livios logo

Protéger votre palissade en bois ? Préparez-vous avez ces conseils

Vos panneaux ou votre palissade en bois ne paraissent plus neufs ? Une lasure va non seulement raviver les couleurs, mais aussi protéger le bois contre tous genres d’intempéries. Emiel Balliauw d’Akzo Nobel Paints vous dit à quoi vous devez faire attention et comment vous y prendre.

Lasure transparente ou couvrante ?

La lasure sert avant tout à protéger vos éléments en bois. Il en existe de deux types. “Vous avez, d’une part, la lasure semi-transparente, généralement d’une teinte ressemblant au bois, mais d’autres couleurs sont également possibles grâce aux machines à teinter et avec lesquelles vous appliquez une couche de protection transparente en laissant apparentes les nervures et la structure du bois”, explique Emiel Balliauw. “Vous avez aussi les lasures couvrantes, disponibles dans n’importe quelle teinte, qui ne laissent rien voir du bois.”

Protection

Plus la lasure est couvrante, mieux elle protège votre palissade en bois contre les rayons UV. “Lorsque vous pouvez apercevoir le bois d’origine au travers de la couche de protection, le soleil et les rayons UV peuvent encore s’y réfléchir et y produire leurs effets”, poursuit Emiel Balliauw. “Cela explique aussi pourquoi une lasure totalement incolore n’est pas l’idéal pour un élément extérieur. Les produits totalement incolores sont dotés d’un filtre UV, mais celui-ci n’est efficace que six à douze mois. Après cette période, le bois sous la lasure incolore va quand même devenir gris et s’altérer sous l’effet du soleil.”

800x600 clôture en bois clôture clôture jardin clôture décapage emplois

La lasure sert avant tout à protéger vos éléments en bois. Il en existe de deux types.


© Getty Images  

800x600 clôture en bois clôture clôture jardin clôture décapage emplois

Plus la lasure est couvrante, mieux elle protège votre palissade contre les rayons UV.


© Getty Images  

À base d’eau ou de solvant ?

En principe, toutes les essences de bois peuvent être traitées au moyen d’une lasure. “En fonction de l’essence de bois, il se peut que vous deviez préférer une lasure à base d’eau ou à base de solvant. Certaines essences comme l’afzélia contiennent des éléments solubles dans l’eau. Ces essences ne peuvent pas entrer en contact avec l’eau et doivent de préférence être traitées avec une lasure à base de solvant. D’autres essences de bois sont composées de minuscules pores et sont très dures comme l’azobé, l’ipé ou le bankirai. Dans ce cas aussi, il est préférable d’opter pour une lasure à base de solvant qui pénètre mieux dans le bois.”

“Il existe par ailleurs d’autres essences comme l’iroko et le padouk qui contiennent des antioxydants, au point qu’une lasure à base de solvant sèche moins vite. Vous avez donc intérêt à nettoyer d’abord ces essences avec du méthanol ou du thinner cellulosique pour ensuite pouvoir les traiter au moyen d’une lasure à base de solvant.”

Lasure ≠ laque ou huile

Saviez-vous qu’une lasure couvrante n’est ni une laque ni une huile ? “La grande différence tient au pouvoir couvrant ou à l’épaisseur de couche”, détaille Emiel Balliauw. “Une lasure réellement couvrante présente une faible épaisseur. Cela signifie que même si vous ne voyez pas le bois au travers de la couche de protection, la structure du bois n’est pas totalement remplie. La structure du bois demeure donc encore visible et vous verrez toujours que votre palissade est en bois. Une laque va couvrir complètement votre boiserie et aussi remplir la structure du bois. Ainsi, vous ne saurez plus dire que votre clôture est en bois ou en PVC coloré. Vous souhaitez apporter de la couleur, mais que la couche soit la plus fine possible ? Dans ce cas, vous devez opter pour une huile colorée. Celle-ci a pour fonction de nourrir le bois.”

Bonne préparation

Vous voulez traiter vous-même votre palissade en bois avec une lasure ? Tout commence par une bonne préparation. “Veillez avant tout à ce que votre palissade soit propre. À cet effet, vous avez besoin d’une brosse et d’un tuyau d’arrosage ou d’un nettoyeur à haute pression. Votre palissade doit être parfaitement sèche avant de commencer. Protégez enfin la surface au sol autour de votre palissade avec une bâche de protection”, déclare Emiel Balliauw.

À vous de jouer

S’il s’agit de bois neuf qui n’a pas encore été traité ni imprégné, vous pouvez commencer par un primer de protection. “Pour lasurer votre palissade, vous avez besoin d’une large brosse à longs poils, de mélangeurs et d’un outil pour ouvrir le pot de lasure. N’oubliez pas de bien mélanger la lasure avant et pendant son utilisation”, recommande Emiel Balliauw. “Appliquez une première couche avec la brosse à longs poils. Pour obtenir un résultat uniforme, passez une dernière fois dans le sens des nervures du bois. Lorsque la première couche est sèche, vous pouvez appliquer une deuxième couche de la même façon. Laissez sécher chaque couche correctement.”

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/cloture-de-jardin/cloture/proteger-votre-palissade-en-bois-preparez-vous-avez-ces-conseils/