livios logo

Tire ton plan : une suite parentale mansardée

Chaque mois, nous soumettons le projet d'un lecteur à trois spécialistes. Découvrez ici une proposition pour l'aménagement d'une suite parentale mansardée.

La situation existante

Il y a 15 ans déjà que les propriétaires ont acheté cette grande maison dans un joli village du Brabant wallon, entouré de champs. La bâtisse présente un agencement atypique, avec des demi-niveaux, des coins et des recoins… Leurs deux enfants ont longtemps profité d’une spacieuse pièce sous toit, un peu à l’écart du volume principal, pour accueillir leurs amis en toute indépendance. Cette pièce jouit en effet de deux accès : l’un depuis l’étage de la maison, l’autre via un escalier partant de l’espace de rangement/buanderie situé en contrebas.

La pièce est actuellement éclairée par deux fenêtres de toit (une dans chaque versant) et une ouverture dans le pignon. Le sol est recouvert d’un plancher en sapin. Une petite mezzanine, accessible par une échelle de meunier, offre encore un peu d’espace supplémentaire, toutefois très bas de plafond.  

Les souhaits

L’idée de transformer ce bel espace en suite parentale, avec chambre, dressing et salle de bains, a toujours été présente mais ne s’est jamais concrétisée. Les propriétaires aimeraient en profiter eux-mêmes avant, peut-être, d’en faire une chambre d’hôte. Concrètement, ils envisagent de scinder partiellement la pièce pour installer une douche et un double lavabo, sans perdre en luminosité. Les niches existantes au niveau de la porte pourraient accueillir des placards de rangement. Enfin, la mezzanine pourrait être aménagée en un petit coin cosy dédié à la lecture ou à loger un enfant en bas âge.

Les propriétaires sont bons bricoleurs et pourraient mettre la main à la pâte pour éviter un budget exorbitant. Ils apprécient le style champêtre et authentique, dans un esprit shabby chic, mélangeant le blanc et les couleurs sobres et chaleureuses. Dans un tout autre genre, le style industriel, avec de grandes verrières, leur plaît également.

La proposition de DRAWW Interior & Architecture Design Studio

Pour structurer ce grand espace ouvert, nous l’avons partagé en trois zones distinctes : une zone de circulation qui comprend les armoires du dressing, une chambre à coucher implantée de manière centrale et une salle de bains.

Les deux premières zones sont traitées à l’identique, avec des matières et des teintes douces et claires : le plancher en sapin est poncé et traité à l’aide d’un vernis incolore, le mobilier et les murets de séparation sont réalisés sur mesure en panneaux de peuplier, les murs sont peints en blanc et le plafond – qui se prolonge dans la même teinte au-dessus de la salle de bains pour réunifier l’ensemble – est de couleur gris clair. Le papier peint végétal qui habille le mur du pignon, au niveau de l’escalier, apporte une touche décorative apaisante.

La salle de bains reçoit un traitement plus froid qui contraste avec le reste de la pièce et qui, par ses matières et ses teintes, exprime sa fonction. Pour profiter de la lumière naturelle durant la toilette, deux vasques sont posées sur des piètements métalliques appuyés contre le muret de séparation qui fait aussi office de tête de lit. Dans le prolongement des vasques, la douche à l’italienne est fermée par une cloison vitrée cerclée de profilés noirs en aluminium. Les dimensions de la salle de bains étant limitées, le mur du fond est habillé d’un grand miroir qui augmente la sensation d’espace.

Pour ce qui est des accessoires, les miroirs de toilette et les éclairages de la tête de lit arborent des teintes noir brillant et or. Leurs formes rondes et leurs matières se répondent pour rétablir un lien entre les deux zones et conférer une touche d’élégance à l’ensemble.

Budget

  • Interventions techniques : 2.000 euros
  • Appareils sanitaires : 7.500 euros
  • Salle de bains : 1.500 euros
  • Sol : 2.500 euros
  • Parachèvement plafond : 1.500 euros
  • Mobilier sur mesure : 8.000 euros
  • Travaux d’électricité : 1.500 euros 
  • Travaux de peinture : 5.000 euros
  • Total (hors TVA et honoraires) : 29.500 euros 

Conseil : Découvrez les autres projets dans Je vais Construire n° 443.


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/dossiers/inspiration/tire-ton-plan-une-suite-parentale-mansardee/