livios logo

Terrasse de toit : les 8 choses à faire… ou pas

Vous souhaitez placer une terrasse sur votre toit ? Commencez par planifier les choses. Avec ces conseils, vous êtes certain d’avoir le résultat escompté.

1. À FAIRE : contrôler la construction du toit

Tous les toits pas ne supportent pas le poids d’un homme. Si vous construisez à neuf, rien ne vous empêche d’intégrer une terrasse à votre toit. Pour une maison existante, il est parfois nécessaire de renforcer la structure du toit. Tout dépend aussi de ce que vous envisagez de faire avec votre toit. Profiter de temps en temps du soleil ou y organiser des soirées entre amis ? Comptez avec une charge de 100kg/m² par personne. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un architecte.

2. À NE PAS FAIRE : oublier l’accès

Il sera plus pratique de prévoir une porte coulissante à l’étage pour permettre l’accès à votre terrasse. Si ce n’est pas possible, vous pouvez créer une ouverture de type coupole ou installer une fenêtre de toit. Celles-ci serviront aussi d’accès de service. Toutefois, assurez-vous que la fenêtre de toit puisse totalement s’ouvrir et que vous pourrez vous y glisser sans souci.

3. À FAIRE : demander les permis

En cas de nouvelle construction, votre terrasse de toit peut être intégrée à votre demande de permis de construire. Si ce n’est pas le cas, rendez-vous au service de l’urbanisme de votre commune afin d’effectuer une demande spécifique pour votre terrasse de toit.

La terrasse de toit est simplement posée sur le toit existant et reste en place par le poids des finitions.

Photo Marlux
  

vous pouvez créer une ouverture de type coupole ou installer une fenêtre de toit. Celles-ci serviront aussi d’accès de service.

Photo FAKRO
  

Une terrasse de toit se pose toujours sur une sous-structure.

Photo Bera
  

4. À NE PAS FAIRE : percer le toit

La terrasse de toit est simplement posée sur le toit existant et reste en place par le poids des finitions (carrelages en céramiquepavés en béton, pierre naturelle, bois…). Ce que vous ne devez certainement pas faire est de percer la toiture existante. Vous éviterez ainsi les infiltrations.

5. À FAIRE : éviter les odeurs

Rien n’est plus gênant que des odeurs sur votre terrasse de toit. Prévoyez de déplacer le conduit d’extraction de votre hotte et toute trappe se trouvant sur le toit. Trop tard ? Vous pouvez éventuellement les déconnecter.

6. À NE PAS FAIRE : ne pas vérifier l’état de la sous-structure existante

Une terrasse de toit se pose sur une sous-structure, par exemple des chevrons en bois. Ceux-ci sont eux-mêmes posés sur des nattes spéciales permettant le drainage. Vérifiez, avant le placement de la sous-structure si la finition de la structure existante est correcte (par exemple un roofing ou un film epdm) ou s’il faut remplacer celle-ci.

7. À FAIRE : installer des garde-fous

Il y a de fortes chances qu’une chute de votre terrasse se fasse à plus d’un mètre. Vous êtes donc tenu d’installer un garde-fou ou une balustrade d’une hauteur minimale de 110 cm.

8. À NE PAS FAIRE : ajouter du carrelage

Un drainage efficace est primordial pour une terrasse de toit. Par conséquent, le revêtement de sol doit être perméable à l’eau de sorte que celle-ci puisse circuler sur le toit et s’évacuer. Si vous choisissez du carrelage, assurez-vous que les joints ne soient pas étanches.


https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/terrasse-et-allee/placement-de-terrasse-et-allee/42086/terrasse-de-toit-les-8-choses-a-faire-ou-pas/