Les célibataires domineront le marché immobilier en 2060

La population belge sera, d’ici 2060, de 13 millions de personnes. En 2016, nous n’étions alors que 11,3 millions. Une augmentation moyenne de 40.000 habitants par an. Un rythme plus lent que les trois décennies précédentes. Une conséquence logique : la population belge vieillit. Et cela a un impact sur la structure des ménages : le nombre de célibataires augmente. 

La population belge vieillit. Et cela a un impact sur la structure des ménages : le nombre de célibataires augmente.

Alors qu’en 2016, un ménage sur trois se composait d’une personne, la proportion sera de deux sur trois en 2060. C’est ce qui ressort des chiffres du Bureau fédéral du Plan. Le vieillissement joue un rôle majeur dans cette croissance. « Tant les célibataires que les veufs vivront de façon autonome, chez eux, plus longtemps » explique Dimitri Mortelmans à DeRedactie, sociologue à l’université d’Hasselt. « Nous ne voulons plus aller en maison de repos. »

Il y a aussi ces célibataires heureux qui aiment vivre seuls et les hommes célibataires, entre trente et cinquante ans, qui ont généralement un divorce derrière eux. Ils prennent une part importante dans cette tendance. 

Un habitat plus petit

« Ces résultats donnent à réfléchir » explique Philippe Donnay du Bureau du plan dans De Standaard. « Nous devons tenir compte de ces attentes dans nos politiques du logement et de la mobilité. » Johan Rutgeers, urbanologue de la KUL, plaide pour des logements plus petits. « Des habitations de 50 à 65 m² comme dans les pays scandinaves doivent émerger en Belgique. » 

Le sociologue Mortelmans trouve également que les choses doivent changer. « Notre parc de logements est, en grande mesure, axé sur les maisons avec enfants. Les gens, en vieillissant, entendent rester chez eux. Nous avons de plus en plus souvent besoin de logements adaptés. » Selon le sociologue, nos gouvernements devraient s’y employer systématiquement.

« Vous devez commencer à temps, définir vos plans. Vous ne devez pas attendre 2050 et vous mettre à paniquer. Mais cela ne signifie pas non plus que demain, vous devez construire des tonnes de maisons individuelles. » 

Source : De Standaard / Deredactie.be

Sibomat NV

Sibomat NV
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Thomas & Piron Home

Thomas & Piron Home
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Traditionnelle
Découvrez la maison