16 interventions qui augmentent le prix de votre maison… ou pas

Vous rénovez votre maison pour bénéficier de plus de confort, mais qu’en est-il si vous devez vendre ? Comment vous assurer que vous en augmentez la valeur, sans effectuer des investissements sans rendement ?

Rendre votre maison plus attrayante augmente les chances de vente rapide. Toutefois, un investissement aussi important ne garantit pas une valeur de revente plus élevée.

Photo: Wienerberger  

 

1. Donner un nouveau look à votre façade

L’aspect extérieur de votre maison détermine la première impression des acheteurs potentiels. Une façade sale et décolorée, des murs extérieurs endommagés ou des fissures sont autant d’éléments repoussants, si les acheteurs n’ont tout simplement pas abandonné. Un sablage ou une remise en couleur peut faire des merveilles. Avec une isolation supplémentaire des façades, vous prenez un avantage majeur.

Rendre votre maison plus attrayante augmente les chances de vente rapide. Toutefois, un investissement aussi important ne garantit pas une valeur de revente plus élevée. Donc, si vous souhaitez la rénover, essayez de faire les choses vous-même. 

2. Placer de nouvelles portes et fenêtres

Vous avez acheté une vieille maison avec du simple vitrage ou les menuiseries extérieures sont désespérément dépassées ? Des portes et fenêtres de haute qualité donnent non seulement un aspect plus frais, mais elles ont aussi un effet bénéfique sur votre facture énergétique, sur l’acoustique, et vous pouvez apporter plus de lumière dans la maison. Ici aussi, l’investissement se fera pour vous plus que pour élever la valeur de revente de la maison.

Le coût de fenêtres neuves s’élève à environ 10% du prix global d’une maison neuve. Pour un logement existant, vous prendrez comme référence le prix d’une nouvelle construction ayant la même superficie.

Attention : de nouvelles menuiseries extérieures auront moins d’effet en termes d’économies d’énergie que l’isolation des murs, du toit ou des sols.

3. Poser de nouveaux sols

Votre sol va subir de nombreux dégâts au fil des années. Pourtant, un sol ancien, de caractère, peut charmer les acheteurs potentiels. Pensons aux carrelages en ciment dans leur état d’origine. Réfléchissez bien à la question de savoir si l’investissement dans de nouveaux planchers fera une réelle différence pour votre maison. En outre, une rénovation des sols n’est pas toujours évidente.

4. Rafraîchir cuisine et salle de bains

La cuisine et la salle de bains ont gagné en importance ces dernières années. Plus que jamais, nous y recherchons confort et convivialité. Les chasseurs de maison se concentrent sur ces deux pièces. Certaines interventions mineures peuvent faire des merveilles : une nouvelle douche, un nouveau robinet, de nouveaux meubles, un coup de peinture…

Conseil : les goûts diffèrent. Investissez donc dans un look intemporel et dans la qualité plutôt que dans le luxe et la personnalisation. Surtout si vous ne prévoyez de vivre dans votre maison que quelques années encore. Une cuisine exclusive avec les derniers appareils d’électroménagers ou une salle de bains avec jacuzzi ou hammam sont de beaux plus, mais peuvent effrayer les candidats acheteurs si l’investissement est disproportionné par rapport au reste de la propriété. Vous courrez alors un risque financier.

5. Ajouter une salle de bains

Une deuxième salle de bains peut être un plus, surtout pour les familles nombreuses. De plus, cette salle de bains supplémentaire ne doit pas être aussi grande que la salle de bains principale. Vous pouvez donc l’installer à bon prix, mais aussi à un coût plus élevé. Bien évidemment, vous devez avoir accès au chauffage, à l’éclairage et à l’eau (chaude). Une salle de bains supplémentaire au rez-de-chaussée est aussi un avantage lorsque vous vieillissez.

La cuisine et la salle de bains ont gagné en importance ces dernières années. Plus que jamais, nous y recherchons confort et convivialité.

