livios logo

Un arbre pour chaque jardin ? Suivez ce plan par étapes

Même les jardins de ville étant de plus en plus petits peuvent accueillir un arbre. Leur surface est exploitée de manière optimale. Les plantes se limitent le plus souvent aux bordures latérales et cèdent parfois entièrement la place à une grande et solide terrasse. Mais l’arbre y trouve toujours sa place. Pour habiller joliment l’espace, créer un agréable microclimat et mettre la nature à portée de main.

1. Déterminer l’emplacement

Voulez-vous que votre arbre grandisse en suivant sa forme naturelle ? Plantez-le donc plutôt au centre de votre jardin. Privilégiez également un arbre avec une couronne plus modeste, dont les branches n’excèdent idéalement pas la largeur de votre jardin, car vous ne pouvez pas « couvrir » le jardin de vos voisins, même si votre arbre est planté au-delà des 2 mètres réglementaires de la mitoyenneté. Si votre voisin se plaint de branches qui dépassent de son côté, il peut vous demander de les coupe. Il ne peut les couper lui-même, sauf si vous lui en donnez l’autorisation.

plus beau jardin de ville 2019 Gand Berwout Dochy Stijn Phlypo

Voulez-vous que votre arbre grandisse en suivant sa forme naturelle ? Plantez-le donc plutôt au centre de votre jardin.


© Studio PSG  

plus beau jardin de ville 2019 Gand Berwout Dochy Stijn Phlypo

Dès que vous savez quel type d’arbre vous voulez, vous pouvez affiner votre recherche : un ou plusieurs troncs, le type de floraison, les couleurs…


© Studio PSG  

plus beau jardin de ville 2019 Gand Berwout Dochy Stijn Phlypo

Qu’il soit planté en pleine terre ou dans une jardinière remplie de terre, l’arbre a besoin de terre pour grandir.


© Studio PSG  

2. Choisir le bon arbre

Ne vous inspirez pas uniquement des beaux arbres au moment de choisir le vôtre. Concentrez-vous plutôt sur des types d’arbres qui résistent à la sécheresse et à la chaleur et peuvent absorber de temps en temps une grande quantité d’eau. Ensuite, sélectionnez l’arbre en fonction de son diamètre et de la forme de sa couronne :

  • Arbres de forme élancée : Ils occupent le moins d’espace. Ils sont toutefois peu volumineux et apporteront donc moins d’ombre en été.
  • Arbres en forme de vase ou de pyramide : Ils en apportent beaucoup plus sans être trop larges. Les arbres en forme de vase ouvrent leur couronne vers le haut, les arbres en forme de pyramide montent droit vers le ciel avec un point culminant central.
  • Arbres présentant une forme d’œuf ou une forme ovale : Ils sont plus classiques. S’agissant de la hauteur, ils sont comparables au groupe précédent.
  • Arbres en forme de boule : Si vous les préférez plus bas et plus larges, optez pour un arbre en forme de boule ou – plus bas encore – pour un arbre en forme de boule à couronne aplatie.
  • Arbres en forme de parasol : Certains arbres sont à peine plus hauts que vos plafonds intérieurs mais vous offrent un abri confortable. L’horticulteur guide leurs branches sur un cadre dans un plan parfaitement horizontal. Les branches doivent être maintenues sur cette structure durant quelques années. L’inconvénient de ce type d’arbre, c’est qu’il faut le tailler chaque année car les branches s’élanceront spontanément vers le haut.

Dès que vous savez quel type d’arbre vous voulez, vous pouvez affiner votre recherche : un ou plusieurs troncs, le type de floraison, les couleurs automnales, un arbre simple ou un arbre fruitier…

800x600 arbre arbres jardin jardin de la ville

Un arbre ne se plante toutefois pas n’importe où dans un jardin de ville. Il faut respecter plusieurs dispositions légales.


© Marc Verachtert  

800x600 arbre arbres jardin jardin de la ville

Les arbres trouvent également leur place dans un petit jardin. Assurez-vous simplement que les racines ont suffisamment d’espace pour grandir.


© Marc Verachtert  

3. Donner de l’espace aux racines

Qu’il soit planté en pleine terre ou dans une jardinière remplie de terre, l’arbre a besoin de terre pour grandir. Ce qui importe, c’est que la jardinière soit suffisamment grande et, surtout, suffisamment profonde. Elle doit faire au minimum 80 x 80 cm et avoir une profondeur de 50 cm. Plus elle est grande, meilleur sera le résultat. Dans une platebande, les racines peuvent se développer pleinement.

