Ce communiqué de partenaires a été publié par Focus Housing et n'a donc pas été écrit par Livios.

L’achat d’une habitation. Plus que le seul prix de vente !

L’achat d’une habitation est un projet qui comporte bien d'autres postes budgétaires que le seul prix de vente de votre nouvel appartement ou de votre nouvelle maison. Des coûts que tout acheteur éclairé évalue et additionne au préalable. Vous aussi ! 

1. Frais bancaires

Emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent. En intérêts, mais aussi en frais administratifs. Deux postes de coût à ne pas perdre de vue lorsque vous souscrivez un emprunt :

> Les frais de dossiers se montent à environ 500 euros.
> La banque voudra connaître la valeur exacte de votre habitation et fera usage du compromis à cet effet. Dans certains cas exceptionnels, comme lorsque vous souhaitez emprunter plus que 100% de la valeur, une estimation sera effectuée, dont le coût sera à votre charge. Selon la valeur de l’habitation, vous payerez entre 225 et 675 euros.


2. Droits d’enregistrement

Les droits d’enregistrement sont des impôts uniques que vous payez sur le prix d’achat de votre appartement ou maison. Les tarifs diffèrent selon que vous achetez en Flandre, à Bruxelles ou en Wallonie. En Flandre, vous payez 10% sur le prix d’achat, en Région bruxelloise ou wallonne (pour une première acquisition), 12,5 %.

Bon à savoir

> Si le revenu cadastral (RC) de votre habitation est inférieur à 745 euros, vous entrez dans la catégorie du taux d’enregistrement réduit pour une habitation modeste. Cela signifie que vous ne payez que 5% de droits d’enregistrement sur votre achat en Région flamande. En Région wallonne, le taux est de 6% sur une première tranche qui est, pour 2016, fixée à € 151.348,51 et en Région bruxelloise, le taux réduit ne s’applique pas, mais vous pouvez peut-être bénéficier d’autres exonérations.
> En Flandre, pour l'achat d’un premier logement ou terrain, vous bénéficiez d’une exonération sur les premiers 15.000 euros et d’une réduction de 1.000 euros supplémentaires si vous souscrivez un crédit hypothécaire. A Bruxelles, le montant de l'exonération se monte à 60.000 euros sur l'achat de l'habitation. Dans les anciens quartiers bruxellois pour lesquels une dynamique de rénovation est nécessaire (zone EDRLR  pour "Espace de Développement Renforcé du Logement et de la Rénovation"), l'abattement peut s'élever à 75.000 euros.
> Pour une construction neuve, vous ne payez généralement pas de droits d'enregistrement, mais bien 21% de TVA. 
 

3. Coûts chez le notaire
 
Lorsque vous achetez une habitation, vous êtes obligé de recourir à un notaire. Le montant total est constitué de ces cinq parties dont vous devez tenir compte :

> 1% de droit d’enregistrement sur le montant emprunté.
> 0,30% de droit d’inscription sur le montant emprunté.
>le salaire du conservateur des hypothèques, qui inscrit l’hypothèque.
> les honoraires du notaire. Ce montant est fixé par la loi et correspond à un pourcentage de la valeur du bien. Pour une habitation de 200 000 euros, vous payerez par exemple 2 164 euros et pour un logement de 180 000 euros, vous payerez 2 042 euros. 
> les frais d’acte facturés par le notaire, comme le coût de l’enquête urbanistique, des attestations de sol et des attestations hypothécaires. Ce montant peut varier entre 800 et 1 100 euros.

4. Mais aussi ..

Les coûts de rénovation, l'aménagement, le déménagement, assurances, ...

> Lisez l'article en entier sur Focus Housing .


Lisez ce que la rédaction de Livios a écrit sur début ?