Comment vendre votre habitation ou votre terrain et avec qui ?

Si vous souhaitez vendre un bien immeuble, vous avez grosso modo trois possibilités : soit vous vous en chargez, soit vous confiez cette mission à un notaire, soit vous faites appel à un agent. Chacune de ces méthodes présente des avantages et inconvénients particuliers. À vous d'apprécier quel scénario vous paraît le plus intéressant.

Faire appel à un agent

Si vous vendez par l'intermédiaire d'un agent immobilier, ce dernier fournit les efforts nécessaires (annonces dans les journaux, sur internet, en vitrine, etc.) pour que votre bien soit vendu. De cette manière, davantage de personnes ont l'occasion de voir votre propriété et la chance de trouver un acquéreur est donc plus grande. En revanche, l'agent reçoit une indemnité sous forme d'une commission, laquelle s'élève généralement à environ 3 % du prix d'acquisition. Cette commission est déduite du montant de la vente. Conclusion : la chance de vente (rapide) est nettement plus grande, mais le coût est aussi relativement élevé. Si le bien immeuble n'est pas vendu par l'agent, aucune commission ne doit lui être payée.

Lorsque vous vendez votre propriété par l'intermédiaire d'un agent, la transaction devra toujours être officialisée par un notaire.

Se charger de la vente

Vous pouvez aussi chercher vous-même un acquéreur, sans l'intervention d'un agent ou d'un notaire. De cette manière, le prix de la vente vous revient intégralement et vous devrez rétrocéder aucune commission à un agent ou à un notaire. Dans ce cas, les frais d'annonce sont aussi intégralement à votre charge.
Il existe divers moyens pour mettre en vente votre terrain ou votre habitation. Une affiche "A vendre" avec l'indication claire de vos coordonnées suscite généralement de nombreuses réactions. Vous pouvez par ailleurs passer une annonce dans des journaux ou magazines spécialisés. Sachez cependant que dans la plupart des publications, les annonces les plus attrayantes avec photo sont réservées aux notaires et agents.

Comme dans la vente par un agent, lorsque vous avez cherché et trouvé un acheteur, vous devez également passer devant un notaire pour officialiser la vente. Les frais de notaire sont intégralement à charge de l'acquéreur.

Faire appel à un notaire

Si vous voulez vendre, vous pouvez aussi faire appel à un notaire. Cette méthode se situe pour ainsi dire à mi-chemin entre la vente par ses propres moyens et la vente par agent immobilier. Comparé aux agents, les notaires font moins de publicité (sur internet, dans les journaux, etc.) pour votre bien immeuble mais la commission qu'ils demandent est inférieure aussi. Généralement, les notaires demandent une commission d'environ 1 % qui couvre les frais de publicité. Pour des habitations dépassant une certaine valeur, il est intéressant de proposer au notaire d'annoncer gratuitement à condition que vous fassiez passer l'acte devant lui, ce qui lui donnera lieu à des honoraires. Avantage supplémentaire de cette méthode : vous pouvez toujours vous adresser au notaire pour un avis juridique.

Quel que soit le canal choisi, la vente proprement dite aura toujours lieu par l'intermédiaire d'un notaire. Dans ce cas, l'acheteur doit payer des droits d'enregistrement mais aussi les honoraires du notaire. Avant la passation de l'acte, le notaire doit effectuer une série de recherches, ce qui prend en principe un maximum de quatre mois.

Constructions Dewaele

Constructions Dewaele
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Thomas & Piron Home

Thomas & Piron Home
  • Nouvelle construction
  • Rustique/Classique
  • Traditionnelle
Découvrez la maison