Choisir la bonne entreprise de construction : 15 conseils de 20 bâtisseurs !

Le choix du (des) bon(s) entrepreneur(s) dans le processus de construction ou de rénovation est très important. D’autant plus si vous optez pour une entreprise de construction générale ou une entreprise de construction clé-sur-porte.

En effet, dans ce cas, vous mettez une grande partie des travaux dans les mains d’une seule entreprise. Mais comment choisir entre les différentes entreprises ? Comment faire la différence entre les dizaines de prétendants pour un même secteur ?

Nous avons posé la question à 20 propriétaires qui ont dû faire le même choix. Comment ont-ils abordé le problème et quel est leur conseil ultime ?

Internet, salons et références

Le choix d’une technique de construction particulière est déterminante pour votre recherche. Préférez-vous le traditionnel ? Ou opterez-vous pour une ossature bois ?

Photo: Maisons Blavier  

S’informer, s’informer et puis sélectionner. Il est évident que toutes les personnes à qui nous avons parlé sont passées par cette phase. Dresser une liste des partenaires potentiels dans le secteur de la construction commence souvent sur Internet, lors de salons ou sur base de bonnes références en provenance de la famille, des amis, des connaissances ou d’un architecte.

"Une histoire énergétiquement importante"

Le choix d’une technique de construction particulière est déterminante pour votre recherche. Préférez-vous le traditionnel ? Ou opterez-vous pour une ossature bois ?

Photo: Thomas & Piron Home  

Une première sélection concerne parfois le choix même d’une technique de construction particulière. « Nous avons été sur Internet pour chercher des entreprises de construction et avons interrogé notre famille, nos amis et nos connaissances quant à leurs expériences. Mais comme nous souhaitions une ossature bois, cela éliminait déjà un certain nombre d’entreprises. La liste s’est raccourcie d’un coup. » nous raconte Claire Vanderhaeghen.

« Pour nous, le caractère énergétique et écologique de la construction était important. Les références et expériences des autres constructeurs ont fait le reste. Deux sociétés sont alors sorties du lot. Le facteur décisif ? J’avais un meilleur ressenti avec l’un d’entre elles. Leur approche était personnelle, le projet me semblait plus agréable » conclut Claire Vanderhaeghen.

"Des prix trop bas"

Le choix d’une technique de construction particulière est déterminante pour votre recherche. Préférez-vous le traditionnel ? Ou opterez-vous pour une ossature bois ?

Photo: Willco Products S.A  

Johan De Bliek et Patrick Pype ont, entre autres, également effectué une première sélection sur base d’une ossature bois. Patrick Pype : « Nous avions déjà construit, il y a un peu plus de quinze ans, ma liste a donc commencé avec les entreprises auxquelles nous avions déjà rencontrées. » 

« Nous avons effectué quelques recherches sur Internet et avons visité un salon. Cela a débouché sur plus ou moins cinq offres. Mon attention s’est portée sur la répartition des différentes rubriques : il y avait beaucoup de différences dans le rapport entre ossature bois, techniques et finition. Pour ces deux derniers postes, les prix pratiqués étaient parfois irréalistes tant ils étaient bas. »

« Toutes les entreprises ne sont pas prêtes à rédiger un devis détaillé et se contentent, au départ, à fournir un prix global. Cela augmente la difficulté à comparer. J’ai également exigé des garanties de crédit aux entreprises et vérifié si elles avaient quelques références. »

"Excel et timing"

Un critère supplémentaire pour certains candidats à la construction : le timing. A quelle vitesse une entreprise de construction va-t-elle pouvoir sortir des starting-blocks ?

Photo: Maisons Blavier  

Johan De Bliek : « Les salons sont idéaux pour comparer facilement différentes sociétés et effectuer un filtre supplémentaire. Au final, nous avons demandé des informations auprès de sic sociétés. »

« Un tableau Excel sera d’une aide précieuse pour comparer les spécificités des unes et des autres. Il faut comparer des pommes avec des pommes, donc nous avons analysé ce cahier des charges en détail. Nous avons pu écarter deux entreprises. Pour trois autres, nous avons soumis notre choix à des visites de maisons témoins. »

« Le timing est également important : certaines entreprises étaient déjà bookées pour un certain temps alors que notre choix définitif pouvait se mettre au travail rapidement. Il faut avouer que cette société bénéficiait d’un a priori positif. Des amis nous avaient expliqué la bonne expérience qu’ils avaient eue avec elle. »

"Une ami contre-maitre"

Venez-vous avec votre propre architecte ? Demandez-lui avec quels entrepreneurs il travaille régulièrement.

