Agrandir votre maison : extension ou véranda ?

Besoin de plus d’espace ? De plus de lumière ? Dans la plupart des cas, on agrandit sa maison à l’arrière ou sur le côté. Toutes ces extensions peuvent être construites de différentes façons. Dans une maison existante, le choix est vaste : de la véranda classique à l’extension en maçonnerie, en bois ou en acier.

Différentes possibilités

La maçonnerie traditionnelle est un choix qui coule de source. Votre extension s’harmonise ainsi parfaitement avec le style de la maison. Ce sont surtout les immeubles d’entreprises qui sont érigés en acier. Pourtant, cette forme épurée peut contraster de manière surprenante avec une maison en briques existante. À l’instar des structures en acier, les constructions en bois sont souvent préfabriquées en usine. Et ceci ne s’applique pas qu’aux maisons à ossature bois. Les constructions en bois massif ou en bois lamellé-croisé (CLT) sont également envisageables.

Véranda ou extension ?

La différence la plus notoire entre une extension et une véranda réside dans la quantité de verre. Près de 90 % de la surface extérieure d’une véranda classique se compose de verre. La structure recourt principalement à l’aluminium et au bois. Le PVC est moins utilisé.

De la lumière dans la maison

Outre l’espace, le besoin de lumière est l’une des raisons qui incitent à agrandir la maison. Dès lors, mieux vaut orienter vers le sud-ouest ou le sud-est une extension ou véranda utilisée comme pièce de vie, car les grandes fenêtres laissent généreusement entrer la lumière du jour. Des fenêtres qui montent jusqu’au plafond, en façade arrière, créent une grande sensation d’espace. Vous perdrez néanmoins en intimité et l’habillage des fenêtres sera plus complexe.

La quantité de lumière qui pénètre à l’intérieur ne dépend pas seulement de la surface de la fenêtre. Le type de verre joue également un rôle. Pour les pièces plus sombres, on conseille un vitrage particulièrement clair. Demandez une transmission lumineuse de 88 à 90 %. Pour les fenêtres en toiture ou orientées au sud, on conseille une transmission lumineuse plus basse et un facteur solaire plus élevé, afin de ne pas être aveuglés et de limiter l’apport de chaleur solaire.

La construction du toit

Les vérandas traditionnelles se différencient fortement des extensions et des nouvelles vérandas à vivre par leur toiture, réalisée en verre ou en polycarbonate. Dans les extensions, on trouvera des toitures fermées avec un lanterneau, une fenêtre de toit ou une coupole. Ces toitures fermées sont mieux isolées, tant au niveau thermique qu’au niveau acoustique. En outre, elles s’harmonisent visuellement mieux avec les parties existantes.

La majorité des vérandas à vivre ont une toiture plate, dotée d’une structure légère. Dans le cas d’une extension maçonnée, vous pouvez opter pour une structure en bois, mais aussi pour des prédalles, des hourdis ou une dalle de béton coulée sur place. Combinée à une construction étanche à l’air, la toiture lourde retient mieux les bruits environnants.

Une toiture végétalisée est également intéressante. Elle purifie l’air et décharge les égouts en absorbant l’eau de pluie. Elle améliore le climat intérieur et prolonge la durée de vie de la toiture. N’oubliez toutefois pas qu’il vous faut une structure adaptée puisqu’une telle toiture pèse plus lourd.

Une enveloppe de qualité

Une bonne isolation implique aussi une isolation ininterrompue. Les nouveaux éléments doivent se raccorder parfaitement à la maison, sans le moindre interstice. Il est impossible d’isoler une construction entièrement vitrée de manière aussi qualitative qu’une construction en murs pleins. La perte de chaleur peut toutefois être réduite de différentes manières. Faites par exemple poser des profilés isolants. Le double ou triple vitrage est, lui aussi, un must absolu pour profiter de températures agréables tant en été qu’en hiver.