En principe, vous pouvez également placer votre arbre au milieu de la terrasse. Veillez toutefois, dans ce cas, à lui donner toutes les chances de survie. La jeune motte doit avoir suffisamment d’espace pour grandir. Préparez un large trou et utilisez un système de guidage des racines : soit un arceau synthétique soit un caisson sans fond, plus large dans le bas et pourvu de rainures verticales à l’intérieur. Les racines se nicheront dans les rainures et trouveront leur chemin vers le bas jusqu’à descendre sous le caisson et continuer à s’étendre librement. Vous ne courez ainsi aucun risque que les racines abîment votre terrasse.

4. Bien implanter

Lorsque vous plantez un arbre, assurez-vous qu’il soit enterré à la même profondeur qu’en pépinière. Une plante avec sa motte ou une plante cultivée en pot ou en bac vous simplifie la vie. La motte doit alors venir à la même hauteur que le jardin ou le revêtement de sol dur environnant.

Si vous plantez un arbre sans motte, aux racines nues, laissez-vous guider par la différence de couleur sur le tronc et/ou l’endroit de démarrage des racines les plus hautes. Un arbre aux racines nues ne peut être acheté et planté que durant la « saison de repos » de l’arbre, à savoir lorsqu’il a perdu ses feuilles.

Les arbres avec une motte ou cultivés en pot peuvent être replantés à n’importe quel moment, même en plein été. Ils n’en souffrent nullement et poursuivent leur croissance sans interruption. Ils sont toutefois plus chers que les arbres à racines nues et, vu la grande masse de terre collée aux racines, plus difficiles à manipuler.

Jardin

Lorsque vous plantez un arbre, assurez-vous qu’il soit enterré à la même profondeur qu’en pépinière.


© Getty Images  

800x600 petit jardin petite piscine

Les arbres plus costauds, qui affichent une hauteur de plus de 5 mètres, devront encore recevoir de l’eau la deuxième l’année.


© Getty Images  

5. Ancrer solidement

Tant que l’arbre ne produit pas de nouvelles racines, il ne sera pas solidement ancré dans le sol. Le vent et la pluie peuvent faire bouger sa couronne et l’arbre risque même de basculer. Ce n’est qu’après quelque trois années qu’il se tiendra spontanément droit. Dans l’intervalle, vous devez l’aider. La méthode classique consiste à utiliser un ou plusieurs poteaux de soutien. Une solution qui n’est, malheureusement, pas très esthétique. Elle met aussi en évidence le fait que l’arbre vient d’être planté.

L’ancrage en sous-sol constitue une alternative. Des sangles d’arrimage maintiennent solidement l’arbre à hauteur de la motte. Ces sangles sont à leur tour fixées à des ancrages profondément enfouis dans le sol. Même la plus forte des tempêtes ne fera pas vaciller l’arbre. En outre, certaines sangles se compostent naturellement après environ trois ans.

6. Prêt à grandir

L’arbre est enfin positionné ? Combler le trou. Vous pouvez le remplir avec la terre que vous avez retirée, en l’enrichissant avec une même quantité d’amendement pour sol et une poignée d’engrais organique. Mieux encore, la terre retirée est remplacée par du sable pour arbres. Ce substrat sablonneux contient une quantité bien équilibrée de matières organiques, d’aliments pour plantes et de mycorhizes, des champignons de sol utiles qui facilitent l’absorption des engrais par les racines.

Lorsque le trou est comblé, tapotez légèrement le sol et arrosez copieusement votre arbre. L’eau doit pouvoir s’infiltrer tranquillement jusqu’au fond du trou de plantation. Dès cet instant, l’arbre fera lui-même son chemin, même si vous devrez encore l’accompagner la première année. Les petites racines qui poussent sont alors délicates et très fragiles en cas de grande sécheresse. Durant cette période, vous pouvez donc arroser un peu plus, surtout lors d’une sécheresse prolongée. Les arbres plus costauds, qui sont âgés de plusieurs années et affichent une hauteur de plus de 5 mètres, devront encore recevoir de l’eau la deuxième l’année.

Source : Je vais Construire

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/amenagement-de-jardins/un-arbre-pour-chaque-jardin-suivez-ce-plan-par-etapes/?utm_source=7sur7&utm_medium=partnersite&utm_term=&utm_content=%2026f7bee&utm_campaign=content