Photo: Remeha  

Chez Carl Vandenbroucke, une ‘relation personnelle’ a également été un facteur décisif pour arrêter son choix. « Un de nos amis travaille comme contre-maître. Cela crée un sentiment de confiance. Notre architecte avait déjà travaillé avec eux. Un avantage supplémentaire. »

"Une réflexion active"

Vous envisagez d’effectuer certains travaux, par exemple techniques, vous-même ? Toutes les entreprises de construction ne le voient pas forcément d’un bon œil.

Photo: Thomas & Piron Home  

Chez Ben Schroyen et Tim Goosens, l’architecte a été le point de départ de leurs projets respectifs. Tim Goossens : « Outre notre cercle d’amis, nous avons également interrogé notre architecte : avec quelles entreprises et quels entrepreneurs avaient-ils de bonnes expériences. »

« Notre architecte a établi un cahier des charges qui nous a permis de faire des demandes d’offres auprès de six entreprises. Grâce à ce cahier des charges, vous recevez des offres de prix extrêmement détaillées, ce qui facilite grandement les comparaisons » conseille Tim Goossens.

« Finalement, une entreprise a été écartée parce qu’elle était trop passive. Je veux que mon architecte puisse souligner les erreurs commises par mon entrepreneur, et vice versa. Ce n’est possible que si tout le monde montre une attitude proactive. »

"Pierre d’achoppement garantie"

Un terrain à bâtir soumis à obligation ? Pour certains constructeurs, c’est un plus, pour d’autres une véritable déception.

Photo: Maisons Blavier  

Certains candidats à la construction ont envie de se retrousser les manches. Pour Stijn Laureys, cela avait une grande importance dans la recherche de la bonne entreprise de construction.

« Nous voulions prendre certaines techniques à notre compte. Pour certaines entreprises, cela ne posait pas de problème jusqu’au moment où nous avons parlé de la question de la garantie. J’ai ainsi pu remarquer que les grandes entreprises ne sont pas très flexibles à ce niveau. »

« Nous nous sommes donc finalement dirigés vers des entreprises régionales, plus petites. Nous avons pu établir des accords clairs : s’il y a une fuite dans le chauffage au sol, c’est moi qui suis responsable. Si le sol s’affaisse parce que le PUR n’est pas bien pulvérisé, c’est eux qui seront responsables. Seule une entreprise a bien voulu s’associer à ce principe… »

"Une approche inversée"

L’entreprise de construction a-t-elle des ouvriers à son service ou la plupart des postes sont-ils confiés à des sous-traitants ?

Photo: Sapa  

Pour d’autres candidats à la construction, la recherche du bon endroit pour construire allait de pair avec une entreprise de construction déterminée. « Nous avons un peu travaillé à l’envers’ raconte Jochen Theite.

« Nous étions intéressés par un projet devant être effectué sur une de nos localisations préférées. Une entreprise de construction établie était déjà liée à ce projet. Nous n’avons donc pas dû choisir. Evidemment, nous avons fait nos ‘devoirs’. Nous sommes allés à une soirée d’information et avons obtenu des précisions via via. »

« Mais, pour être honnête, si cela avait été une autre entreprise présentant, elle aussi, de bonnes références, cela n’aurait pas fait de différence pour nous. »

"Une visite de chantier pour nous convaincre"

Idem pour Tatjana De Maesschalk. « Parfois, vous n’avez pas réellement à choisir. Une obligation de construire avec une entreprise clé sur porte était liée à notre terrain à bâtir. Cela ne nous posait pas de problème puisque nous étions ouverts à cette formule de construction.  »

« Ma sœur avait fait construire avec eux et une visite chez d’autres candidats à la construction a fini de nous convaincre. Nous avons même trouvé un blog très positif sur Internet concernant cette société. »

"Contrôlez les sous-traitants"

Pour Bert Vandevelde et Johan Winkelmans, ce type d’obligation liée à la construction était source de déception. Bert Vandevelde a un peu « été contre son envie vers une société clé sur porte. Mais le terrain était fantastiquement beau » tandis que Johan Winkelmans a cherché un autre endroit pour construire.