Gérer l’humidité

Se doucher, cuisiner, nettoyer, voire respirer et transpirer : tout cela augmente l’humidité de l’air dans la maison et entraîne des risques de condensation ou de moisissures. De plus, le CO2 et les odeurs polluent également l’air intérieur. Il est donc essentiel de bien ventiler pour évacuer l’air intérieur vicié et maintenir la température sous contrôle.

Prévoyez également des grilles de fenêtres antieffraction qui vous permettront d’aérer en toute sécurité durant les nuits d’été. Attention : ces grilles doivent être adaptées au système de ventilation centralisé de la maison. Le cas échéant, un système de ventilation décentralisé est également envisageable.

Un bon chauffage

Dans une extension ou une véranda à vivre, il faut prévoir une solution de chauffage. Dans certains cas, vous pouvez prolonger les conduites existantes et placer des radiateurs ou convecteurs. Tenez toutefois compte de la puissance de votre chaudière. Cette technique de chauffage est souvent intéressante dans une extension ou véranda orientée au sud. Si le soleil se cache, vous récupérez rapidement une température de confort. Le seul inconvénient, c’est que les radiateurs et convecteurs classiques prennent de la place.

Le chauffage par le sol et le chauffage mural sont de belles alternatives. Tout d’abord, ces systèmes fonctionnent à basse température. Ils sont dès lors parfaitement compatibles avec une pompe à chaleur. En outre, la chaleur ne monte pas directement au plafond. Revers de la médaille : le système réagit plus lentement et il faut attendre un certain temps avant que la pièce arrive à température.

Gérer la surchauffe

Si votre extension ou véranda est orientée au sud, vous profitez d’une chaleur solaire gratuite, même en hiver. Malheureusement, lorsqu’il fait chaud, la température monte très vite. En l’absence de protection solaire et d’une bonne ventilation, la température intérieure peut grimper jusqu’à 40, voire 50 °C, alors que la température extérieure n’est que de 20 °C. Prévoyez idéalement des protections solaires extérieures qui retiennent 90 % de l’énergie thermique sans bloquer la vue. Les auvents et les débordements de toiture contribuent pour leur part à un ombrage architectural. Vous pouvez également opter pour un vitrage de contrôle solaire.

Enfin, tenez compte de l’inertie thermique des matériaux. Une extension maçonnée reste plus longtemps fraîche en été. Si vous construisez en acier ou en bois ou optez pour une véranda, prévoyez un sol massif. Celui-ci emmagasinera la fraîcheur durant la nuit pour la restituer en journée.

Le bon choix de l’orientation

Pourquoi voulez-vous agrandir ? Rêvez-vous d’un grand séjour avec un agréable coin salon ou d’une nouvelle cuisine plus spacieuse pour accueillir les invités ? Dans ce cas, il est plus intéressant de construire une véranda orientée sud-est ou sud-ouest, ou une extension dotée de grandes fenêtres. Vous pensez plutôt à une pièce de loisirs ? Privilégiez alors le côté nord. Vous y profiterez d’une lumière plus douce et d’une plus grande intimité puisque les fenêtres y seront plus petites.

Assurez-vous également que l’extension ou la véranda à vivre s’harmonise bien avec les fonctions existantes. Un coin TV dans le prolongement du séjour est une bonne idée. À l’inverse, construire une salle à manger à l’arrière de la maison si la cuisine se trouve à l’avant est totalement absurde. À moins que vous ne réorganisiez totalement la maison dans le cadre d’une rénovation plus large.

À quel prix ?

Comptez quelque 1.500 euros par m2, hors TVA mais pose comprise, pour une véranda classique, entièrement équipée. Une véranda à vivre coûte généralement un peu plus. La forme, les matériaux, la finition, les techniques, le vitrage, les éventuelles fenêtres de toit… sont autant de facteurs qui font grimper le prix. Cela vaut naturellement aussi pour une extension, qui coûte normalement plus cher qu’une véranda.

Avec tous nos remerciements à Veerle De Smet de Pauwels Veranda’s et Roel Berlaen de Renson.

Source : Je vais Construire

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux