Agent immobilier : 4 x raison de lui confier votre vente

La réputation des agents immobiliers n’est pas brillante : deux tiers des Belges ne leur attribueraient pas leur confiance, révèle le Real Estate Trust Barometer. Mais comment cela se fait-il que tant de gens soient si méfiants ? Et quelle est la plus-value d’un agent immobilier ? Nous avons posé la question à Dennis Vansweevelt.

Pourquoi cette méfiance ?

Mauvaise réputation

“L’achat/vente d’une habitation est bien souvent l’une des plus importantes opérations de votre vie. Si quelque chose tourne mal, cela peut virer au drame. Et cela finit par se savoir naturellement”, confie Dennis Vansweevelt, agent immobilier. “Et ce, alors que plus de 90% des transactions se passent très bien.”

Bouc émissaire

Les agents immobiliers sont souvent désignés boucs émissaires. “Il arrive souvent que les gens passent à côté d'un bien qu’ils voulaient vraiment. Ce qui représente naturellement pour eux une grande déception et ils prennent souvent l’agent immobilier comme bouc émissaire.”

Pas toujours en bonne et due forme

“Mais, il faut l’admettre, certains agents immobiliers ne font pas leur travail en bonne et due forme. Soit ils ne gèrent pas correctement leur dossier, soit ils transmettent de mauvaises informations et tout s’enraie. À cause de ce genre d’expérience, les acheteurs et vendeurs se font une mauvaise idée des agents immobiliers qui eux agissent de manière correcte et transparente.”

Quelle plus-value représente l’agent immobilier ?

1. Il garantit une estimation de valeur correcte

“Beaucoup de gens sous-estiment l’importance d’une évaluation correcte de leur habitation”, déclare Vansweevelt. “Ils pensent connaître la valeur de leur maison, mais il s'agit le plus souvent d'une approximation de nature émotionnelle. Ils y ont vécu tellement de choses (heureuses comme malheureuses) et investi tant d’argent. Mais il faut considérer un ensemble de choses.” Un agent immobilier raisonne de façon rationnelle. Il connaît le prix, le marché et la région et ce dernier critère ne peut être sous-estimé. “Deux maisons comparables peuvent représenter une énorme différence, même si elles se situent à 500 mètres l’une de l’autre.”

2. Il se charge des aspects administratifs

“Nous nous chargeons de toute la paperasserie. Nous allons chez le notaire, nous réglons la PEB, le contrôle de l’installation électrique, nous demandons les plans de construction auprès de la commune, … car on peut prétendre qu'une maison fait 200 m², est-ce vraiment le cas ? Nous vérifions et faisons en sorte que l’acheteur soit par la suite préservé de toute mauvaise surprise. Les dossiers sont de plus en plus complexes. Et demain, nous devrons probablement y ajouter le passeport numérique de l’habitation ou l’inventaire amiante.”

L’agent immobilier veille aussi à ce que tout figure de manière détaillée dans le compromis. “Nous y mentionnons tout cela d’une manière transparente et nous passons des accords concrets. Le poêle reste-t-il dans la maison ou les vendeurs le reprennent-ils ? Les rideaux peuvent-ils rester accrochés aux fenêtres ? Il est nécessaire de passer de bons accords à propos d’aspect mobiliers, afin d’éviter toute discussion par la suite. Cette façon de faire est tout bénéfice pour les deux parties.”

3. Il présente l’habitation de manière attractive

Photos professionnelles

Un agent immobilier présente votre habitation sur le marché de manière attractive. “Les photos sont souvent prises par des photographes professionnels et parfois, nous utilisons des drones pour réaliser de beaux clichés”, poursuit Vansweevelt. “Nous utilisons ces photos sur le site web, dans les journaux régionaux et dans la brochure de chaque habitation. Une brochure de votre habitation est une bonne chose pour les propriétaires, mais aussi très pratique pour les candidats acquéreurs : toutes les informations importantes y sont rassemblées dans un seul document.”

Médias sociaux

À l’heure actuelle, une grande part de la promotion immobilière se fait en ligne. “Nous présentons chaque habitation sur notre site web qui enregistre des milliers de visiteurs par jour. Mais les médias sociaux aussi gagnent du terrain. Aussi, nous publions chaque habitation sur Facebook. Les gens identifient leurs amis dans nos publications et ainsi, le nombre de candidats acquéreurs augmente considérablement. Étant donné que les agents immobiliers ont souvent un solide réseau en ligne, de plus en plus de gens voient les habitations à vendre : en moyenne 25.000 vues par habitation. C’est le genre de choses qui est difficile à réaliser si vous êtes particulier.”

Rénovation intérieure

“Il arrive que nous réalisions une rénovation partielle de l’habitation. Le living est vraiment laid ? Nous le rafraîchissons avec une couche de peinture aux murs ou installons quelques beaux meubles. Ainsi, les candidats acheteurs ont une meilleure idée du potentiel de cette maison.”

4. Il se charge de la négociation 

Vous avez choisi un agent immobilier ? Les candidats acheteurs vont négocier avec lui et non directement avec le vendeur. Et c’est une bonne chose, précise Vansweevelt. “Nous faisons en sorte que la communication soit agréable et correcte. Il arrive que beaucoup de candidats manifestent de l'intérêt pour un bien au même moment. Si vous ne savez pas gérer cela correctement, cela devient vite chaotique. Mais ces candidats sont naturellement face à l’achat de leur vie et la transparence et la communication sont donc indispensables et c’est précisément à ce niveau qu'un professionnel représente une réelle plus-value.”

“L’offre d'un acheteur et la contre-offre du vendeur peuvent facilement devenir émotionnelles voire passionnelles. Et le jeu peut même dégénérer. Nous faisons en sorte que tout se passe de manière posée, afin d’éviter tout conflit. Et pour le vendeur, cela ne présente que des avantages, car il arrive parfois que nous parvenions à tirer davantage que prévu.”

Et le prix ?

La commission de l’agent immobilier s’élève à environ 3% du prix de vente d’une habitation. “Certaines personnes jugent que c’est de l’argent vite et facilement gagné. Mais elles ne savent souvent pas le travail que cela représente pour les agents immobiliers”, déplore Vansweevelt. “Il arrive que nous ayons de la chance et qu'un bien se vende en une semaine. Mais cela peut aussi durer des mois et parfois même l'habitation ne trouve aucun amateur du tout. Et comme nous appliquons le principe ‘no cure, no pay’, nous ne gagnons rien. Même si nous avons investi pas mal de temps et d’argent.”

Bonne impression

Enfin, Vansweevelt souligne aussi la bonne impression que vous suscitez en tant que vendeur lorsque vous faites appel à un agent immobilier. “Le fait qu’il soit prêt à engager un agent immobilier est révélateur de l’état d’esprit du propriétaire. Qu’il soit disposé à se faire aider indique qu’il ne craint pas le regard critique d’un professionnel. Et cela représente aussi une garantie pour l’acheteur.” 

Constructions Dewaele

Constructions Dewaele
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Sibomat NV

Sibomat NV
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Ossature bois
Découvrez la maison