livios logo

En images : un duplex très comblé

Des combles décrépits, une intuition tenace et un brin de chance. Tels sont les ingrédients qui ont conduit à la création de ce lumineux duplex, conçu par l’architecte et maître d’ouvrage Gautier Taquard.

L’histoire de ce projet commence lorsque Gautier Taquard apprend que son ancien associé, propriétaire du dernier niveau d’un immeuble de rapport datant de 1920 sis dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles, souhaite le revendre. « Cela faisait quelques années qu’il avait obtenu le permis pour transformer ce bel espace sous toiture, mais il n’avait jamais entamé les travaux, raconte Gautier Taquard. Je lui avais donc proposé “à tout hasard” de lui racheter son bien, le jour où il voudrait s’en défaire, pour en faire mon propre lieu de vie. Un jour, il m’a demandé si ma proposition tenait toujours. Mon intuition de l’époque était la bonne ! »

Un projet à deux niveaux

Situé au niveau des combles, et s’ouvrant à l’arrière sur un vaste intérieur d’îlot, cet espace en piteux état, où tout était à (re)faire, desservait deux chambres de service et un coin qui avait dû servir de toilettes. L’idée maîtresse du projet était de rehausser la toiture afin de pouvoir construire un étage supplémentaire. Sans reprendre celui de l’ancien propriétaire, l’architecte a conçu son propre projet et introduit une nouvelle demande de permis.

Gagner en hauteur et en volume

Pour commencer, l’espace existant a été totalement libéré des paroi existantes – seul un pan de mur a été conservé — et la toiture entièrement démontée. Pour créer le nouveau plancher de la future extension et obtenir de grandes portées ne nécessitant pas de colonnes, l’architecte a utilisé de longues poutres métalliques, dont les encoches ont permis, à l’instar d’un jeu de Lego, le placement des gîtages. L’architecte a par ailleurs pu récupérer tout l’espace commun du dernier palier, faisant par là un important gain de place. En effet, la nouvelle porte d’entrée ne se trouve plus au sommet des deux dernières volées d’escalier de l’immeuble, mais bien au niveau du palier inférieur. Maintenues et restaurées, ces deux volées font désormais partie intégrante du lieu de vie.

Séjour traversant

Après avoir libéré tout le plateau existant, place à l’apport de lumière. Un grand bandeau vitré en façade à rue vient éclairer cuisine, salle à manger et bureau. À l’arrière, la façade a été ouverte au maximum, grâce à une grande baie vitrée qui inonde le salon de lumière et s’ouvre sur la nouvelle terrasse. Au niveau de la cage d’escalier, une baie verticale surplombe également la porte-fenêtre donnant accès à une toiture plate. Tout l’espace du séjour est ainsi traversant.

Un cachet particulier

Un nouvel escalier a été placé dans le prolongement de l’existant pour rejoindre le niveau supérieur. Dessiné par l’architecte et fabriqué sur mesure par un menuisier, sa conception originale découle, d’une part, de la volonté de conserver à tout prix la lumière naturelle émanant des baies placées au niveau de la cage d’escalier et, d’autre part, de la contrainte d’espace. Fabriqués en chêne massif, tout comme les marches, les garde-corps sont totalement inhérents à la structure, procurant à l’escalier un cachet particulier qui marque fortement le séjour de son empreinte.

Vue très dégagée

À l’étage, l’architecte a reproduit, en façade arrière, la baie vitrée du niveau inférieur. La chambre parentale se projette ainsi littéralement sur le cœur d’îlot, procurant une vue très dégagée. Son volume est constitué d’un chien-assis, permettant de disposer d’un espace qui n’est pas directement sous pente. Loin d’être grande, la salle de bains a été parfaitement optimisée, puisqu’on y trouve une baignoire, un meuble-lavabo et une douche à l’italienne. Le long du petit couloir habillé d’un plancher en bambou, les toilettes et l’espace buanderie complètent le volume de l’étage.

Réalisation : G-Architecture
Texte : Stephan Debusschere
Photos : Laurent Brandajs
Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire nr. 444.


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/dossiers/inspiration/en-images-un-duplex-tres-comble/