Armez votre jardin dès maintenant contre la sécheresse estivale avec ces conseils de pro

Monsieur Météo nous annonce à nouveau un été chaud et sec. Si l’on s’en réjouit, c’est une moins bonne nouvelle pour les jardins. Quelles précautions pouvez-vous d’ores et déjà prendre pour protéger votre jardin ? Nous avons posé la question à Marc Verachtert, journaliste spécialisé dans le jardin.

Conseil 1 : couvrez le sol

“Pour protéger votre jardin contre le dessèchement, il peut être intéressant de couvrir le sol entre vos plantes. Vous préviendrez ainsi l’évaporation de l’humidité contenue dans le sol”, explique Verachtert. “Il peut s’agir de restes de tonte ou de plantes couvre-sol.” Vous pouvez encore intégrer maintenant ces plantes dans votre jardin, mais vous devez songer à bien leur donner de l’eau pour faciliter leur enracinement. “Vous pouvez également ouvrir la couche supérieure du sol au moyen d’une fourche ou d’une bêche. Cela produit le même effet.”

Vous voulez un jardin écologique sans beaucoup d’efforts ? Découvrez ici les cinq conseils en or

Conseil 2 : laissez le gazon en l’état

La meilleure façon de protéger votre gazon consiste à le laisser tel quel. “En cas de sécheresse et de soleil, vous ne devez en réalité pas vous faire du souci pour votre pelouse”, déclare Verachtert. “Même si l’herbe risque de devenir jaune, il est plutôt rare, voire extrêmement rare, qu’elle meure complètement. La base et la racine des brins d’herbe subsistent.”

D’autre part, il est important de ne pas tondre trop court. “Les gens tondent souvent leur pelouse comme un terrain de golf, mais plus l’herbe est haute, mieux elle est protégée contre la sécheresse. Les brins d’herbe plus longs offrent de l’ombre et protègent leurs propres racines du dessèchement”, poursuit Verachtert. “Ne tondez certainement pas plus bas que 4 centimètres et laissez l’herbe pousser jusqu’à 7 à 8 centimètres.”

Davantage de conseils pour un gazon vaillant ? Lisez ici comment obtenir un beau gazon

Conseil 3 : n’arrosez pas vos plantes excessivement

“Il n’est pas non plus utile d’arroser votre gazon”, poursuit Verachtert. “En ne donnant pas d’eau à votre gazon, vous stimulez les racines à chercher l’eau plus profondément dans le sol. Si vous souhaitez quand même arroser votre gazon, faites-le une seule fois par semaine ou toutes les deux semaines et de manière abondante pour que l’eau pénètre aussi profondément dans le sol. Si vous arrosez un peu chaque jour, vous stimulez les racines à pousser vers le haut et l’herbe devient paresseuse.”

Les plantes en pots ont évidemment besoin de beaucoup d’eau. “Arrosez celles-ci de préférence le soir. Ainsi, vous donnez à vos plantes le temps d’absorber l’eau et cette dernière ne va pas s’évaporer directement”, précise Verachtert. “Dans le jardin, donnez de préférence beaucoup d’eau à vos plantes une fois par semaine, plutôt qu'un peu tous les jours. Vous apprendrez ainsi à gérer la sécheresse.”

Vous voulez récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes ? Voici comment vous y prendre

Conseil 4 : ne laissez pas le niveau de votre étang baisser

Si vous avez un étang, vous devez veiller à ce que le niveau d’eau reste plus ou moins constant. “Il ne faut pas que votre étang se vide de trop”, déclare Verachtert. “Cela risque en effet de perturber l’équilibre biologique. Si vous attendez trop longtemps et que vous le remplissez en un seul coup à l’aide d’eau de distribution contenant beaucoup de minéraux, des algues se forment plus rapidement.”

Pour protéger votre étang contre l’effet de la chaleur, il peut être utile d’y placer un nénuphar ou d’autres plantes flottantes. “Ainsi, les poissons peuvent se protéger du soleil et vous prévenez la formation d’algues et l’évaporation”, nous précise encore Verachtert.

Conseil 5 : surtout utilisez du compost

On s’attend à ce que les prochains étés soient de plus en plus secs. Il est donc important d’anticiper et d’aménager des jardins résilients au climat. Le compost y joue un rôle central. “Intégrez le compost et tous les autres déchets verts dans le sol. Les substances organiques vont faire en sorte que le sol retiendra mieux l’humidité dont ont besoin les plantes. Le compost constitue en outre des matières nutritives pour les plantes et les rend en général plus fortes”, explique Verachtert.

Il faut ameublir et végétaliser la terre. “Ainsi nous pouvons protéger la réserve d’eau nécessaire aux plantes qui peuvent elles-mêmes puiser l’eau plus profondément dans le sol. De cette manière, nous devons moins arroser”, recommande Verachtert.

“Pour protéger votre jardin contre la sécheresse et le soleil estival, vous devez en fait déjà  apporter de l’engrais à l’automne”, conclut enfin Verachtert avec ce dernier conseil. “Épandez une fine couche de compost sur la pelouse pour stimuler l’enracinement. Ainsi votre gazon résistera mieux aux périodes de sécheresse estivales.”

Vous voulez faire votre compost vous-même ? Cet article vous indique comment vous y prendre en quatre étapes

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux