livios logo

C’est le moment de semer votre gazon !

Celui qui a des projets d’aménagement de pelouse peut se mettre au travail. La période de semis idéale va d’août à octobre. Celui qui n’est pas pressé peut attendre jusque mars. En effet, à partir de mars jusqu’à juin, c’est également le bon moment pour semer une pelouse.

La qualité du gazon va de pair avec la qualité de la terre. Avant de semer, vérifiez qu’il y a suffisamment de terre arable noire. Vous pouvez éventuellement réaliser un apport en terre de qualité. Il faut travailler la terre sur une profondeur de 40 à 50 cm. Pour conserver une bonne composition de sol, utilisez ensuite des engrais, de l’humus ou du compost. Ratissez ensuite le terrain et commencez à semer et/ou planter.

La période de semis idéale va d’août à octobre. Celui qui n’est pas pressé peut attendre jusque mars.

Photo

Demandez au vendeur quel type de semence vous convient le mieux, car il en existe de différents mélanges.

Photo

Semer

Demandez au vendeur quel type de semence vous convient le mieux, car il en existe de différents mélanges. Vous avez intérêt à semer en croix à raison de 3 à 5 kg par 100 m², en fonction du type de semence. Si vous utilisez un épandeur, que vous pouvez généralement emprunter (presque) gratuitement) dans votre jardinerie, vous pourrez semer avec précision. Etant donné que les semences de gazon n’ont pas un très grand pouvoir germinatif, il ne faut pas les enfoncer trop profondément dans le sol (pas plus de 1 cm de profondeur).

Ensuite, passez le terrain au rouleau. Si le terrain est en pente, vous avez intérêt à ne pas passer le rouleau, pour éviter l’affouillement en cas de grosse averse. S’il n’a pas plu après le semis, il ne faut arroser qu’après la première averse. Le cas échéant, vous devrez maintenir le gazon humide tous les deux à trois jours. Songez qu’il vaut certainement mieux arroser abondamment peu de fois qu’arroser légèrement de façon régulière. Arroser aussi de préférence en fin de journée ou le matin, lorsque le soleil ne brille pas trop fort.

Après environ 20 à 30 jours – en fonction du climat et du type de semence – le gazon va tout doucement sortir de terre. Lorsque l’herbe a environ 8 cm de hauteur, vous pouvez la tondre pour la première fois. Pour la première tonte, ne réglez pas la hauteur de coupe trop basse, à quelque 5 centimètres de hauteur c’est parfait. Pour la suivante, réglez-la à environ 3 cm.

Matelas d’herbe

Au lieu de semer votre pelouse, vous pouvez aussi utiliser des matelas d’herbe. L’avantage du système c’est que vous disposez directement d’un beau gazon et que vous ne devez donc attendre aussi longtemps pour pouvoir marcher dessus. L’inconvénient majeur des matelas d’herbe est leur prix élevé. En outre, contrairement au gazon semé, vous avez moins de choix de mélange de semences.

Entretien

Un bon entretien suppose en premier lieu une tonte régulière. Et pour bien tondre, il faut que la lame soit bien affûtée. Faites aiguiser celle-ci régulièrement de préférence toutes les 20 à 30 tontes. Ne laissez pas l’herbe pousser trop haut (max. 5 cm), mais par contre ne coupez pas l’herbe trop courte (minimum 2,5 à 3 cm). Après chaque tonte, il faut ramasser les déchets de tonte. Sinon, une couche de feutre risque de se former et empêchera à l’air, l’eau et l’engrais de bien pénétrer dans la terre jusqu’aux racines.

De l’engrais doit également être apporté à la pelouse. Renseignez-vous pour savoir quel type d’engrais convient le mieux et comment et quand il faut épandre cet engrais. Il est recommandé de faire un premier apport en engrais en mars-avril et de prévoir une demi-dose d’engrais en octobre-novembre. A partir de mai à août, vous pouvez ajouter régulièrement de l’engrais.

Pour prévenir la formation de mousse, vous devez tondre régulièrement, aérer le gazon de temps en temps et ajouter éventuellement de la chaux (20 à 30 g/m²) pour prévenir l’acidité du sol. Si votre pelouse est envahie de mauvaises herbes, vous pouvez utiliser un produit sélectif contre les mauvaises herbes. Mais il existe aussi d'autres options. Généralement, l’herbe peut résister à la sécheresse et retrouve sa belle couleur verte après une période pluvieuse.

Si vous décidez d’arroser, il est conseillé d’arroser de temps en temps abondamment, plutôt qu’un peu tous les jours. N’arrosez jamais en plein soleil.

Combien ça coute ?

Préférez-vous un gazon tout naturel ou êtes-vous plutôt charmé par le gazon synthétique ?

9 choses à savoir sur entretien


https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/amenagement-et-entretien-du-jardin/entretien/22662/cest-le-moment-de-semer-votre-gazon/