livios logo

Votre habitation est-elle prête pour l’hiver ?

À l’approche de l’hiver, il est utile de préparer votre habitation à l’offensive du gel. Dès que la température passe sous zéro, divers types de dégâts risquent de se produire. Un compteur ou une conduite d’eau gelé(e) engendre pas mal de tracas et frais. Avec ces conseils, préparez votre habitation aux rigueurs de l’hiver. 

Conduites et compteur d’eau

L’eau se dilate lorsqu’elle gèle. Les conduites et raccords exposés à des températures négatives peuvent provoquer des fissures et fuites. Ce genre de dégât n’est souvent constaté qu’au dégel, vous avez donc intérêt à prendre des mesures avant pour les éviter. Ce sont surtout les conduites qui se trouvent à l’extérieur de l’enveloppe isolée de l’habitation qui sont exposées. Songez aux robinets extérieurs et conduites d’eau dans la cave, le garage et le grenier.

Comment protéger ma conduite d’eau ?

Fermez l’alimentation en eau et vider les robinets. Lorsque les conduites sont vides, l’eau qui se dilate ne risque plus de provoquer des dégâts. Vous pouvez renforcer la protection des conduites avec un matériau isolant. N’utilisez ni écharpe ni couverture, car une fois humides, celles-ci risquent de geler. Il est recommandé d’utiliser un ruban chauffant. Celui-ci peut aussi être équipé d’un thermostat, ce qui est plus économique.  Faites la même chose avec votre compteur d’eau qui se trouve dans une pièce froide ou contre un mur extérieur froid.

Photo Getty Images
  

Photo Pentair Thermal Management
  

Et si la conduite venait à geler ?

Demandez à vos voisins s’ils ont encore l’eau courante. Si c’est le cas, il est probable que vos conduites soient gelées. Vérifiez avant tout qu’il n’y a aucune fuite ou fissure dans les conduites. Si c’est le cas, contactez immédiatement votre plombier. Aucune fuite apparente ? Dégelez la conduite avec une source de chaleur modérée, comme un linge imbibé d’eau chaude ou un sèche-cheveux. Une source de chaleur trop intense peut également faire éclater les conduites. Commencez par le robinet concerné jusqu’au robinet principal.

Maintenez le gel à l’extérieur

Votre habitation n’est pas bien isolée ? Ne coupez jamais complètement le chauffage, laissez les portes intérieures ouvertes pour que l’air chaud puisse circuler. Même si vous quittez la maison pendant quelques jours, ne coupez jamais le chauffage complètement. Il est important d’aérer aussi vos pièces de temps en temps. En hiver, nous chauffons énormément et nous oublions souvent d’aérer car la maison se refroidit rapidement. Il faut toutefois savoir que l’air frais et sec est non seulement plus sain, mais se réchauffe aussi plus vite. Un quart d’heure par jour suffit pour aérer. Si vous avez un système de ventilation, vous ne devez évidemment pas ouvrir la fenêtre.

Dégagez votre toiture et vos gouttières

Dégagez vos gouttières et toiture. En cas de période de gel prolongée, des couches de glace et de neige risquent de former un ‘barrage’ et de bloquer l’eau. Une mauvaise évacuation de l’eau peut à son tour provoquer des infiltrations et des dégâts d’eau. Une toiture plate aussi peut présenter un risque en cas de grosses chutes de neige.

Protégez les plantes

Procédez aussi à l’hivernage de votre jardin. Certaines plantes peuvent mourir dès les premières gelées. La solution la plus simple est de rentrer vos plantes en pots et bacs. Si vous n’avez pas la place, enveloppez vos grandes plantes avec une toile de protection. Recouvrez les racines avec de la paille, de l’humus ou des feuilles. Les pots qui restent à l’extérieur doivent être pourvus de trous au-dessous. Ainsi l’eau ne risque pas de geler dans le pot.  

9 choses à savoir sur entretien de jardins


https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/entretien-de-jardins/55348/votre-habitation-est-elle-prete-pour-lhiver/