Prévoir des garanties

Même bien pensé, conclure un prêt hypothécaire suppose toujours un risque. Que va-t-il se passer si vous rencontrez des difficultés financières, suite au chômage, à la maladie ou au décès de votre partenaire? Prévoyez donc une série de mesures de sûreté lors de la conclusion de votre prêt.

Limiter la variabilité

Comme nous l'avons déjà signalé dans les précédents chapitres, les prêts à taux variable sont moins chers à la conclusion que ceux avec un taux fixe. Pour éviter qu'à la suite d'une augmentation du taux d'intérêt, votre charge mensuelle augmente considérablement, il vous est possible de limiter cette variabilité. Vous pouvez par exemple prendre un prêt qui ne pourra être adapté la première fois qu'au bout de cinq ou dix ans. Vous pouvez aussi fixer un plafond grâce auquel votre taux d'intérêt ne peut augmenter que dans une certaine limite. Si, par exemple, vous contractez un emprunt +2/-2, cela signifie que le taux d'intérêt ne pourra augmenter ou diminuer que de maximum 2 %.

Accordéon

Il peut également s'avérer intéressant de conclure un prêt dit "accordéon" qui permet d'adapter la durée du prêt en cas de variation du taux, plutôt que de modifier le montant que vous remboursez chaque mois. Dans cette formule, vous risquez seulement de devoir rembourser plus longtemps que prévu initialement.

Différentes formules

Vous pouvez également limiter le risque en combinant différentes formules. Vous pouvez par exemple opter pour un taux variable pour une partie du montant et un taux fixe pour l'autre. Si les taux d'intérêt augmentent, le préjudice financier reste donc limité.

Assurer contre la perte de revenus

Vous pouvez par ailleurs vous assurer gratuitement contre la perte de revenu pour le cas où vous viendriez à perdre votre emploi. Il s'agit d'une initiative de la Région wallonne. Cette assurance est soumise à une série de conditions qui ne sont au demeurant pas très strictes, de sorte que de nombreux constructeurs et acheteurs peuvent y prétendre. Pour de plus amples renseignements, nous vous conseillons de prendre contact avec le Ministère de la Région wallonne - Division du Logement.

Assurance de revenu garanti

Une telle assurance gratuite est très alléchante, mais vous devez cependant vous assurer que celle-ci est réellement suffisante. Si vous ou votre partenaire souffrez d'une incapacité de travail suite à un accident, le salaire de votre conjoint plus l'indemnité de la mutualité éventuellement complétés de la prime pour perte de revenus suffiront peut-être à couvrir votre prêt et pourvoir aux besoins du ménage. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez envisager de conclure une assurance de revenu garanti. Une telle police est généralement conclue par des indépendants mais elle peut aussi constituer pour des salariés une énorme sécurité, surtout si votre charge d'emprunt est très lourde.

Assurance solde restant dû

Que se passe-t-il si vous ou votre partenaire décédez ? C'est à cela que sert l'assurance solde restant dû. La plupart du temps, la clé de répartition de cette assurance est de 50-50, ce qui signifie que si un des deux partenaires décède, la banque reprend la moitié du remboursement à sa charge. Vous pouvez vous demander si cela suffit. Supposez que l'homme représente 80% des revenus du ménage. Dans ce cas, il est peut-être préférable d'opter pour une formule 80-50, auquel cas la banque paie 80 % du prêt si l'homme décède. Cette formule vous coûtera plus cher, mais d'autre part, elle peut vous mettre à l'abri d'importants problèmes financiers.

Produits

Crédit hypothécaire : Crédit Habitation Souple

BNP Paribas Fortis

Crédit hypothécaire : Crédit Habitation Souple

Crédit de soudure ou Crédit pont

BNP Paribas Fortis

Crédit de soudure ou Crédit pont

Crédit énergie : prêt vert

BNP Paribas Fortis

Crédit énergie : prêt vert

Assurance Incendie Top Habitation

BNP Paribas Fortis

Assurance Incendie Top Habitation

La chasse aux maisons avec l'app ‘Home on the Spot’

BNP Paribas Fortis

La chasse aux maisons avec l'app ‘Home on the Spot’