livios logo

La cuisine ouverte : haut lieu social

Les cuisines ouvertes sont désormais la norme. Mais si elles font rêver dans les magazines et sur les réseaux sociaux, il ne faut pas perdre de vue que leur conception doit être parfaitement réfléchie. Bien que les possibilités soient infinies, il faut tenir compte de nombreux points d’attention.

La cuisine est le cœur de notre habitation. Depuis le début de la pandémie, nous avons passé plus de temps à la maison, cuisiné et pâtissé davantage, nous poussant à réinterpréter nos espaces de vie de manière multifonctionnelle. C’est ainsi que l’îlot de cuisine sert aussi de bureau ou de table pour les devoirs des enfants. Il apparaît désormais évident que la cuisine ouverte est une tendance faite pour durer. La cuisine est devenue l’endroit où les membres de la famille se retrouvent, où nous accueillons nos amis. Pour toutes ces raisons, mais aussi dans une perspective de durabilité, il est crucial de ne pas rogner sur les matériaux ou l’esthétique.

Bon pour la santé

Abattre les murs entre la cuisine et le séjour permet de créer plus d’espace, mais aussi de profiter d’une luminosité plus abondante. Cette quête d’espace et de lumière ne manquera pas de se poursuivre dans les années à venir. La qualité du climat intérieur occupe également une place prépondérante. Étant donné que les maisons actuelles sont fortement isolées et que seuls des systèmes de ventilation assurent encore un apport en air frais, le climat intérieur laisse parfois à désirer. Et ça, les fabricants de hottes aspirantes l’ont bien compris. Il existe, par exemple, des hottes classiques qui évacuent les vapeurs et les odeurs de cuisson, et purifient aussi l’air.

Le haut lieu des contacts sociaux

Le fait que la cuisine soit devenue un haut lieu de rencontre influence bien évidemment sa conception. Un comptoir avec quelques tabourets figure parmi les grandes tendances de ces dernières années. On observe également un glissement qui, au premier abord, pourrait passer inaperçu. Auparavant, l’évier donnait sur l’extérieur ; aujourd’hui, il est recentré vers l’intérieur. En outre, cuisiner est devenu un acte social. Il est de ce fait important de prévoir suffisamment de place dans la cuisine, afin que plusieurs personnes puissent y travailler en même temps. La poubelle ne se trouve généralement plus sous l’évier. L’emplacement du plan de cuisson est également important pour ne pas entraver l’accès aux armoires. Tous ces détails améliorent considérablement le confort.


© Kvik  


© Luc Roymans  


© Yannick Milpas/B-bis architecten  

Soyez plus malin que le désordre

Dans les magazines et sur le net, les cuisines ouvertes semblent toujours impeccables. Dans la réalité, les choses peuvent être bien plus chaotiques. Avant tout, il est important d’adapter le nombre d’armoires et leur répartition à vos besoins. Prévoyez au moins deux armoires colonnes. Vous pouvez non seulement y ranger une foule d’ustensiles, mais aussi y intégrer le réfrigérateur et/ou le(s) four(s). Vous aimez cuisiner avec des épices ? Prévoyez donc un endroit proche de la cuisinière pour les stocker. Les tiroirs, surtout sous le plan de travail, sont plus pratiques que les armoires, car vous avez une meilleure vue d’ensemble de leur contenu. Dans cette optique, les armoires de pharmacie sont elles aussi bien pratiques. Si vous voulez aller encore plus loin, il existe divers systèmes pour organiser vos tiroirs, notamment pour ranger verticalement des récipients, ce qui est beaucoup plus ordonné.

Les appareils, beaux et perfectionnés à la fois

Étant donné que la plupart des appareils électroménagers sont visibles dans une cuisine ouverte, et qu’ils doivent fonctionner dans un plus grand espace, ils ont fortement évolué ces dernières années, tant sur le plan technique qu’esthétique. Les lave-vaisselle et réfrigérateurs sont désormais encastrables, afin de disparaître derrière une porte d’armoire. Ils sont aussi beaucoup plus silencieux qu’avant, afin de ne pas vous déranger lorsque vous regardez la télévision le soir. À cet égard, il est d’ailleurs conseillé d’opter pour un lave-vaisselle dont le fond est en métal et non en plastique, car vous entendrez beaucoup moins les projections d’eau. Au niveau des hottes également, l’offre s’est considérablement étoffée. Il existe aujourd’hui trois catégories : les hottes suspendues, les hottes intégrées et les hottes de plafond.

La cuisine gagne sans cesse en intelligence. Et bien que de nombreuses personnes soient encore réfractaires à une technologie galopante, force est de constater qu’il peut être agréable de contrôler votre four ou d’autres appareils depuis votre canapé, par commande vocale ou à l’aide d’une application sur votre smartphone. Une telle application peut s’avérer bien pratique également pour savoir quand remplacer ou nettoyer les filtres de la hotte.

Novy cloud vapeur camp noir

Photo Novy
  


© Lucid/B-bis architecten  


© Neff  

Engagement esthétique

Sur le plan purement esthétique, les possibilités d’aménagement de votre cuisine sont infinies. Pour faire simple, deux options s’offrent à vous : harmoniser le style de la cuisine et du séjour, ou créer deux ambiances totalement différentes. Vous pouvez contraster les couleurs sur les murs, opter pour un revêtement de sol différent, voire travailler avec une différence de niveau. Vous pouvez également faire un rappel de l’ambiance, en reprenant des matériaux ou des coloris de la cuisine pour la table de salle à manger ou pour d’autres meubles du séjour.

Une autre possibilité consiste à envisager la cuisine comme un élément monolithique, en travaillant avec une seule et même couleur – généralement le noir – pour les armoires et le plan de travail. Un évier et des appareils électroménagers noirs s’imposeront naturellement dans cette configuration, tandis que d’autres meubles noirs ponctueront le séjour pour assurer le dialogue avec la cuisine.

La séparation la plus logique entre la cuisine et le séjour est l’îlot. Il s’agit d’un élément de liaison fonctionnel, tout en étant esthétique. Si vous optez pour un îlot avec plan de travail coulissant, vous pourrez entièrement camoufler des appareils tels que la taque de cuisson ou l’évier, qui sera alors équipé d’un robinet rabattable. À défaut d’îlot, une simple table de salle à manger peut également servir à délimiter l’espace. L’intégration de l’éclairage contribue elle aussi fortement à l’ambiance de la cuisine et du séjour. Il vous faut beaucoup de lumière pour cuisiner ou faire la vaisselle, mais un éclairage plus subtil pour les autres activités. De même, la lumière peut être froide et blanche pour travailler, mais une couleur chaude et jaune crée une atmosphère plus chaleureuse. Certaines hottes permettent de régler l’intensité lumineuse, mais aussi la température de couleur de leur éclairage, à l’aide d’une télécommande.

Pas pour tout le monde

Bien qu’une cuisine ouverte présente de nombreux avantages, elle ne convient pas à tout le monde. Si vous n’aimez pas ranger, si vous êtes sensible au bruit ou si vous préférez être seul(e) aux fourneaux, une cuisine ouverte n’est pas faite pour vous. Vous pourriez en revanche envisager un aménagement semi-ouvert, à l’instar d’une cuisine en U, qui permet un certain isolement. Vous pourriez aussi aménager votre cuisine derrière un mur à mi-hauteur, ou réaliser une ouverture centrale dans un mur, afin de créer une belle perspective sur un autre espace.

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/amenagement-de-cuisine/la-cuisine-ouverte-haut-lieu-social/