Vous vendez votre maison ? A-t-elle déjà son passeport ?

Non, nous ne sommes pas devenus assez fous pour croire qu’une maison pourrait partir en vacances et aurait besoin, pour cela, d’un passeport. Pourtant, le passeport numérique pour votre maison est une réalité. Explications.

L’idée de HomePass, start-up bruxelloise, est simple : lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier, il faut impérativement simplifier la vie tant des propriétaires que des agents immobiliers et autres entreprises de construction. Et, aux yeux de cette jeune société, le passeport numérique est un passage désormais obligé.

Lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier, le passeport simplifie la vie tant des propriétaires que des agents immobiliers et autres entreprises de construction.

Photo: Gettyimages  

C’est quoi un passeport numérique ?

En fait, en y regardant de plus près, on aurait pu parler de coffre-fort numérique à destination immobilière puisque le service proposé par HomePass consiste essentiellement dans le regroupement et la conservation de tous les documents utiles aux propriétaires, futurs acheteurs, agents immobiliers ou entrepreneurs au moment d’intervenir sur un bien immobilier spécifique.

Le prix ?

Tout propriétaire peut accéder à une application web au sein de laquelle il stockera de manière illimitée tous les documents utiles, sans plus de limitation de format.

Photo: Homepass  

Afin de ne pas reposer sur un modèle rémunérateur basé sur la vente de données (souvent privées) à des tiers, HomePass fonctionne à l’aide d’un abonnement. Après s’être acquitté d’un coût de 15 euros par an, tout propriétaire peut accéder à une application web au sein de laquelle il stockera de manière illimitée tous les documents utiles, sans plus de limitation de format. Il suffit ensuite de choisir les personnes avec qui partager lesdits documents. Pour les professionnels, un abonnement à 85 euros par mois a été concocté. Ils bénéficient ainsi des mêmes services, mais peuvent aussi obtenir des informations parcellaires sur les passeports enregistrés. Un agent immobilier pourrait ainsi y découvrir des informations susceptibles d’intéresser ses clients et ainsi pouvoir entreprendre les démarches nécessaires à la conclusion d’une vente.  

Objectif confiance

L’idée principale est de susciter un sentiment de confiance puisque les documents sauvegardés peuvent être vérifiés et estampillés authentiques. Dans le même temps, les abonnés qui se sentiraient importunés par des demandes incessantes pourront résilier à tout moment leur abonnement et obtenir une forme de droit à l’oubli.

Le système semble avoir obtenu la confiance d’acteurs majeurs du marché immobilier. Ainsi, Immovlan propose d’ores et déjà un passeport numérique à toute personne introduisant une annonce payante de vente ou de location de bien immobilier. L’objectif des concepteurs du passeport est ensuite d’étendre la présence du HomePass chez tous les propriétaires de Belgique.

L’idée semble bonne. Tellement que, en Flandre, les pouvoirs publics travaillent à un système similaire nommé ‘woningpass’, mais les lenteurs administratives pourraient bien entraîner la mort prématurée du projet, celui-ci étant pris de vitesse par le HomePass.

Lisez aussi : Conseils pour faire bonne impression auprès des acheteurs potentiels

Thomas & Piron Home

Thomas & Piron Home
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Traditionnelle
Découvrez la maison

Sibomat NV

Sibomat NV
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Produits

Info cadastrale

Cadastre

Info cadastrale

Des maisons ossature bois dans nos projets

Jumatt

Des maisons ossature bois dans nos projets

Immovlan App - votre recherche n’a jamais été aussi plaisante

ImmoVlan

Immovlan App - votre recherche n’a jamais été aussi plaisante