livios logo

Halogène ou induction: comment préférez-vous cuisiner ?

Les plaques vitrocéramiques fonctionnent sur des résistances, sur des halogènes ou par induction. La plupart fonctionne avec une combinaison de ces systèmes.

Plaques de cuisson à halogène

  • Ces plaques réagissent quasi instantanément à la température grâce à des lampes à halogène. On le voit d’ailleurs très bien car la plaque se met immédiatement à rougir. Avec le système par résistance, ce réchauffement se fait progressivement.
  • Les plaques à halogène sont intéressantes lorsqu’on veut par exemple cuire rapidement un steak. Si en revanche vous voulez faire bouillir quelques litres d’eau, elles ne fonctionneront pas plus vite que des résistances ordinaires du fait que le verre des plaques de cuisson ne peut supporter que 500 °C et que ces dernières s’éteignent donc automatiquement lorsque cette température est atteinte.
  • L’allumage et l’extinction permanents des plaques à halogène ne sont d’ailleurs pas toujours favorables pour un processus de cuisson continu. C’est pourquoi, une plaque de cuisson contiendra rarement quatre zones à halogène mais plutôt une combinaison de celles-ci avec des zones à résistances.
  • Parfois les deux principes sont combinés en une seule zone de cuisson. A l’extérieur, l’on a alors un élément halogène circulaire qui «doit donner le départ», et le reste de la zone de cuisson se compose d’éléments radiants ordinaires qui prennent ensuite le relais.

Photo Princess Keukens
  

Les plaques à induction

Le principe de fonctionnement d’une plaque à induction est totalement différent de celui des plaques vitrocéramiques. Dans les plaques de cuisson normales, c’est la plaque qui chauffe et transmet ensuite la chaleur à la casserole. Ce n’est pas le cas d’une plaque à induction où la casserole est chauffée à l’aide d’un champ magnétique. Ce système offre une série d’avantages:

  • le principal avantage est certainement la rapidité de chauffe et de refroidissement de la plaque, ce qui à son tour, se traduit par une plus faible consommation.
  • Il s’agit également d’un système plus sûr, car la casserole ne chauffe que si elle se trouve sur la plaque. Le risque de brûlure est donc nettement moindre.
  • Etant donné que seule la casserole chauffe, la chaleur produite dans la pièce est également moindre, si bien que la température dans la cuisine reste agréable.
  • Autre avantage : moins de risque qu’un aliment ne brûle sur la plaque. De plus, la plaque à induction permet certaines préparations qui ne sont possibles qu’au bain-marie sur une plaque traditionnelle, comme faire fondre du chocolat, préparer une sauce béarnaise ou maintenir certaines préparations chaudes pendant une longue période.

Puissance

Lors de l’achat d’une plaque à induction, veillez à la puissance des bobines. Plus le nombre de watts est élevé, plus vite chauffe la bobine. Dans la première génération de plaques de cuisson, vous aviez deux bobines de 2800 W, tandis que les nouveaux appareils sont pourvus de bobines de 3600 à 4400 W.

Songez également que le principe ne fonctionne que si le fond des casseroles est (partiellement) en fer. A l’heure actuelle, la plupart des casseroles conviennent pour l’induction, ce qui n’était pas le cas des H21 Cuisine et électroménagers C20 p10 anciennes casseroles. Renseignez-vous à propos du diamètre des casseroles et des zones de cuisson. Il existe en effet des plaques qui fonctionnent uniquement si la zone d’induction est supérieure au diamètre de la casserole. Le principal inconvénient de la plaque à induction, c’est son prix plus élevé.

Plaques à induction dépourvues de zones

Aujourd’hui il existe aussi des plaques à induction dépourvues de zones. Les principaux atouts de ce système sont les larges possibilités d’utilisation et l’écran tactile pratique. Les plaques de cuisson n’ont pas de zones de cuisson délimitées, mais une seule surface tout en verre où l’on peut poser cinq casseroles de cuisson en même temps, quels que soient la forme, les dimensions et l’endroit où on les dépose.

Vous pouvez déterminer vous-même comment vous utilisez la plaque de cuisson. Vous pouvez utiliser les mêmes dispositions et température pour l’ensemble de la surface. Vous pouvez diviser celle-ci en trois zones de cuisson, avec une température adaptée pour chaque zone. Vous pouvez placer jusqu’à cinq casseroles n’importe où sur la plaque de cuisson et régler une cuisson individuelle pour chaque casserole.

Lisez aussi : Choisissez entre ces types de plaques de cuisson


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/electromenagers/halogene-ou-induction-comment-preferez-vous-cuisiner/