Accessibilité, polyvalence et confort : voici l’habitation à vie

Livios, en collaboration avec Carehome of The Future, apporte une attention particulière au fait de poursuivre sa vie et de vieillir dans la même maison. Cette semaine, nous voyons comme ce thème peut se refléter dans la pratique et nous avons visité une nouvelle maison bâtie à Herent. Elle a été conçue dans un esprit d’accessibilité, de confort et de flexibilité.

Différences de hauteur

A l’arrière, de grandes fenêtres apportent énormément de lumière dans la maison.

A l’avant, le dénivelé du terrain est adouci grâce à une rampe d’accès en pente douce.

Le hall d’entrée.

Quelques pas suffisent à rejoindre la salle à manger et le salon.

Cette passerelle relie le bureau et les chambres d’invités.

Les espaces vides assurent que la lumière soit parfaitement diffusée dans toute la maison.

Le bureau vu de la passerelle.

Le vide permet un contact entre l’étage et le rez-de-chaussée.

« Nous vivons depuis un certain temps à Herent. Mais lorsque ma femme a rencontré des problèmes d’équilibre, il n’était plus évident de rester dans notre ancienne maison » nous raconte le propriétaire. « Il y avait trop de différences de niveaux : quelques marches ici, un escalier par là. Nous avons donc décidé d’opter pour le confort et de construire une nouvelle maison » nous explique ce couple encore alerte. L’accessibilité et la mobilité ont donc trouvé bonne place sur leur liste de souhaits.

Accessibilité

Le résultat est un magnifique bâtiment contemporain, une réalisation d’Herman Lenaerts, ingénieur architecte à Louvain. « L’accessibilité était bien évidemment très importante, mais nous ne voulions pas que le concept souffre de cette demande » explique l’architecte. « Elle est intégrée au bâtiment de façon naturelle, sans artifices trop visibles ou constructions spéciales. »
La maison n’apparaît pas comme un lieu ‘adapté’, mais plutôt comme un environnement très moderne : un style élégant et spacieux qui offre un sentiment de liberté sublimé par la lumière naturelle entrant dans les pièces en abondance.

Pente douce et ascenseur intérieur

« L’attention sur l’accessibilité commence à l’extérieur, dès l’allée devant la porte d’entrée. Le terrain est en pente et le chemin en pente douce est un bon compromis pour permettre d’accéder à la maison sans marches. Une autre entrée peut se faire par le garage en contrebas et l’ascenseur intérieur des plus discrets » commente Herman Lenaerts.

Une vie de plain-pied

La maison est conçue de telle sorte que tout ce dont deux personnes ont besoin pour vivre confortablement se trouve au rez-de-chaussée : le hall d’entrée, la cuisine, le salon salle à manger, la buanderie, mais aussi la chambre et la salle de bain.

Extension à l’étage

« C’était une décision consciente que de n’installer qu’une seule chambre au rez-de-chaussée. Les deux autres ‘chambres d’amis’ – pour les petits-enfants – sont à l’étage, avec une toilette à part, une salle de bain et un bureau. Cet étage doit être considéré comme une extension de la maison, les fonctionnalités de bases se trouvant toutes en bas » explique le propriétaire.

Un hall très pratique

Dans le hall d’entrée, toutes les portes ont été regroupées. Un point central et tout est à portée de main (ou de pieds) : la porte d’entrée, la toilette, l’ascenseur intérieur, l’escalier vers la cave et l’accès vers l’espace de vie. Selon l’architecte, « c’est le résultat d’un design fonctionnel et compact. »

Bien plus que de l’espace pour circuler

« Dans une construction classique, vous perdez énormément de place avec des pièces standards comme un couloir ou un hall de nuit » détaille l’architecte. « Ici, il n’y a pas de couloir, mais cela ne signifie pas qu’il y ait un sens de circulation ». La maison est divisée en deux par ce que Herman Lenaerts nomme une ‘rue’.
En travaillant avec un vide, il est possible de faire rentrer de la lumière par tous les côtés de la maison et celle-ci peut toujours atteindre le rez-de-chaussée. « Cette conception vous permet de vous déplacer dans la maison de façon très naturelle. Si vous entrez dans la maison, vous pouvez vous rendre directement sur la terrasse en suivant une seule ligne. »

Aménagement polyvalent = espace supplémentaire

« Un autre avantage est que l’espace de circulation n’intervient pas dans la fonctionnalité des pièces, mais les complète. Elle peut, en d’autres termes, être utilisée comme espace complémentaire à un espace existant » ajoute l’architecte.
« Cet espace est idéal si vous aimez recevoir régulièrement des amis » se réjouissent les propriétaires. « Nous avons ainsi la possibilité d’élargir notre salle à manger et d’agrandir la table. On peut facilement y installer 20 personnes. Et ce, alors que la taille de la salle à manger n’est pas forcément gigantesque. » « La polyvalence est plus importante à mes yeux que l’interchangeabilité » affirme Herman Lenaerts. « Dans cette maison, grâce à sa conception ingénieuse, vous pouvez agrandir ou réduire la surface des pièces simplement en déplaçant les meubles. »

Cuisine

Si vous entrez dans la maison, vous êtes immédiatement dans le salon salle à manger. Du côté droit de cette ‘rue’, un rien masquée par une paroi en saillie, vous trouverez le bloc-cuisine avec une table pour le petit déjeuner et une terrasse extérieure couverte. L’attention est portée aux détails. La cuisine est ainsi conçue de façon ergonomique avec, entre autres, une hauteur de meuble personnalisée afin de rendre, par exemple, le lave-vaisselle plus accessible.

Tout est dans les détails

« Si nous sommes au lit et que nous devons aller à la toilette, une lumière de nuit s’allume automatiquement » explique le propriétaire. « Le trajet lit-salle de bain et retour est donc suffisamment éclairé. »
La salle de bain a été également réfléchie avec un revêtement antiglissade. Tout aussi remarquable, le rez-de-chaussée est de plain-pied, sans la moindre différence de niveau. Des détails qui changent tout et qui démontrent que la conception de cette maison a été intelligemment pensée.

Réflexion puis conception

« Nous avons pris le temps de réfléchir à de nombreux points avant d’entamer la conception de la maison. Nous avons beaucoup discuté et mis sur pied un programme d’analyse approfondie, avant même de commencer à dessiner les plans » se souvient Herman Lenaerts.
L’architecte et les propriétaires avaient déjà travaillé ensemble, ce qui représentait un atout majeur. « Nous savions parfois à l’avance ce que l’autre pensait » s’amuse-t-il.

Applicable aux jeunes constructeurs

« Est-ce que cette manière de travailler concerne également les jeunes propriétaires. Je suis catégorique, ma réponse est oui » martèle Herman Lenaerts. « Une construction polyvalente n’a pas seulement une valeur pour vous. Elle augmente également la valeur de revente de la maison. C’est l’architecte qui doit voir ce qui est faisable et ce qui peut fonctionner. »

Constructions Dewaele

Constructions Dewaele
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Tomwood

Tomwood
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison