Comment construire pour atteindre les normes de Q-ZEN ?

Q-Zen ou Quasi-Zéro Energie sera dès 2021 la nouvelle norme obligatoire pour toute nouvelle habitation construite en Europe, que ce soit une maison ou un appartement.

Le but est de contribuer à la lutte contre le changement climatique et de réduire les émissions de CO² et la consommation d’énergie fossile. Pour faire simple, un logement Q-Zen devra être très économe en énergie et produire lui-même la quasi-totalité de l’énergie qu’il consomme encore pour le chauffage, la climatisation, la ventilation et l’eau chaude sanitaire, en favorisant les énergies renouvelables, pour arriver à une consommation d’énergie quasi nulle.

Anticipez !

Q-ZEN, va donc plus loin que les exigences actuelles en PEB (Performance Energétique des Bâtiments) qui restent valables jusqu’en 2020. Alors quelle norme choisir pour construire en 2019 ? Notre conseil est ANTICIPEZ et construisez dès maintenant avec la norme Q-ZEN du futur !

Pourquoi ? Parce qu’on ne construit pas pour quelques années mais pour l’avenir. Il est plus facile et moins coûteux d’intégrer ces exigences et les solutions techniques dès maintenant dans votre projet que d’être amené à modifier le bâtiment par la suite.

Vous pourrez ainsi bénéficier immédiatement du surcroît de confort et d’économies d’énergie lié à Q-ZEN. Et surtout, si un jour vous êtes amenés à le vendre ou à le mettre en location, votre bien ne sera pas dévalorisé par rapport à de futures constructions Q-ZEN plus performantes. Rappelez-vous que vous serez obligés à ce moment de fournir un certificat PEB au futur acquéreur ou locataire.

Q-ZEN : les points clés

  • Un très haut niveau de performance énergétique, avec une très faible consommation d’énergie primaire calculée en kWh par m² (Niveaux Ew et Espec). L'énergie nette requise pour le chauffage est égale ou inférieure à 85 kWh/m² (pour comparer à un bâtiment utilisant des énergies fossiles, c’est l’équivalent de 8,5 litres de mazout ou de 8,5m³ de gaz par m²).
  • Une isolation très poussée et une excellente étanchéité à l’air et donc un très faible niveau de déperdition d’énergie via l’enveloppe du bâtiment : toit, murs, sols, fenêtres et portes (niveau K). La pose de l’isolation doit se faire avec un très grand soin par des hommes de métier bien formés aux nouveautés en matière de techniques et de matériaux
  • Une limitation du risque de surchauffe qui pourrait entrainer en été de l’inconfort ou des dépenses d’énergie en climatisation. Ici l’orientation du bâtiment, le dimensionnement des baies et fenêtres et la qualité du vitrage sont très important pour maximiser l’apport solaire tout en évitant la surchauffe. Cela peut être complété par des protections solaires : stores, volets, écran de végétation…
  • Ce bâtiment étanche à l’air va générer de la vapeur d’eau, notamment du côté de la salle de bain et de la cuisine. Pour veiller à l’hygiène et au confort, ainsi que pour éviter la condensation, l’air humide ou vicié doit donc être évacué. Une installation de ventilation est obligatoire avec de préférence un système D – double flux permettant de récupérer la chaleur de l’air sortant.
  • Après toutes ces mesures d’économie, il restera quand même une faible quantité d’énergie nécessaire pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou l’éclairage. Choisissez des systèmes très performants. Il peut s’agir d’une petite chaudière à gaz à condensation mais il est vivement recommandé de privilégier les énergies renouvelables : chauffe-eau solaire, panneaux photovoltaïques, pompe-à-chaleur, cogénération, poêle ou chaudière à pellets…

Autrement dit, en Wallonie, il n’est pas impératif d’opter pour du renouvelable : la chaudière à condensation à gaz utilise une énergie fossile. La décision vous appartient mais elle doit être basée sur une étude de faisabilité qui elle est obligatoire et doit être réalisée par un expert agréé. Son rôle sera d’analyser pour votre projet, en fonction de la configuration du bâtiment, l’intérêt ou non d’utiliser tel ou tel système d’énergie renouvelable. Sachez enfin qu’opter pour du renouvelable vous aidera grandement à respecter les niveau de performance énergétique (valeurs Ew et Espec) exigés pour être labellisé Q-ZEN.

Pour l’installation d’un système de production d’énergie à partir de sources renouvelables, la Région wallonne vous recommande de faire appel à un professionnel certifié Qualiwall ou à une entreprise labellisée NRQual.

Tomwood

Tomwood
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Sibomat NV

Sibomat NV
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison