Les banques plus strictes : 20 % de fonds propres pour un prêt habitation

Depuis fin mai, toute personne qui souhaite construire, rénover ou acheter une maison doit certainement pouvoir fournir 20 % du coût global en fonds propres. Pour une maison de, par exemple, 300.000 euros, vous devrez sortir 60.000 euros de votre poche. Les 240.000 euros restants pourront alors être empruntés à la banque. C’est la Banque Nationale qui entend imposer cette mesure à tous les organismes de prêt du pays.

Pour une maison de, par exemple, 300.000 euros, vous devrez apporter 60.000 euros de fonds propres. Les 240.000 euros restants pourront toujours être empruntés à la banque.

Plus de dettes

Ces conditions plus sévères sont la conséquence de la hausse des dettes dans les familles. C’est du moins l’avis de la Banque Nationale. L’année dernière, les dettes cumulées s’élevaient à 250 milliards d’euros, 5% en plus qu’en 2015. « Les banques doivent disposer de plus de capital » peut-on entendre chez Greet Van Criekingen de BNP Paribas Fortis.

C’est ce que cette mesure devrait assurer. Parce que si l’on devait subir une nouvelle crise économique, les banques devraient revendre les habitations pour faire face à la dette. Elles seraient alors dans une position de faiblesse qui pourrait engranger des pertes.

Selon le gouverneur de la Banque Nationale, Jam Smets, les banques auraient été négligentes dans l’octroi des prêts ces dernières années. C’est ce qui ressort de la présentation du rapport annuel de la Banque Nationale. Certaines banques ont toutefois déjà pris leurs précautions. « Chez BNP Paribas Fortis, nous appliquons depuis des années la règle des 80/20 » explique Greet Van Criekingen à notre rédaction. « Nous avons pu ainsi limiter les arriérés, jusqu’à 1 %. Notre quotité moyenne, l’année dernière, était de 79 %, en ligne avec les chiffres demandés. »

Une différence de taille

Tout le monde est donc enclin à suivre. Même si la tendance était déjà initiée depuis un certain temps, on attend depuis mai dernier un plus gros effort financier de la part des futurs emprunteurs en résidentiel ? Et que faire s’ils ne peuvent fournir les fonds demandés ? Ajuster leur projet reste une option. Emprunter au-dessus des 80 % ne se fera que dans des cas exceptionnels et ces prêts seront d’autant plus chers. « C’est aux banques à établir les conditions. Un prêt plus cher se traduit de différentes manières. Un taux d’intérêt plus élevé est l’une des pistes les plus probables » conclut Greet Van Criekingen.

Dans tous les cas, définir un bon plan budgétaire sera encore plus important dans le cadre de nouveaux bâtiments, mais surtout dans le cadre de travaux de rénovation puisque vous devrez tenir compte du prix d’achat du bien immobilier.

Source : VTM Nieuws

Produits

Crédit hypothécaire : Crédit Habitation Souple

BNP Paribas Fortis

Crédit hypothécaire : Crédit Habitation Souple

Crédit de soudure ou Crédit pont

BNP Paribas Fortis

Crédit de soudure ou Crédit pont

Crédit énergie : prêt vert

BNP Paribas Fortis

Crédit énergie : prêt vert

Assurance Incendie Top Habitation

BNP Paribas Fortis

Assurance Incendie Top Habitation

La chasse aux maisons avec l'app ‘Home on the Spot’

BNP Paribas Fortis

La chasse aux maisons avec l'app ‘Home on the Spot’