livios logo

Un nouveau label énergétique pour les appareils électriques

Le label énergie, qui permet aux consommateurs de mesurer les performances énergétiques des appareils électroménagers, a fait peau neuve ce 1er mars 2021. Les A+++ disparaissent pour laisser place à une classification de A à G. Explications.

Depuis plusieurs dizaines d’années, le label énergie aide les consommateurs à choisir des appareils électroménagers peu énergivores. La classification A+++, A++, A+, A, B, C… permet en effet d’identifier le niveau de consommation énergétique des appareils électriques, des plus économes (vert foncé/A+++) aux plus gourmands en énergie (rouge/D voire G pour les règlements les plus anciens).

Performances énergétiques améliorées

Mais grâce aux avancées technologiques, les performances énergétiques de nombreux produits n’ont cessé de s’améliorer. Et la plupart des appareils vendus aujourd’hui sont donc souvent dotés des classes énergétiques situées au-dessus du A (de A+ à A+++). En 2020, 97% des appareils étaient dans la classe A+++, selon Test-Achats. Difficile donc pour les consommateurs de s’y retrouver, et nombreux sont ceux qui pensent acheter les meilleurs produits du marché tout simplement parce qu’ils affichent la lettre A sur leur étiquette énergétique.

800x600 étiquette énergétique étiquette A

La nouvelle classification passe désormais de A à G.


© Getty Images  

800x600 étiquette énergétique étiquette d'appareils électriques

Finis donc les A+, A++ et A+++.


© Getty Images  

Nouveau label 

Afin de pallier à ce problème, de mieux refléter les progrès en matière de performance énergétique et de stimuler la fabrication d’appareils toujours plus économes, cette étiquette énergétique a été complètement revue et simplifiée ce lundi 1er mars. La nouvelle classification passe désormais de A à G. Finis donc les A+, A++ et A+++.

Ne pas confondre ancien et nouveau

Attention cependant à ne pas confondre ancienne et nouvelle classification. Le nouveau label énergétique n’a plus rien avoir avec le label classique. Un B de la nouvelle étiquette énergétique ne représente plus du tout la même chose qu’un B de l’ancienne étiquette. Ainsi, un réfrigérateur autrefois classé A+++ pourrait aujourd’hui se voir doté d’un B ou d’un C. Et pour cause : la méthode de test et les critères de classification ont eux aussi été complètement revus et affinés.

4 catégories d’appareils

Dans un premier temps, quatre catégories d’appareils sont concernées par cette nouvelle classification :

  • les lave-linge et lave-linge séchants (attention, pas les sèche-linge) ;
  • les téléviseurs et écrans d’ordinateur ;
  • les appareils de réfrigération (réfrigérateurs, congélateurs et caves à vin) ;
  • les lave-vaisselle.

 Les commerçants ont jusqu’au 18 mars pour étiqueter ces catégories dans leurs magasins physiques et en ligne. À partir du 1er septembre, les lampes électriques feront également l’objet de ce nouvel étiquetage. Les autres catégories d’appareil suivront ultérieurement.

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/finitions/cuisine/electromenagers/un-nouveau-label-energetique-pour-les-appareils-electriques/