livios logo

Installer une serre

Une serre est indispensable à quiconque ayant la main verte. Le placement de la plupart des serres est relativement facile, grâce au mode d’emploi simple qui est fourni. Mais ce n’est pas une raison pour négliger la construction d’une serre dans votre jardin. Il y a certaines règles à respecter pour jardiner efficacement et fructueusement dans votre paradis de verre.

Fournitures:Outillage:
  • Serre (kit de montage avec accessoires)
  • Eventuellement du béton et/ou des briques (selon le choix de fondations)
  • Bêche
  • Mètre pliant
  • Gants de travail

Etape 1: choisir le type de serre


  

  • Il existe différents types de serres. La serre-tunnel en film plastique est la solution la moins onéreuse. Elle est facile à installer et à (dé)placer. La serre-tunnel présente l’avantage que le sol se réchauffe vite au printemps. L’inconvénient réside dans la faible protection contre le gel. Le film doit en outre être remplacé régulièrement pour une absorption maximale de lumière.
  • Une construction en aluminium et en verre garantit une luminosité optimale. Les gouttes d’humidité (condensation) ruissellent le long des vitres, ce qui limite les risques que la récolte soit endommagée. Ce type de serre peut être utilisé tout au long de l’année.
  • Une serre à parois obliques offre une stabilité accrue, une surface utile plus importante, un volume supplémentaire et une température plus stable, une meilleure absorption de la lumière et de la chaleur ainsi qu’une exposition réduite au vent. Une serre à parois obliques est également meilleur marché au m².
  • Bon à savoir : plus la serre est grande, moins les températures fluctuent.

Etape 2: choisir le matériau


  

  • La plupart des serres sont composées d’aluminium, un matériau qui ne demande pratiquement aucun entretien. Un autre avantage de ce matériau est qu’il permet la présence de grands éléments vitrés, ce qui accroît encore la chaleur et la lumière.
  • La majorité des propriétaires de serre ne jurent que par le verre horticole. Ce matériau laisse passer environ 90 % de la lumière. Il est en outre facile à nettoyer, à remplacer et il ne se décolore pas.
  • Verre mat. La luminosité du verre mat est presque comparable à celle du verre clair, sauf qu’il diffuse les rayons du soleil, ce qui réduit considérablement le risque que vos plantes brûlent.
  • Outre le verre, vous pouvez également opter pour le polycarbonate. Il s’agit de panneaux à double paroi permettant d’économiser jusqu’à 40 % de chaleur par rapport au simple verre. Le polycarbonate est un matériau léger et quasiment indestructible. La luminosité est un peu plus faible, ce qui n’est pas négligeable étant donné que la lumière est plus importante que la chaleur pour obtenir les meilleurs résultats de culture.

Etape 3: poser la fondation


  

  • La fondation protège la serre contre toute pression du sous-sol.
  • Un mur maçonné, une fondation en béton coulé ou en dalles de béton peut s’avérer utile.
  • De nombreux fabricants de serres fournissent une fondation en aluminium. Une alternative simple qui présente de multiples avantages. Vous placez ainsi la serre directement sur la terre. Cela constitue un gain de temps car les fondations en béton, en briques ou en dalles sont superflues. Le principal avantage réside dans le fait que la serre est facilement déplaçable.

Etape 4: placer la serre


  

  • Installez la serre avec le faîte orienté nord-sud. De cette manière, vous profiterez au maximum du soleil.
  • Respectez scrupuleusement les indications du fabricant.
  • Veillez à bien protéger la serre du vent, par exemple en plantant une haie. Important : dans nos contrées, le vent vient généralement du sud-ouest.
  • Le vent est la cause principale de la perte de chaleur dans votre serre. C’est pourquoi il est également indiqué de construire la serre le plus hermétiquement possible et de colmater les fentes.

Etape 5: entretenir la serre


  

  • Une serre bien entretenue vous ravira pendant de nombreuses années. En outre, cela profitera également à la santé des plantes, car un environnement propre permet de prévenir les infections et autres épidémies.
  • Planifiez un grand nettoyage à la fin de l’été ou de l’automne.
  • Lavez les vitres (éventuellement à l’eau de Javel), remplacez les vitres cassées, nettoyez et désinfectez les plans de travail et dégagez les feuilles tombées dans les gouttières.

https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/conception-de-jardins/installer-une-serre/