livios logo

Maçonner un étang de jardin

Difficulté:

Un étang apporte de la vie dans le jardin et est un havre de paix. Il existe plusieurs manières d’installer soi-même un étang. Dans ce truc&astuce, nous expliquons en détail comment maçonner un étang de jardin.

Fournitures :Outillage :
  • Membrane en PVC ou en EPDM
  • Béton
  • Mortier
  • Sable
  • Piquets
  • Fers d’armature
  • Profilés
  • Tasseaux
  • Fil de ligature
  • Parpaings
  • Briques de parement
  • Crochets de maçonnerie
  • Membrane d’étanchéité
  • Pierres de faîte
  • Pompe et filtre
  • Cordeau
  • Mètre ruban
  • Bêche
  • Bâton
  • Truelle
  • Marteau
  • Niveau à eau
  • Crayon
  • Scie
  • Meule
  • Niveau à eau flexible

Etape 1 : choisir l’emplacement


  

  • Pour profiter au maximum de votre futur étang, placez-le de préférence à proximité de votre habitation. Privilégiez un endroit plat.
  • Veillez à ce qu’il y ait peu d’arbres et de préférence, pas de conifères, à proximité de votre étang. Les feuilles mortes risquent en effet de perturber l’équilibre biologique de l’étang. Les racines des arbres et certains roseaux, comme le bambou, peuvent également poser problème.
  • Vérifiez également pendant combien d’heures votre étang sera exposé aux rayons du soleil. Idéalement, la durée d’ensoleillement doit être de 6 à 8 en moyenne par jour. Trop peu d’ensoleillement risque de retarder le développement des plantes aquatiques, tandis qu’en cas de trop grande exposition, les algues risquent de se développer massivement et de rendre l’eau de l’étang trouble.
  • Veillez à ce qu’un point d’électricité soit accessible à proximité afin d’alimenter la pompe de l’étang et l’éclairage d’étang éventuel. A cet égard, consultez également nos trucs&astuces ‘Installer une prise extérieure’ et ‘Installer un éclairage d’étang’.

Etape 2 : creuser les fondations


  

  • Délimitez la surface à creuser à l’aide d’un cordeau et creusez le pourtour à la bêche.
  • Vous pouvez enterrer en partie l’étang, mais le plus simple est de creuser uniquement les fondations pour que la profondeur de l’étang corresponde également plus ou moins à la véritable hauteur des murets (au moins 80 cm si vous souhaitez y mettre des poissons).
  • Creusez une tranchée pour atteindre la terre ferme (généralement à 50 cm de profondeur) de 2 fois la largeur de votre muret (mur intérieur en parpaings + mur extérieur + petit creux). Réalisez cette tranchée aussi droite que possible et mettez éventuellement au fond une couche de sable de 15 à 20 cm d’épaisseur pour renforcer la stabilité.
  • Réalisez un coffrage avec des planches droites et solides. Placez-les de niveau et soutenez-les avec des piquets. Sur un sol dur, le coffrage n’est pas nécessaire, mais recommandé, car il évite le gaspillage de béton et le mélange de la terre et du béton.
  • Dans le sens longitudinal, prévoyez 2 fers d’armature de 4 ou 5 mm pour renforcer les fondations. Ces fers d’armature ne doivent pas reposer au sol, mais doivent s’appuyer sur des briques.
  • Dans le sens de la largeur, fixez avec du fil de ligature des petits morceaux de fer d’armature sur les fers d’armature tous les 50 centimètres. Veillez à ce que les fers d’armature ne soient pas trop longs et qu’ils rentrent bien dans la fondation.
  • Répétez l’opération pour chaque mur de l’étang.

Etape 3 : couler le béton dans la fondation


  

  • Préparez le béton, avec une part de ciment pour 2 parts de sable dur et 3 parts de gravier. Ou utilisez un béton prêt-à-l’emploi. En tout cas, veillez à avoir suffisamment de béton pour couler la fondation dans son intégralité.
  • Coulez le béton dans la fondation. Vibrez le béton à l’aide d’un bâton pour aérer celui-ci de manière à ce que tous les coins et trous de coffrage soient remplis de béton.
  • Lorsque le béton est coulé, frappez le coffrage à l’aide d’un marteau pour aérer la masse.
  • Lissez ensuite les fondations avec une taloche et laissez le béton sécher pendant quelques jours.