Photo: Kaldewei  

 

6. Opter pour la durabilité et les économies d'énergie

Nous devons rénover nos habitations à un rythme élevé afin de répondre aux besoins énergétiques futurs. Plus vite vous améliorez l’efficacité énergétique de votre maison, mieux vous en profiterez en tant que résident, parce que vous économiserez immédiatement sur les coûts énergétiques. Vous attirerez aussi plus d’acheteurs potentiels. Dans le cas contraire, ils devront de toute façon effectuer ces travaux eux-mêmes, après la vente. C’est donc une garantie absolue de prix de revente plus élevé.

Les économies les plus importantes peuvent être réalisées en améliorant l’enveloppe du bâtiment. Les techniques durables telles que les panneaux solaires, une chaudière à condensation au gaz, l’éclairage LED… ont également un effet positif sur votre gestion de l’énergie.

Conseil : les techniques ont une durée de vie limitée. S’attaquer à l’enveloppe du bâtiment aura des effets à vie. Discutez de vos options en détail avec un expert afin d’effectuer les meilleurs choix. Découvrez ici comment faire une différence de 2.000 euros par an.

7. Donner une fonction aux espaces inutilisés

Aménagez cave ou grenier en chambre à coucher supplémentaire ou comme espace de détente. Plus un espace offre des opportunités, plus il devient attractif pour les acheteurs potentiels. La rénovation d’une cave est généralement plus coûteuse que la rénovation de votre grenier. Portez aussi une attention suffisante aux facteurs tels que l’isolation ou l’humidité.

Attention : l’espace habitable supplémentaire, tout comme les grands travaux d’amélioration du confort, peut avoir un impact sur le revenu cadastral (RC). Vous devez en faire mention après chaque rénovation. Votre RC peut alors augmenter tout comme votre précompte immobilier.

8. Jouer avec les espaces

Les vieilles maisons sont connues pour la multiplicité de leurs pièces. Voyez comment vous pouvez ouvrir celles-ci et mettre l’accent sur un aspect pratique et fonctionnel. Y a-t-il des cloisons qui peuvent être enlevées pour créer plus de lumière et une sensation d’espace ? Inversement, vous pouvez diviser de très grands espaces en deux. C’est idéal pour donner aux pièces de nouvelles fonctions. Cela permet ainsi à votre ancien débarras de devenir une nouvelle salle de bain ou à votre salle à manger de faire partie intégrante de votre salon.

9. Augmenter la superficie

Une annexe ou une véranda rendent votre maison beaucoup plus grande. Il y a un public pour ce genre de choses. Cela représente un coût considérable (travaux d’excavation, fondations, raccordements, finitions). De plus, vous devez tenir compte du chauffage et d’une éventuelle climatisation (Comment profiter de votre véranda toute l’année ?). De même qu'un entretien supplémentaire pour ces grandes fenêtres.

Décidez si l’investissement en vaut la peine et si vous pouvez y voir un retour sur investissement. Optez pour une extension en phase avec le reste de la maison.

10. Créer la bonne atmosphère

Votre intérieur détermine également dans une large mesure ce que les gens seront prêts à payer pour votre maison. Présentez une maison relaxante et lumineuse. Évitez les couleurs vives et les éléments de style trop frappants. Jouez sur l’espace de la maison en agençant convenablement les meubles. Assurez que vos murs, portes et fenêtres soient correctement peints. Les acheteurs potentiels pourront alors imaginer comment ils aménageront les espaces dans le futur. De petites interventions peuvent faire une grande différence.

Les vieilles maisons sont connues pour la multiplicité de leurs pièces. Voyez comment vous pouvez ouvrir celles-ci et mettre l’accent sur un aspect pratique et fonctionnel.

Photo: Gettyimages  

11. Présenter une maison saine

Les problèmes d’humidité et de stabilité jettent une ombre sur votre vente et nécessitent l’intervention d’un expert. Il est préférable de résoudre les défauts visibles à temps comme une porte qui grince, un bois vermoulu, un robinet ou un toit qui fuit, des prises qui ne fonctionnent pas… Vous ne devez même pas faire appel à un professionnel.