« L’entreprise clé sur porte en question était tout sauf flexible » explique Johan Winkelmans. « Quand je l’ai comparée avec d’autres entreprises, elle ne faisait pas le poids. Je me suis donc mis en quête d’un terrain à bâtir sans obligation. »

« Je contrôle aussi les sous-traitants qui travaillent pour une entreprise donnée. Depuis combien de temps travaillent-ils ensemble ? Quels sont leurs liens ? Vous devez vous assurer que les sous-traitants ne feront rien qui puisse nuire à la collaboration. »

15 conseils en or

Espérons que vous puissiez profiter des trucs et astuces émanant de l’expérience de certains propriétaires. Nous avons regroupé leurs meilleurs conseils ci-dessus et les avons complétés avec les conseils ultimes des autres candidats à la construction que nous avons interrogés :

  1. « Les salons de la construction sont le moment idéal pour pouvoir rencontrer et comparer plusieurs entreprises en un seul jour. »
  2. « Sondez la famille, les amis et les connaissances quant à leurs bonnes et mauvaises expériences. »
  3. « Demandez à votre architecte avec quelles entreprises il a déjà collaboré. »
  4. « Faites un tour dans le quartier afin d’avoir un aperçu des réalisations des petits acteurs régionaux. »
  5. « Utilisez Internet pour lister les entreprises disponibles, mais aussi pour jauger de la satisfaction des autres propriétaires. »
  6. « Ne visitez pas seulement les maisons témoins, mais aussi les chantiers. Vous saurez ainsi comment votre maison sera vraiment construire. »
  7. « Demandez une liste de références et discutez avec d’autres clients. Qu’est-ce qui était bien et qu’est-ce qui l’était moins ? »
  8. « Exigez une offre détaillée par courrier. Vous pourrez ainsi comparer les caractéristiques des uns et des autres de manière correcte. Des grosses différences ? Demandez pourquoi, mais aussi que l’on vous explique ces différences. »
  9. « Vérifiez depuis combien de temps la société existe. »
  10. « Assurez-vous que l’entreprise fait les travaux elle-même et dans quelle mesure elle fait appel à des sous-traitants. Quelle est la relation avec ceux-ci ? Depuis combien de temps travaillent-ils ensemble ? »
  11. « Si vous n’avez que peu de connaissances en matière de construction, demandez à quelqu’un qui en a d’effectuer un cahier des charges ou de vous accompagner sur chantier… »
  12. « Si vous achetez un terrain à bâtir lié par une obligation de construction, faites vos devoirs envers la société avant de plonger avec elle dans les travaux… »
  13. « Choisissez une entreprise proactive pour votre projet. C’est l’interaction entre les parties qui garantira des résultats optimaux. »
  14. « Si vous n’avez pas d’architecte, l’entreprise peut-elle amener quelqu’un qui mettra sa signature sous les plans ? Est-ce quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance et qui défendra vos intérêts ? »
  15. « Restez critique et continuez à poser des questions ! »

Tomwood

Tomwood
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Constructions Dewaele

Constructions Dewaele
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Produits

Construire avec Dewaele Ossature Bois

Constructions Dewaele

Construire avec Dewaele Ossature Bois

Conseil et assistance en cas de procédures – Autres disciplines

Dehaese & Dehaese - cabinet d'avocats sprl

Conseil et assistance en cas de procédures – Autres disciplines

Quand la veille grange devient Byzance !

Thomas & Piron Rénovation

Quand la veille grange devient Byzance !

Brochures au format PDF gratuites

Rénover et Construire avec Succès

Brochures au format PDF gratuites

Maisons Paquet - Modèle Origan

Maisons Paquet

Maisons Paquet - Modèle Origan