Etape 4 : maçonner le mur intérieur

  • Le mur intérieur en parpaings sert à retenir la plus forte pression de l’eau dans l’étang.

Préparation de la maçonnerie


  

  • Calculez la quantité de parpaings nécessaire en fonction du format de brique utilisé et des dimensions du muret.
  • Par mètre carré de maçonnerie, vous utiliserez en moyenne 20 l de mortier. Si vous préparez votre mortier vous-même, mélangez 1 part de ciment pour 5 parts de sable pour une maçonnerie ordinaire. Pour une maçonnerie étanche, vous pouvez ajouter un produit hydrofuge. Cela est conseillé ici. Consultez également notre truc&astuce ‘Réaliser des mélanges de béton et mortier’.
  • Placez des profilés à l’extrémité du premier mur que vous maçonnez. Vous pouvez placer des profilés en aluminium ou des poutres droites.
  • Soutenez chaque profilé avec 2 tasseaux, sous un angle de 90° afin de les fixer solidement.

Maçonner


  

  • Indiquez les couches de la maçonnerie sur les profilés. Une épaisseur de couche équivaut à la hauteur d’un parpaing en plus du joint. Dessinez d’abord toutes les dimensions des couches sur un profilé et reportez-les ensuite à l’aide d’un niveau à eau flexible sur l’autre profilé.
  • Fixez le cordeau aux profilés en veillant à ce qu’il soit de niveau et à hauteur de la première rangée.
  • Appliquez une épaisseur de mortier (supérieure à l'épaisseur du joint) sur la face intérieure de la fondation et comprimez la première brique dans le mortier.
  • Appliquez à chaque fois du mortier sur le chant de la brique précédente et frappez la brique suivante à la pointe de la truelle ou utilisez pour cela un martinet à deux mains.
  • Pour les rangées suivantes, veillez à ce que les joints soient réguliers (demi-brique). Vous réduisez ainsi le meulage à un minimum.
  • Il est généralement nécessaire de placer une étanchéité dans le mur, en maçonnant par exemple une membrane sur toute la longueur du mur au-dessus du niveau du sol, généralement entre la première et la deuxième rangée.
  • Réajustez à chaque fois le cordeau sur le nouveau niveau de maçonnerie et contrôlez en permanence que vous travaillez de niveau. Si les briques ne sont pas de niveau, frappez légèrement les briques avec le manche de la truelle (ou avec un maillet en caoutchouc) jusqu’à ce qu’elles soient de niveau et enlevez le mortier excédentaire avant qu’il ne durcisse.

Continuez à travailler de cette manière pour tout le contour de l’étang. Veillez à ce que les murs soient d’équerre les uns par rapport aux autres (méthode la plus simple) ou maçonnez un coin ou un arrondi. Vous devrez ensuite biseauter les briques à l’aide d’une meule.

Etape 5 : maçonner le mur extérieur


  

  • Placez les profilés à chaque coin du mur et fixez-les aux tasseaux.
  • A l’aide d’un crayon, reportez-y la dimension des couches pour pouvoir tendre précisément votre corde couche par couche. Exemple : si les briques ont une hauteur de 5 cm et que vous optez pour un joint de 1,5 cm, une couche correspondra à une hauteur de 6,5 cm. Dessinez toutes les dimensions des couches sur un profilé et reportez-les à l’aide d’un niveau à eau flexible sur l’autre profilé.
  • Maçonnez maintenant le mur à l’aide des dimensions des couches reportées.
  • Reliez le mur intérieur et le mur extérieur avec des crochets de maçonnerie (tous les mètres) pour renforcer encore davantage l’ensemble.
  • Après la maçonnerie, grattez immédiatement les joints à l’aide d’un fer à jointoyer et nettoyez le mur à l’aide d’une brosse. Le jointoiement en sera d’autant plus facile à réaliser.

Finissez tout le contour de l’étang (quatre murs) de la manière décrite ci-dessus. Pour plus d’informations, consultez notre truc&astuce ‘Maçonner des murets’.
Très important : vérifiez que le résultat final est parfaitement de niveau. L’eau ne trompe pas, et une fois votre étang rempli, la moindre imprécision se remarquera.

Etape 6 : étanchéifier le bac à étang

  • Nous étanchéifions l’étang à l’aide d’une membrane spéciale pour étang.

