livios logo
logo

En images : une touche d'originalité dans un cube blanc épuré

En architecture, si la forme du parallélépipède rectangle permet une exploitation maximale de l'espace, elle manque souvent de personnalité. Le talent de l'architecte consiste alors à lui apporter une vraie valeur ajoutée. Une mission que les architectes Eva Koch et Nele Cloots ont accomplie ici avec brio.

La maison de Karen et Wim est située dans une rue sans issue d'un lotissement hétérogène au nord d'Anvers. Le couple avait envie de quelque chose de sobre, avec des exigences somme toute assez classiques : une unifamiliale 4 façades peu énergivore, revêtue d'un enduit blanc, avec beaucoup de fenêtres, de lumière naturelle et d'espace. De l'extérieur, la maison ressemble à un cube blanc épuré.

Verticalité et distribution originale

Pour éviter que l'habitation ne ressemble à un « traditionnel » cube blanc, l'architecte Eva Koch a décidé de jouer avec les volumes intérieurs. « Nous avons cassé l'uniformité spatiale du rez-de-chaussée en abaissant le niveau de la partie salon : la cuisine et la salle à manger prennent ainsi de la hauteur, tandis que le salon bénéficie d'une position unique, plus intime, au milieu des autres fonctions. » Le fait d'avoir créé de la verticalité dans un lieu où les espaces s'interpénètrent lui confère un caractère ludique qui rend l'habitation d'autant plus conviviale et agréable à vivre.

Plusieurs autres éléments apportent à la maison un cachet particulier à travers l'ingéniosité de son organisation. À commencer par l'emplacement de la porte d'entrée vitrée au centre de la façade. Ainsi positionnée, elle structure clairement la partie avant du bâtiment avec, à gauche, un bureau ; à droite, le hall et l'accès au reste de la maison ; en face, trois marches menant directement au salon. L'espace accolé au mur extérieur latéral est occupé par un bloc technique où sont regroupées les pièces de service : toilettes, buanderie et une réserve s'ouvrant sur la cuisine via une porte intégrée dans les placards. Cet espace est également accessible de l'extérieur.

Ouvert et fermé à la fois

Le choix architectural de créer un vide au-dessus du rez-de-chaussée détermine la distribution de l'espace à l'étage. Aménagé entre le couloir et le salon, un escalier en chêne massif débouche sur une mezzanine d'où l'on a vue sur la cuisine et l'espace de vie au rez-de-chaussée. Elle sert de bureau et de salle de jeu pour les enfants.

À l'image du rez-de-chaussée, le reste de l'étage se caractérise par une distribution peu habituelle. Ici, pas de succession ordonnée de pièces, mais une répartition astucieuse, entre espaces ouverts et clos. Ainsi, les deux petites chambres d'enfant sont séparées du reste de l'étage par un bloc de placards aux extrémités duquel se trouvent leur salle de bains et un W.-C. avec, entre les deux, un espace de rangement/local technique.

La chambre des parents se trouve à l'autre bout de la maison, avec vue sur le jardin. Comme les chambres des enfants, elle est séparée du reste de l'étage par un bloc positionné perpendiculairement au volume des enfants et comprenant une salle de bains et un dressing. Cerise sur le gâteau, une terrasse en ipé de deux mètres de large court sur presque toute la longueur de la maison, soit 15 mètres. L'endroit idéal pour profiter du soleil en toute tranquillité.

Réalisation : Eva Koch
Texte : Jos Segaert
Photos : Luc Roymans
Découvrez le reportage complet dans Je vais Construire n°436.


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/dossiers/inspiration/en-images-une-touche-doriginalite-dans-un-cube-blanc-epure/