livios logo

Quel four convient le mieux pour cuisiner ?

Si vous avez suffisamment de place dans la cuisine, il vaut mieux installer le four à hauteur d’épaule et séparément des plaques de cuisson. Il sera ainsi plus facile de retirer les plats du four ou de les y introduire, et de surveiller le processus de cuisson. Ne placez toutefois pas le four trop en hauteur (max. 1,20 m), sinon vous risquez de vous brûler les bras. On distingue les fours électriques et les fours au gaz.

Fours au gaz

Les fours au gaz coûtent moins cher que les fours électriques, aussi bien à l’achat qu’au niveau de la consommation. Ils sont toutefois difficiles à installer, exigent beaucoup d’entretien et leur utilisation n’est pas toujours sans danger. Parmi les fours au gaz, l’on distingue deux systèmes :

Fours avec convection naturelle et fours avec convection mécanique

Les deux systèmes sont munis au-dessus et au-dessous d’un élément de chauffe qui produit une circulation naturelle de l’air. Dans les fours à circulation mécanique, cette convection naturelle est encore améliorée par un ventilateur situé dans la paroi arrière. Ce système présente de nombreux avantages :

  • un réchauffement plus rapide du four : plus de préchauffage nécessaire,
  • un temps de préparation raccourci,
  • et une meilleure répartition de la chaleur qui permet de cuire en même temps sur différents niveaux.


  

Photo Lacanche
  

Fours électriques

Un four électrique est plus facile à régler qu’un four au gaz et peut être positionné sur des températures plus basses. Les fours électriques existent aussi en plusieurs versions. Tout d’abord, les fours avec convection naturelle qui possèdent un élément de chauffe en haut et en bas. Ensuite, les fours à air chaud et les fours à vapeur.

Fours à air chaud

Dans un four à air chaud, un ventilateur envoie de l’air chaud de tous les côtés du four. Ce système a pour avantage :

  • D’accélérer le processus de cuisson.
  • De brunir uniformément la viande.
  • Comme l’action de l’air chaud en mouvement est beaucoup plus performante, l’on peut régler des températures plus basses pour ce type de four par rapport aux fours traditionnels.
  • Ils ne doivent pas non plus être préchauffés.

Fours multifonctions

  • Les fours multifonctions produisent une chaleur basse (bien pour les fonds de tarte), une chaleur élevée (idéale pour les plats gratinés), disposent d’un gril (éventuellement aussi d’un turbogril) et d’un système de circulation de l’air (idéal pour un rôti braisé).
  • Toutes ces sources de chaleur peuvent être réglées séparément ou simultanément. Il existe aussi le four multifonctions qui combine four multifonctions et micro-ondes.

Four vapeur

Un four vapeur transmet de la vapeur pendant la préparation. Cette technique permet un chauffage uniforme et rapide, assurant une meilleure préservation du goût, de la structure cellulaire et de la forme des aliments que dans un mode de préparation au four traditionnel. Avantages :

  • Les aliments ne sèchent pas grâce à la chaleur humide. Le poisson reste bien ferme, la viande plus tendre et les légumes conservent leurs vitamines, leur valeur nutritive, leur couleur et leur goût.
  • En raison de l’absence de transfert de goût, les différents niveaux de cuisson peuvent être utilisés simultanément. Par ailleurs, le fait qu’il faille utiliser peu voire aucune graisse constitue un autre avantage.
  • Le four vapeur permet par ailleurs de « régénérer » l’aliment : une technique qui est fréquemment utilisée dans les cuisines collectives d’établissements de soin. Dans ce cas, l’aliment est chauffé à l’aide de vapeur comme s’il était préparé frais.

Four vapeur combi

Etant donné que tous les plats (comme le pain et la baguette) ne peuvent pas être préparés à l’aide d’un four vapeur, l’on opte généralement pour un four vapeur combi qui combine la fonction vapeur à l’air chaud.

Les fours vapeur peuvent fonctionner à haute ou basse pression.