Choisir la membrane


  

  • Choisissez une membrane en PVC ou en EPDM de haute qualité.
  • Le PVC est relativement bon marché et disponible en épaisseur de 0,5 mm à 1 mm. La durée de vie moyenne de cette membrane avoisine les 15 ans. L’inconvénient est que le PVC est très rigide et nécessite donc une bonne dose de savoir-faire pour pouvoir le placer correctement.
  • L’EPDM est très flexible et étirable. Cette membrane est plus chère que le PVC, mais est souvent vendue avec une garantie de 30 voire 40 ans. L’épaisseur de l’EPDM varie entre 0,75 mm et 2 mm. Généralement, on estime qu’une épaisseur de 1,15 mm suffit, sans nécessiter une toile de protection supplémentaire. Demandez quand même conseil en magasin.
  • Pour certains étangs destinés à accueillir des carpes koï et grands poissons, l’on recommande une membrane en EPDM. Pour un étang pour plantes uniquement ou un petit étang avec plantes et poissons, le PVC convient parfaitement.
  • Lors de l’achat de votre membrane, demandez conseil, de façon à en avoir en quantité suffisante, en fonction de la superficie de l’étang, de la profondeur et des différences de hauteur éventuelles.

Placer la membrane


  

  • Veillez à ce que le support soit le plus égal possible et exempt d’objets coupants. Vous pouvez poser une couche de sable de 5 cm que vous veillerez à bien damer. Vous pouvez également utiliser une toile de feutre ou une toile de protection, mais du vieux papier peut également très bien faire l’affaire. Humidifiez d’abord la surface et étendez-le sur toute la surface de l’étang de manière à obtenir une couche de 1 cm d’épaisseur.
  • Laissez la membrane se réchauffer au soleil un petit temps afin de pouvoir mieux la manipuler.
  • Etendez la membrane (de préférence à deux ou plusieurs personnes) sur la surface de l’étang et faites correspondre au mieux la membrane aux murs de l’étang.
  • Repliez les parties de la membrane qui débordent et dissimulez les extrémités (au moins 20 cm) dans le crochet des murs maçonnés.
  • Ce n’est que lorsque vous remplissez l’étang que vous devez placer les pierres dans les coins pour y fixer la membrane, lorsque l’étang est à moitié rempli d’eau.

S’il est impossible de placer la membrane en un seul morceau, vous devez coller plusieurs morceaux de membrane les uns aux autres. Mais cette opération est délicate. Il faut être très attentif car un joint mal collé risque de ne pas être étanche, avec toutes les conséquences que cela suppose.

Etape 7 : aménager le fond


  

  • Pour réaliser le fond de l’étang, vous pouvez utiliser du gravier épuré. Si vous ne projetez pas d’y mettre des poissons, vous pouvez aussi utiliser du sable mélangé avec de l’argile.
  • Aux endroits où vous voulez placer des plantes aquatiques, mettez des sacs pour plantes remplis de terreau spécial étang. Dans la partie supérieure du sac, percez un trou dans lequel vous planterez la plante.
  • Pour dissimuler les sacs, recouvrez-les de sable ou de galets.

Etape 8 : remplir l’étang


  

  • Remplissez l’étang avec l’eau de distribution. Pour ce faire, vous pouvez mettre bout à bout plusieurs tuyaux d’arrosage. L’utilisation d’eau de pluie est déconseillée en raison de l’éventuel taux d’acidité élevé.
  • Pendant le remplissage, vous pouvez aplatir comme vous le souhaitez les plis dans la membrane.
  • Après remplissage, attendez quelques jours avant de commencer les finitions, pour laisser à la membrane le temps de se poser sur le fond de l’étang.

Relevez votre compteur à eau avant et après remplissage, afin de connaître la contenance précise de votre étang.

Etape 9 : réaliser les bords de l’étang et des murs


  

  • Réalisez les bords avec de lourdes pierres de faîte.
  • Veillez à ce que la membrane soit bien dans le creux lorsque vous y posez les pierres de faîte.
  • Placez les pierres de faîte dans une épaisse couche de mortier et vérifiez qu’elles sont parfaitement de niveau.
  • Jointoyez maintenant la maçonnerie. A cet égard, notre truc&astuce ‘Jointoyer des briques de parement’ vous sera incontestablement d’une grande utilité.

Pour créer dans l’étang un biotope sain pour les plantes et poissons, nous renvoyons à notre truc&astuce ‘Entretenir un étang de jardin’.


https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/piscine-et-etang/etang/maconner-un-etang-de-jardin/