Comment protéger votre maison contre les vagues de chaleur ou les pluies torrentielles ? Le professeur donne 8 conseils de construction

Le réchauffement climatique nous imposera des conditions climatiques de plus en plus extrêmes dans les années à venir. Si vous construisez ou rénovez aujourd’hui, vous pouvez mieux vous protéger contre les étés secs, les vagues de chaleur et les fortes pluies torrentielles. Avec huit directives claires, Griet Verbeeck, professeur en construction durable à UHasselt, vous dirige vers une maison prête pour l’avenir.

Griet Verbeeck, professeur en construction durable à UHasselt, vous dirige vers une maison prête pour l’avenir.

1. Continuez à isoler

Isoler reste important, même si la Terre se réchauffe. « Plus votre isolation est épaisse, moins il y aura de déperditions de chaleur en hiver et moins la chaleur ne pénétrera en été » explique Griet Verbeeck. « Gardez vos fenêtres fermées lors des périodes de fortes chaleurs afin d’éviter que l’air chaud n’entre chez vous, car une fois la chaleur entrée dans le bâtiment, l’isolation conservera cette chaleur à l’intérieur de la maison. »

Découvrez ici quelle épaisseur d'isolant il faut prévoir.

2. Investissez dans du triple vitrage

Vous avez le choix entre double, triple et vitrage haute performance. « Avec du triple vitrage, on sent réellement que la chaleur extérieure est arrêtée. Combinez le tout avec une bonne protection solaire externe. Les rideaux ou screens intérieurs ont beaucoup moins d’effet. »

3. Prévoyez une protection solaire extérieure

Si vous avez beaucoup de vitres et peu ou pas de protection solaire efficace, beaucoup de chaleur entrera chez vous en été. Celle-ci restera à l’intérieur grâce à l’isolation. « Une bonne protection solaire externe est nécessaire pour empêcher votre maison de surchauffer » explique Griet Verbeeck. « Vérifiez chaque fenêtre, surtout celles dirigées vers le sud et l’ouest, pour voir comment vous pouvez les protéger du soleil. Il existe diverses possibilités : un parasol extérieur mobile ou un grand toit de terrasse. Mais les arbres et une pergola posée contre la façade sur laquelle vous laissez pousser des plantes grimpantes peuvent être une solution : en été, la verdure arrête le soleil et, en hiver, vous laissez le soleil faire son effet puisqu’il n’y a plus de feuilles. Il est important que les rayons du soleil n’entrent pas dans la maison directement en été. »

Conseil : comment vous armer contre les rayons du soleil indésirables.

Vérifiez chaque fenêtre pour voir comment vous pouvez les protéger du soleil.

Photo: RENSON Sunprotection  

4. Aérez au bon moment

En cas de fortes chaleurs, les températures baissent la nuit venue. Profitez de ces moments pour aérer votre maison. « Vérifiez quelles fenêtres vous pouvez ouvrir en toute sécurité afin que votre maison puisse se rafraîchir et que vous ayez une maison suffisamment fraîche le matin. Vous obtiendrez cet effet en ouvrant votre fenêtre ou en faisant tourner de manière très forte votre ventilation mécanique » explique Griet Verbeeck. « Un thermostat indiquant la température intérieure peut vous aider à savoir quand arrêter la ventilation. Si la température intérieure recommence à augmenter, le signal est que l’air extérieur est plus chaud que l’air intérieur et qu’il vaut mieux ne pas aérer davantage. »

Devez-vous éteindre votre système de ventilation durant la journée ? « Non. Vous aurez toujours besoin d’une ventilation à but sanitaire afin d’éliminer l’humidité et la production de CO2 afin de conserver un air intérieur sain pendant les journées estivales. C’est d’autant plus le cas si vous avez suffisamment de ventilation la nuit et le matin. »

Tout sur la ventilation lors de 10 cas extrêmes.

En cas de fortes chaleurs, les températures baissent la nuit venue. Profitez de ces moments pour aérer votre maison.

