livios logo

Réaliser un toit en panneaux de polycarbonate

Difficulté:

Le polycarbonate se présente sous forme de panneaux à 2 ou 3 parois disponibles en plusieurs longueurs et épaisseurs. L’épaisseur la plus courante est de 16 mm. Les panneaux à triple paroi existent en exécution transparente ou translucide (opaques mais laissant passer la lumière) et s’emploient pour la couverture d’une véranda, d’un garage, d’un abri, d’une serre, d’un auvent ou d’un atelier. Les panneaux de PVC à double paroi de 16 mm d’épaisseur permettent réaliser des espaces de rangement, séparations dans le jardin ou sur le balcon, mini-serres, cloisons de séparation et écrans anti-éclaboussures. Ce matériau est de plus en plus fréquent dans les aménagements intérieurs, par exemple pour réaliser des portes coulissantes ou des cloisons.

Étape 1: préparatifs


  

  • Si vous n’avez pas l’intention d’utiliser les panneaux tout de suite, rangez-les à l’abri de la poussière. Grâce à leur faible poids, ces panneaux sont faciles à manipuler et à travailler (découpage, percement, sciage).
  • Pour couper les panneaux, utilisez une scie à fines dents, un Stanley bien tranchant, une scie sauteuse ou une scie à métaux.
  • Pour percer, utilisez un foret pour métal bien affûté.
  • Attention: la feuille de protection doit toujours être orientée vers le ciel. parce que ce côté est le seul à résister au rayonnement UV. Retirez la feuille de protection avant de monter les panneaux.

Étape 2: calcul de pente


  

  • Pour les toitures et les auvents, utilisez des panneaux en polycarbonate de 16 mm d’épaisseur.
  • Ces panneaux se montent toujours en pente avec un dénivelé d’au moins 10 cm par mètre courant.

Étape 3: ruban anticondensation


  

  • Le chant inférieur du panneau doit être recouvert de bande adhésive perméable à l’air pour permettre l’évacuation de l’eau de condensation éventuelle. La chant supérieur doit au contraire être recouvert d’une bande adhésive imperméable pour éviter l’infiltration de l’humidité.
  • Pour prévenir l’humidité de condensation, il est vivement recommandé d’éviter de percer des trous dans les panneaux.
  • Pour la fixation, utilisez de préférence les profilés de montage prévus à cet effet.

Étape 4: calorifugeage des poutres


  

  • Pour éviter l’accumulation de chaleur, il est conseillé de peindre en blanc la face supérieure des poutres sur lesquelles reposeront les panneaux en polycarbonate.
  • Vous pouvez également en garnir la face supérieure d’une bande adhésive en aluminium.

Étape 5: sciage sur mesure


  

  • Les panneaux en polycarbonate se dilatent sous l’effet de la chaleur. Pour autoriser la dilatation, les poutres portantes en bois doivent être espacées de 100 cm d’axe en axe.
  • Les panneaux en polycarbonate doivent être posés dans le sens des poutres. Les panneaux doivent également pouvoir se dilater en longueur. Laissez un espace libre de 6 mm par mètre courant dans le haut et le bas des panneaux.

Étape 6: fixation des panneaux à l’aide de profilés


  

  • Vous trouverez dans le marché les profilés de jonction spéciaux en aluminium conçus pour fixer les panneaux sur les poutres. Percez des trous espacés de 40 cm à la face supérieure et à la face inférieure de ces profilés. Veillez à ce que ces trous soient bien alignés l’un en face de l’autre.
  • Recouvrez ensuite les faces supérieure et inférieure de ces profilés avec de la bande adhésive d’étanchéité.

Étape 7: fixation des profilés muraux


  

  • Fixez les profilés au mur à l’aide de chevilles-clous ou de vis.

Étape 8: fixation du profilé terminal


  

  • Emboîtez la face arrière du profilé terminal sur le chant supérieur du panneau.

Étape 9: fixation des profilés de jonction


  

  • Mettez en place les panneaux assemblés par les parties supérieure et inférieure des profilés de jonction et fixez l’ensemble sur les poutres à l’aide des vis prévues.

Étape 10: fixation des profilés latéraux


  

  • Emboîtez ensuite les profilés latéraux dans les profilés de jonction extérieurs.

Étape 11: mise en place des profilés de jonction


  

  • Faites des découpes dans la partie antérieure du profilé terminal à la hauteur des faces supérieure et inférieure des profilés de jonction pour permettre l’emboîtement du chant antérieur des panneaux.

Étape 12: joint d’étanchéité


  

  • Appliquez un joint d’étanchéité en silicone résistant au gel sur la partie supérieure des bords.

https://www.livios.be/fr/info-construction/amenagements-exterieurs/veranda-et-annexes/abri-de-jardin/19739/realiser-un-toit-en-panneaux-de-polycarbonate/