livios logo

Se baigner au naturel ? Nos 5 conseils pour entretenir votre étang de nage

La piscine classique est confrontée à une concurrence féroce de sa variante naturelle : l’étang de nage. Les différences entre les deux s’estompent progressivement. Les étangs de nage sont également élégants et stylés et ont besoin d’un entretien régulier comme une piscine. Découvrez cinq conseils pour un étang de nage en bonne santé !

1. Maintenir le niveau d’eau constant

L’eau de pluie et l’eau du robinet sont idéales pour remplir un étang de baignade. L’eau provenant d’un puits ou de la nappe phréatique ne sera utilisée que si elle est pompée en profondeur. Maintenez le niveau d’eau aussi constant que possible. Si vous remplissez soudainement avec beaucoup d’eau, l’équilibre biologique sera perturbé. Les algues auront alors la possibilité de croître à pleine vitesse.

2. Nettoyer la zone filtrante

Enlevez régulièrement les feuilles et autres déchets verts de la zone filtrante. Ils ralentissent l’écoulement de l’eau et réduisent la capacité du filtre.

Réalisation Arkana à Zoersel

Photo ARKANA
  


© 't Groene Plan  

Étang de baignade Coeck

Photo Coeck sa
  

Patrick O_zwemvijver

Photo Viessmann Belgium SPRL
  

3. Entretenir le filtre végétal

Au printemps, nettoyez le filtre végétal en profondeur. Coupez les tiges anciennes et mortes de la plante. Vous éviterez ainsi le compostage et la formation de boues. Travaillez en douceur. Coupez à quelques centimètres au-dessus du niveau de l’eau. De la sorte, l’apport d’air aux racines reste possible et les plantes ne meurent pas.

4. Enlever la vase

La vase rend la baignade désagréable car elle se met en mouvement. Elle favorise aussi la croissance des algues. Enlevez donc la vase qui s’accumule au fond de votre étang à l’aide d’un aspirateur ou d’un robot de piscine. Ne videz jamais complètement votre étang de nage. Une eau vieille de dix ans est plus saine que de la nouvelle eau.

5. Entretenir les plantes

Les filtres végétaux idéaux sont iris jaune ou iris des marais, rubanier d’eau, roseau odorant, véronique des ruisseaux, pesse vulgaire et cresson d’eau.Au bout de trois ou quatre ans, retirez les plantes les plus développées si elles deviennent trop envahissantes. Ne replantez que les parties les plus vitales. Le mois d’août est la période idéale pour ce faire. Dégagez en une fois les 10 à 20 cm supérieurs du substrat. Voyez s’il est rempli de vase et remplacez-le si nécessaire.

Source : Je vais Construire  


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/piscine-et-etang/etang/se-baigner-au-naturel-nos-5-conseils-pour-entretenir-votre-etang-de-nage/?utm_source=7sur7&utm_medium=partnersite&utm_term=&utm_content=b33cdaa&utm_campaign=content