12. Aménager votre jardin

Les Belges adorent leur jardin. Les familles avec enfants à la recherche d’une nouvelle habitation peuvent difficilement s’en passer. Il va sans dire que votre jardin et votre terrasse doivent être préparés dans les moindres détails lors de la visite d’acheteurs potentiels.

Comment tirer le meilleur parti de votre jardin ? Cette infographie vous met sur la bonne voie.

Attention : n’exagérez pas avec l’ameublement de votre jardin si vous avez l’intention de déménager dans un délai relativement court. Plus il y a de tâches d’entretien, plus vous risquez de dissuader les gens. De plus, la plus-value financière sera plutôt limitée.

13. Installer un toit de terrasse

Une terrasse couverte ou un toit de terrasse augmente le prix de votre maison. Votre jardin et votre terrasse seront plus attractifs et vous créerez un espace extérieur supplémentaire, même lorsque les conditions météorologiques sont moins favorables.

14. Prévoir suffisamment de places de parking

Les places de parking sont toujours un atout majeur. Surtout dans les quartiers densément peuplés. Vos options sont limitées ? Vérifiez auprès les autorités locales si, par exemple, vous pouvez transformer une partie de votre cour avant en une ou deux places de stationnement. L’aménagement d’un nouveau parking n’a généralement pas d’effet majeur sur le prix de revente.

15. Vérifier votre toit

Un nouveau toit n’aura pas d’effet vertigineux sur le prix de vente de votre maison. L’inverse est vrai : vous devez vous assurer que votre toit est en ordre et ne présente, par exemple, pas de fuites. Si votre toit est désespérément en mauvais état et que vous prévoyez de vivre longtemps encore dans votre maison, il est important de considérer le toit dans sa globalité, tant au niveau des finitions que de l’isolation. Toutefois, cette approche globale aura un effet positif sur le prix de revente et vous bénéficierez immédiatement d’avantages énergétiques.

16. Installer une piscine

Le choix d’une piscine fixe présente des risques lors d’une revente de par les coûts d’entretien et d’exploitation inhérents. Pour de nombreux candidats acheteurs, cela ne pourra pas avoir d’impact sur le prix de vente que vous demandez. D’autre part, chez les chasseurs de propriété, vous ciblez un public au budget plus important. Prévoyez une piscine si vous voulez en profiter des années encore et pas comme un éventuel investissement.

Prévoyez une piscine si vous voulez en profiter des années encore et pas comme un éventuel investissement.

Photo: LPW Pools   

En résumé ?

Comment, de manière générale, aborder votre maison pour une revente future ? 

  1. Entretenez votre maison autant que possible, d’abord pour votre plaisir.
  2. Rafraîchissez régulièrement votre maison pour qu’elle soit dans l’air du temps.
  3. Faites les choses pour vous. Les valeurs de revente sont imprévisibles.
  4. N’imaginez pas faire des travaux d’envergure pour attirer de nouveaux acheteurs.
  5. Rendre votre maison plus attrayante avec des interventions mineures est une bonne option : nettoyez-la, posez une couche de peinture, assurez la fraîcheur de l’atmosphère, entretenez votre jardin…
Cet article a été élaboré avec l'aide de Mathieu Vansweevelt (Vansweevelt Makelaars)

Constructions Dewaele

Constructions Dewaele
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Thomas & Piron Home

Thomas & Piron Home
  • Nouvelle construction
  • Moderne/Contemporaine
  • Ossature bois
Découvrez la maison

Produits

Concept de revêtements de façade en bois Woodface®

Outdoor Wood Concepts®

Concept de revêtements de façade en bois Woodface®

Vous avez un projet de rénovation, d'agrandissement ou d'extension?

Thomas & Piron Rénovation

Vous avez un projet de rénovation, d'agrandissement ou d'extension?

Face à l’amiante ne prenez pas de risques avec vieux revêtements de sol

Face à l'amiante

Face à l’amiante ne prenez pas de risques avec vieux revêtements de sol