livios logo

Entretenir le gazon

Difficulté:

Tout propriétaire d’un jardin rêve de posséder un superbe gazon. Mais ceci est loin d’être évident. Un beau gazon suppose un sol sain, les bonnes substances nutritives, des tontes régulières et quelques mesures de précaution, que nous vous expliquons dans cette fiche. L’herbe ne doit pas toujours être plus verte que celle du voisin.

Fournitures:Outillage:
  • Produit contre les mauvaises herbes
  • Bactéries composites
  • Engrais pour gazon
  • Bordure à gazon ou bande de tonte
  • Chaux
  • Tondeuse
  • Mètre pliant ou une latte métallique

Étape 1: tondre la pelouse


  

  • L’herbe doit être tondue régulièrement. Au printemps, chaque semaine, en été, tous les 15 jours et à la fin de l’été, à nouveau une fois par semaine.
  • L’erreur consiste à couper l’herbe trop court (il en résulte des zones dégarnies et la formation de mousse et mauvaises herbes). La plupart des types de gazon doivent être tondus à une hauteur de 4cm. Au printemps surtout, il ne faut pas tondre trop ras, car les brins d’herbe développent de nouvelles racines.
  • Un gazon fraîchement semé doit être tondu pour la première fois lorsque l’herbe a atteint environ 10cm.
  • Lors de la dernière tonte de l’année (en octobre ou novembre) relevez la lame (5 à 6cm), afin que le gazon puisse stocker de l’énergie pour traverser l’hiver.
  • Pour éviter de devoir couper les bords, vous pouvez placer des bordures ou bandes de tonte métalliques le long de la pelouse.

Étape 2: arroser


  

  • Pendant de longues périodes de sécheresse, vous pouvez anticiper en coupant l’herbe moins courte, de telle sorte que l’eau s’évapore moins rapidement.
  • Si la pluie se fait attendre et que vous devez vous résoudre à arroser, il vaut mieux arroser abondamment une seule fois par semaine que chaque jour, un petit peu.

Étape 3: mettre de l’engrais


  

  • Au printemps, jetez pour la première fois de l’engrais, lorsque la température monte et que l’herbe recommence à pousser.
  • Juste avant une averse est le moment idéal pour mettre de l’engrais, mais en l’absence de pluie, vous pouvez arroser après avoir dispersé les granulés d’engrais.
  • Épandez les granulés d’engrais de manière uniforme sur toute la surface de la pelouse à l’aide d’un épandeur. Sinon, certaines zones de la pelouse pousseront plus rapidement que d’autres, ce qui est disgracieux.
  • Après avoir jeté l’engrais, laissez la pelouse reposer pendant 24 heures.
  • Conseil: utilisez un engrais à action lente. Ainsi, vous ne devrez remettre de l’engrais qu’une seule fois en été. Si vous utilisez un engrais à action rapide, vous avez alors intérêt à remettre de l’engrais tous les mois.
  • Ne jetez jamais d’engrais sur votre pelouse lorsqu’il fait chaud, sec et ensoleillé.
  • Pour éviter la pousse incontrôlée de la pelouse, évitez de mettre de l’engrais en automne.

Étape 4: aérer et scarifier


  

  • Le meilleur remède contre la formation de mauvaises herbes et de mousse consiste à avoir un gazon dense et sain. Pour ce faire, vous devez aérer et scarifier régulièrement votre gazon.
  • Aérer:
    • Cette opération consiste à peigner la couche supérieure (et donc pas le sous-sol) du gazon. De cette manière, vous prévenez la formation de feutre qui résulte des restes de pelouse et qui ralentit la croissance.
    • Si vous l’aérez régulièrement, votre gazon restera en bonne santé et vous ne laissez aucune chance aux mauvaises herbes de s’installer.
    • À l’aide d’un engin spécial (aérateur), vous pouvez aérer votre gazon à n’importe quel moment de la saison.
    • Pour obtenir un gazon plus léger, vous pouvez également épandre des engrais organiques ou des bactéries composites sur votre pelouse. Ceux-ci transforment les restes de mousse et d’herbes en humus qui va nourrir et aérer le gazon.
  • Scarifier:
    • Un gazon plus ancien doit également être scarifié régulièrement (au printemps et à l’automne). Cette opération a pour but d’enlever les restes d’herbe, de mousse et de tonte morts et à conserver un gazon sain.
    • La scarification consiste à rouvrir le sol compact et durci à l’aide d’un scarificateur et à former ainsi des petits sillons. Conséquence: l’oxygène, l’humidité et les engrais sont mieux absorbés par le sol et atteignent plus facilement les racines de l’herbe.
    • La scarification permet également d’enlever la couche de feutre et les mauvaises herbes.
    • Il ne faut scarifier qu’une seule fois par an, de préférence aux environs de mars/avril.

Étape 5: tuer les mauvaises herbes


  

  • Même lorsque votre gazon est sain, vous devez souvent combattre les mauvaises herbes.
  • Faites-le au moins une semaine après une tonte lorsque les mauvaises herbes ont déjà bien poussé, de telle sorte que vous pourrez plus facilement les arracher ou traiter avec un produit contre les mauvaises herbes.
  • Laissez éventuellement agir le produit pendant quelques jours (consultez l’emballage) avant de tondre à nouveau la pelouse.
  • La mousse est le signe que votre gazon est trop acide en raison d’un manque de chaux.
  • Vous pouvez éradiquer la mousse en utilisant un produit anti-mousse. Lorsque la mousse devient brune après un certain temps (généralement au bout de 2 semaines), vous pouvez la ratisser.
  • N’enlevez pas la mousse verte (vivante) au râteau, car cela ne fait qu’accélérer la formation de mousse.
  • Pour éviter la formation future de mousse, vous pouvez épandre de la chaux sur votre gazon.

Étape 6: supprimer les zones brunes et dégarnies


  

  • Aux endroits dégarnis ou bruns, vous pouvez ressemer de l’herbe.
  • Les zones dégarnies peuvent être recouvertes de compost où l’herbe repoussera automatiquement au bout d’un certain temps.

9 choses à savoir sur entretien de jardins


https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/entretien-de-jardins/entretenir-le-gazon/