Photo: Renson - Ventilation  

5. Stockez chaleur et fraîcheur dans l’enveloppe du bâtiment

L’été est plus frais dans une maison en pierre. Pensez à la fraîcheur ressentie quand vous entrez dans une église. Utilisez dès lors l’enveloppe de votre bâtiment pour y stocker chaleur et fraîcheur. « C’est un atout d’avoir une maison construite avec des matériaux possédant une masse thermique comme la brique ou le béton » dit Griet Verbeeck. « Le froid de la nuit se stocke dans cette masse. De tels matériaux ralentiront également le réchauffement de votre maison. À cet égard, les maisons à ossature bois dont la masse est moins élevée présentent des risques plus élevés, car elles ne peuvent que peu stocker la chaleur et la fraîcheur dans les matériaux eux-mêmes. Cela permet à l’air de se réchauffer plus rapidement. »

6. Ne construisez pas n’importe où

Dans les années à venir, nous subirons de fortes précipitations. Par conséquent, vérifiez si vous allez construire dans des zones sujettes à inondations. « Le risque d’inondation dépend de l’environnement dans lequel vous construisez » explique Griet Verbeeck. « Faites d’abord une analyse de l’environnement aquifère (et notamment les effets nocifs qu’il peut avoir sur le système d’eau) afin de savoir si l’endroit est adapté à la construction et si cela ne posera pas de problèmes. »

Cinq conseils pour rendre votre maison à l’épreuve des inondations

7. Investissez dans une citerne d’eau de pluie suffisamment grande

Les périodes sèches conduisent souvent à des mesures d’économie de l’eau. « La récupération des eaux de pluie est désormais obligatoire dans les nouveaux bâtiments et pour les rénovations majeures. Prévoyez une citerne d’eau de pluie suffisamment grande pour que vous puissiez recueillir autant d’eau de pluie que possible. Vous pouvez donc (en période sèche) utiliser l’eau pour arroser vos plantes, tirer la chasse d’eau de votre toilette ou même pour votre machine à laver » conseille Griet Verbeeck.

Combien coûte une citerne d’eau de pluie ? Nous avons fait les recherches pour vous.

Prévoyez une citerne d’eau de pluie suffisamment grande pour que vous puissiez recueillir autant d’eau de pluie que possible.

Photo: GEP Watermanagement   

8. Utilisez des matériaux perméables dans votre jardin

Lors de pluies intenses, l’eau est abondante. « Pour éviter les inondations, il faut avoir suffisamment de possibilités pour que l’eau puisse s’infiltrer dans l’environnement » explique Griet Verbeeck. « Plus tout est couvert de matériaux imperméables autour de la maison, plus vous obtiendrez des accumulations d’eau. Si vous prévoyez suffisamment de surfaces non pavées autour de votre maison, l’eau pourra s’infiltrer immédiatement et vous aurez moins de risques d’inondation. Il existe aujourd’hui des matériaux massifs pour votre terrasse ou votre allée afin que vous puissiez y marcher, garer votre voiture, mais aussi l’eau s’infiltrer.

Utilisez des matériaux massifs pour votre terrasse ou votre allée afin que vous puissiez y marcher, garer votre voiture, mais aussi l’eau s’infiltrer.

Photo: Stone & Style  

 

Tomwood

Tomwood
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Sibomat NV

Sibomat NV
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Produits

Rehausse de bâtiments : toujours plus haut !

Thomas & Piron Rénovation

Rehausse de bâtiments : toujours plus haut !

Journée Chantiers Ouverts

Build Your Home

Journée Chantiers Ouverts

Journée Info Ytong gratuite

Ytong

Journée Info Ytong gratuite

Construire sur mesure avec planning et budget respectés et service parfait

Sibomat NV

Construire sur mesure avec planning et budget respectés et service parfait

Matériau de gros-œuvre, le béton donne toute sa stabilité à votre habitation!

infobeton.be

Matériau de gros-œuvre, le béton donne toute sa stabilité à votre habitation!

Optez pour un gain de temps avec la construction à ossature métallique

beSteel

Optez pour un gain de temps avec la construction à ossature métallique