l’entaille d’abattage, enlevez toutes les branches qui risqueraient d’occasionner des dégâts lors de la chute.
  • Pratiquez ensuite une coupe horizontale avec la tronçonneuse dans le tronc du côté où doit tomber l’arbre. La profondeur de l’entaille représente environ un cinquième du diamètre du tronc.
  • Pratiquez ensuite une coupe oblique au-dessus de la première coupe de manière à ce que celle-ci rejoigne la première coupe horizontale.
  • La hauteur de l’entaille ne peut en aucun cas excéder sa profondeur et inversement, elle ne peut être plus petite, sinon l’arbre peut changer de direction pendant la chute.

Étape 4: réaliser la coupe d’abattage


  

  • La coupe d’abattage est la coupe finale ou, pour ainsi dire, la goutte qui va faire tomber l’arbre.
  • Pratiquez la coupe d’abattage à l’horizontale de l’autre côté du tronc légèrement plus haut que la base de l’entaille d’abattage.
  • Sciez dans la direction de l’entaille d’abattage, mais arrêtez-vous à quelques centimètres de l’entaille pour laisser ce qu’on appelle une “charnière”qui fera office de zone de rupture et guidera l’arbre dans sa chute.
  • Veillez à ce que cette charnière soit aussi large sur toute sa profondeur et qu’elle soit plus ou moins de niveau.
  • Essayez de ne pas réaliser la coupe d’abattage en une fois, car la tronçonneuse risque de rester coincée sous le poids de l’arbre. Sciez jusqu’à ce que la lame de la tronçonneuse disparaisse dans la racine et utiliser une cale synthétique pour maintenir ouverte la coupe pendant que vous sciez.
  • Vérifiez régulièrement que la coupe d’abattage est de niveau et surtout que son épaisseur est régulière. Vous éviterez ainsi que l’arbre ne tourne dans sa chute.
  • Arrêtez de scier jusqu’à ce que la charnière mesure environ un dixième du diamètre du tronc.

Étape 5: donner le petit coup de pouce


  

  • Veillez à ce que les spectateurs se trouvent à une distance de sécurité (au moins 2 hauteurs d’arbre).
  • Mettez votre tronçonneuse de côté et enfoncez la cale plus profondément dans la coupe d’abattage à l’aide d’un marteau. Normalement, cela doit suffire à faire basculer l’arbre.
  • Si l’arbre ne tombe pas immédiatement, réduisez la largeur de la charnière.
  • Enfoncez encore un peu plus la cale dans la coupe d’abattage. Si l’arbre reste toujours droit, vous pouvez utiliser plusieurs cales et les enfoncer dans la coupe d’abattage.
  • Dès que l’arbre commence à tomber, écartez-vous. Ne restez pas derrière l’arbre. Cette zone est en effet dangereuse, car la racine peut rebondir.

https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/amenagement-de-jardins/abattre-un-arbre/