Construction passive : la norme dans un futur très proche

Photo: Porotherm  

Les logements avec une consommation d’énergie « quasi nulle », c'est-à-dire tendant vers le « zéro énergie», seront la norme obligatoire dans toute l’Europe à partir du 1er janvier 2021. Dans moins de 9 ans donc ! C’est encore loin, pensez-vous ? Pas tant que cela !

D’abord parce qu’un projet de construction se prépare longtemps à l’avance (choix et achat du terrain, conception du projet avec l’architecte, demande de permis d’urbanisme, devis et choix de l’entrepreneur… C’est donc bien avant 2021 que les futurs constructeurs devront tenir compte de cette nouvelle et radicale exigence d’efficacité énergétique adoptée en 2010 par le Parlement européen.

Ensuite parce qu’un tel changement ne se fera pas du jour au lendemain mais via des étapes à plus court terme à déterminer par chaque pays et parfois comme chez nous par chaque région. Ainsi, dans un proche avenir, construire « passif » sera obligatoire pour les nouveaux logements en Région bruxelloise à partir de 2015 et en Wallonie à partir de 2017.

Quant aux nouveaux bâtiments publics, ils devront montrer l’exemple et être « zéro énergie » dès 2019 dans toute l’Europe.

Passif ou zéro énergie ? Une brève définition s’impose

Une construction passive est tellement économe en énergie qu’elle peut se passer d’une installation de chauffage active. Pas besoin de chauffage central, grâce à une limitation drastique des pertes de chaleur (isolation maximale, étanchéité à l’air… ) et une conception et une orientation permettant de profiter au maximum des apports naturels de chaleur et de lumière. Cela s’accompagne d’une ventilation perfectionnée avec récupération de chaleur et parfois par un préchauffage naturel de l’air frais entrant via un « puits canadien ». Résultat : une consommation d’énergie de maximum 15 kWh par m² habitable pour le chauffage et la ventilation. Pour un savoir plus, voyez notre rubrique Maison passive ou consultez le site de la Plate-forme Maison Passive.

Une construction zéro énergie est une construction (passive) qui produit elle-même autant d’énergie qu’elle en consomme, grâce à des installations d’énergie renouvelable (panneaux solaires thermique ou photovoltaïques, pompe à chaleur…). C’est vers cela que tend la norme de consommation « quasi nulle » obligatoire dès 2021.

Surcoûts

Vous l’aurez compris, une construction passive ou zéro énergie permet des économies sur certains postes (pas de chauffage central) mais exige d’investir plus pour d’autres (isolation, ventilation, énergie renouvelable). Par rapport à une conception traditionnelle, on évoque souvent un surcoût global de l’ordre de 10 à 15%, à récupérer ensuite via la réduction de vos frais de chauffage et d’éclairage.

Photo: Porotherm  

Mais une construction n’est pas l’autre et le surcoût peut être inférieur ou supérieur à ce chiffre indicatif. Le dialogue avec votre architecte vous permettra de voir si le surcoût global peut être évité ou réduit en faisant des choix approprié de techniques et de matériaux. Il y a quelques années, les maisons passives étaient des constructions peu nombreuses commandées par des pionniers très motivés. En 2012, une grande société belge de « clé sur porte » affirme avoir déjà à son actif 36% des maisons passives construites dans notre pays. Espérons que la multiplication des constructions passives et les constantes améliorations techniques contribueront à réduire le coût de ces chantiers.

Primes et réductions fiscales

La décision européenne, datant de 2010, allait de pair avec une demande aux Etats membres de mettre en place des incitants financiers pour assurer la transition vers ces constructions à consommation d’énergie quasi nulle.

Ceux qui ont construit « passif » en 2010 et 2011 ont pu largement en profiter grâce au cumul de primes régionales et de réduction d’impôts. Si votre logement a été certificat « passif » ou « zéro énergie » demandé au plus tard le 31 décembre 2011 et émis au plus tard le 29 février 2012, vous bénéficierez encore d’une réduction d’impôt de :

  • 880 € par an pendant 10 ans = 8.800 € pour un logement passif
  • 1.760 € par an pendant 10 ans = 17.600 € pour un logement zéro énergie

Entretemps, la crise et les difficultés budgétaires sont passées par là et ces réductions d’impôt ont été supprimées pour les logements certifiées après le 29/02/2011.

Vous pouvez heureusement encore bénéficier de primes régionales :

  • En Région bruxelloise :
    • o Construction neuve passive : 80 €/m² jusqu'à 100 m² puis 40 €/m² jusqu'à 150 m²
    • Rénovation passive : 140 €/m² jusqu'à 100 m² puis 100 €/m² jusqu'à 150 m²

Ces primes bruxelloises sont fortement majorées pour les ménages disposant de revenus moyens ou faibles.

  • En Région wallonne :
    • Construction d’une maison unifamiliale passive : 6.500€

Pour plus de détails sur ces incitants et leurs conditions d’octroi, voyez notre indicateur de primes.

Conclusion : anticipez !

L’obligation de construire « passif » ou « zéro énergie » se rapproche à grand pas. Et il existe encore actuellement des possibilités de bénéficier d’aides publiques comme les primes régionales. Mais lorsqu’une norme devient obligatoire, ces incitants financiers disparaissent généralement en faveurs d’autres priorités. La situation budgétaire des états européens nous laisse aussi penser que d’une manière générale les aides publiques seront plutôt réduites qu’augmentées dans les prochaines années. Il vaut donc mieux y faire appel tant qu’elles sont disponibles.

Tenez compte aussi de l’évolution du marché immobilier. A moyen terme votre éventuelle nouvelle construction des années 2012-2019 sera comparée à un grand nombre de nouveaux logements ne consommant quasi plus d’énergie. Bâtir dès maintenant en tenant compte de ces futures normes vous aidera à conserver la valeur de votre bien.

Groep Huyzentruyt nv

Groep Huyzentruyt nv
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Traditionnelle
Découvrez la maison

Thomas & Piron Home

Thomas & Piron Home
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Produits

Étanchéité à l’air

Easykit

Étanchéité à l’air

Construire durablement ? Optez pour les blocs de béton

Coeck sa

Construire durablement ? Optez pour les blocs de béton

Profi-air le système de ventilation innovateur

Begetube

Profi-air le système de ventilation innovateur

KNX climate – regulation optimale pour votre maison passive

Vecolux bvba

KNX climate – regulation optimale pour votre maison passive

Réservez ici gratuitement votre magazine gratuit

Rénover et Construire avec Succès

Réservez ici gratuitement votre magazine gratuit