  • Dans les fours vapeur haute pression, un réservoir de vapeur dégage de la vapeur dans le four. Ces fours sont nettement plus rapides mais aussi plus chers et conservent moins bien les substances nutritives que le four à basse pression. Les fours vapeur haute pression n’existent pas (encore) en modèle combiné.
  • Les fours vapeur basse pression contiennent un réservoir d’eau ou sont raccordés à la canalisation d’eau. Il existe également des modèles raccordés à un boiler externe qui produit de la vapeur et l’injecte ensuite dans le four. Ces fours sont un peu plus chers, mais affichent une qualité de vapeur plus constante et un meilleur mélange de la vapeur et de l’air chaud.

Fours autonettoyants

Celui qui rechigne à nettoyer son four peut limiter son entretien en achetant un four autonettoyant. Il en existe différents types.

  • Dans le cas des fours à pyrolyse, vous pouvez lancer vous-même le processus de nettoyage à intervalles réguliers. Tous les restes de nourriture et toutes les taches sont brûlés à une température très élevée (500° C). Au terme de ce processus, il ne reste qu’une mince couche de poussière facile à ôter. Un système très efficace, mais aussi coûteux (achat et utilisation). Par ailleurs, le processus de nettoyage peut entraîner des odeurs désagréables.
  • Les fours équipés d’un catalyseur qui purifie l’air du four pendant la cuisson constituent une autre solution. Le catalyseur élimine les graisses et odeurs et prévient l’encrassement du four, si bien qu’il ne nécessite que très peu d’entretien. Ces fours sont en outre équipés d’une sorte d’émail spécial tellement lisse qu’il est très facile de le nettoyer ensuite avec un linge humide.


  


  

Four à micro-ondes

Le four à micro-ondes fonctionne avec des micro-ondes qui réchauffent la nourriture en mettant en mouvement les molécules de l’aliment.

Possibilités

  • Surtout utilisé pour réchauffer ou dégeler rapidement des aliments.
  • Peut aussi servir à composer et préparer des repas.
  • Consomme moins qu’une plaque de cuisson ou un four.
  • Préserve mieux le goût et les vitamines.
  • Moins de vaisselle qu’avec un four ou avec une plaque de cuisson (les aliments ne collent pas et les aliments peuvent être chauffés directement dans l’assiette).

Avec plateau tournant ou fixe ?

  • Pour assurer un réchauffement uniforme, les micro-ondes doivent être réparties uniformément sur l’ensemble de l’aliment. C’est pourquoi, certains fours à micro-ondes sont munis d’un plateau qui tourne lorsque l’on allume le four.
  • Dans d’autres appareils ce n’est pas le plateau avec la nourriture mais l’antenne émettrice de micro-ondes qui tourne.
  • Il est difficile de dire lequel des deux systèmes est le meilleur. Il est vrai qu’avec un plateau, on est sûr que la chaleur est bien répartie mais il limite les dimensions du plat.
  • Il existe des fours à micro-ondes où les deux systèmes sont combinés.

Puissance et capacité

  • A l’achat d’un four à micro-ondes, il convient de tenir compte de la puissance, du contenu et des dimensions.
  • La puissance varie entre 300 et 1000 W. Plus elle est élevée, plus le réchauffage est rapide.
  • Pour un ménage moyen, il faut compter au moins 800 W.
  • La capacité, exprimée en litres, est également importante ; elle varie généralement entre 10 et 50 litres. La plupart des fours ont une capacité entre 20 et 35 litres. Ce sont surtout les fours combinés qui sont plus grands.
  • Contrôlez également les dimensions. Il arrive souvent que de jeunes couples achètent un four à micro-ondes d’une capacité suffisante mais d’une hauteur trop petite. Conséquence : lorsqu’il s’agira d’y réchauffer un biberon, ce sera peine perdue!

Lisez aussi : Choisissez entre ces types de plaques de cuisson


https://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/electromenagers/quel-four-convient-le-mieux-pour-cuisiner/